Critique : “Fatrasie ou la fabuleuse histoire de Louis Leroy”, au théâtre des Béliers (Avignon Off)

A Avignon, c'est le bouche à oreille qui décide de la vie ou la mort d'un spectacle. Celui-ci nous a amené à découvrir le spectacle Fatrasie ou la fabuleuse histoire de Louis Leroy, de la compagnie Les Epis Noirs, au théâtre des Béliers. Pourtant programmé à un horaire matinal difficile (10h30), la salle est bondée. Tient-on un petit bijou ou la troupe a-t-elle simplement paradé efficacement ?

Quelques caisses, un piano, une guitare. Le personnage principal se présente, Louis Leroy, avec tous les jeux de mots monarchiques que permet ce patronyme pourtant très commun. Fatrasie c'est cela : un spectacle royal bâti sur la vie de monsieur n'importe qui. Bienvenue dans l'univers burlesque de Pierre Lericq et de sa compagnie, Les Epis Noirs.

En ce 14 juillet, Louis vit son jour de gloire. Tout bascule lorsqu'il apprend le décès de sa mère. Un flot de souvenir le submerge alors et il va revivre les moments forts de sa vie, réelle ou rêvée, revoir les femmes qui ont compté, et les différents chamboulements qu'il a vécus. Dans cette pièce, tout est suggéré, chacun des six comédiens chanteurs incarne plusieurs rôles sur un texte admirablement bien écrit.

Les six acteurs, tous davantage (excellents) comédiens que chanteurs, dépensent une énergie considérable au service de cette histoire tendre et sensible, mais également très acide sur la condition de l'homme, en perpétuelle recherche de lui-même. La musique, mélange de bande-son (parfois un peu forte) et d'instruments sur scène (guitares, piano, percussions), offre une partition pop/rock très plaisante, qui s'accorde parfaitement avec le ton de la pièce, malgré quelques (rares) longueurs dans les chansons.

Car ne nous y trompons pas : même sans avoir jamais vu de spectacle de cette brillante compagnie, on comprend en découvrant Fatrasie que les Epis Noirs ont un univers bien à eux, comme un parfum particulier qui donne aux choses leur saveur unique. Si l'on peut être un peu déstabilisé au début devant cette fantaisie musicale qui bouscule tous les codes établis, le spectacle finit par emporter le spectateur dans un tourbillon d'émotions, passant du rire aux larmes en un clin d'œil.

Vous l'aurez compris : Fatrasie ou la fabuleuse histoire de Louis Leroy est l'un de nos coups de cœur. Reste à espérer que le spectacle soit repris prochainement, afin que le maximum de spectateurs puisse consommer sans aucune modération ce pur moment de rêve, de poésie, de burlesque... d'épis noirs, en somme ! 


Fatrasie ou la fabuleuse histoire de Louis Leroy, de Pierre Lericq

Création lumière : Véronique Claudel ; Création son ; Jean-Pierre Spirli ; Création costumes et décors : Anne Buguet ; Mise en scène : Pierre Lericq.

Avec : Anaïs Ancel, Marion Dubos, Muriel Gaudin,Juliette Laurent, Nicolas Lepont et Pierre Lericq

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.