Critique : “La légende du Roi Arthur” au Palais des Congrès et en tournée

Tout juste 10 jours après la toute première représentation du spectacle, nous nous sommes rendus au Palais des Congrès pour découvrir La Légende du Roi Arthur. Ce nouveau spectacle musical est le dernier né de l'équipe créative de 1789, les Amants de la Bastille (avec Dove Attia à la production et Guiliano Peparini à la mise en scène) que nous avions su apprécier à sa juste valeur. Notre avis est en revanche ici plus mitigé.

Un départ sur de bonnes bases

Les ingrédients étaient tous réunis pour nous offrir du grand spectacle. Un thème médieval et une romance légendaire, des instrumentaux grandioses dignes de films de fantasy, une salle bien remplie...oui, il y avait de quoi se réjouir à voir ce spectacle, quoiqu'en disent les détracteurs de Dove Attia et consorts.
C'est connu : nous pouvons être très durs avec les "spectacles musicaux à la française" qui oublient de servir au public un vrai fil narratif et qui ne peuvent s'empêcher d'enchaîner les tubes de variétés déconnectés de l'histoire et surtout des personnages. Après plusieurs années de grand désespoir, nous avions fini par trouver la lumière et l'espoir avec 1789, les Amants de la Bastille grâce à une mise en scène assez hallucinante, une attention à l'histoire plus approfondie et des tableaux mémorables dont on se souvient aujourd'hui encore. A ce titre, La Légende du Roi Arthur reprend ce qui a plutôt bien fonctionné sur 1789, les Amants de la Bastille tout en cherchant à innover et à faire évoluer les codes du genre.

L'ouverture avec Merlin l'Enchanteur (David Alexis, qui nous impressionne toujours autant par sa qualité d'élocution !) en est la parfaite illustration. Ce croisement entre scène de film, de théâtre et de spectacle de magie ne ressemble pas à ce que nous avons pu voir ailleurs. C'est tout autant le cas des multiples utilisations d'écrans, de projections d'images sur les décors et jeux de lumières qui nous ont étonnés et emerveillés plus d'une fois, comme la scène de supplications du peuple de Camelot.
Côté jeu d'artistes, nous avons été agréablement surpris par Florent Mothe. Il a su parfaitement véhiculer ses émotions, en particulier le sentiment de déchirement de son personnage Arthur au moment de choisir entre amour et justice avec son interprétation du titre "Auprès d'un autre". 

Il faut dire que le livret, pour une fois, laisse un peu plus de temps aux artistes pour développer leurs personnages. L'équilibre entre temps joué et temps chanté est ici plus évident (à l'inverse, souvenez-vous de Robin des Bois, avec 2 mots prononcés pour 10 chansons !). A notre grande surprise, cela a même laissé la place à un très joli moment a cappella entre Camille Lou (Guenièvre) et Charlie Boisseau (Lancelot) entrecoupé de passages joués, alternance qu'on a davantage l'habitude de voir dans des comédies musicales de Broadway et du West End que dans les spectacles musicaux du Palais des Congrès ou Palais des Sports.

Il a manqué "quelque chose de magique" 

Cela étant dit, ne nous enflammons pas, nous parlons ici de quelques minutes réussies pour plus de 2 heures de spectacle décevantes. Car oui, au final, nous sommes sortis du Palais des Congrès avec un sentiment de déception et surtout d'inachevé. Dans son ensemble, La Légende du Roi Arthur est un spectacle qui "se regarde" mais qui comporte trop de défauts pour ne pas qu'on l'oublie aussitôt. Il n'y a pas de quoi s'attacher aux personnages (hormis Arthur) malgré leurs multiples solos ou duos. Que ce soit l'indécise Guenièvre, le Lancelot transparent, l'inutile Méléagant ou la tête-à-claques Morgane... Ils ont beau se démener, leurs chansons s'accumulent sans qu'on parvienne à s'y intéresser, si bien que notre regard a fini par être davantage attiré par les décors, danseurs ou musiciens qu'aux artistes principaux, pourtant tous très bons chanteurs.
 
Difficile malgré tout de trouver les raisons de cette "platitude". S'agit-il de la qualité des chansons, au côté très R'n'B ? De la mise en scène orientée "concert" plutôt que "spectacle théâtral" ? De la diction douteuse de certains artistes ou des paroles rendues inaudibles par le son du Palais des Congrès ? Des chorégraphies redondantes ou des danses en ligne après 2 heures pleines de danse contemporaine ? Des personnages secondaires dispensables comme le rigolo de service (il va falloir arrêter d'en mettre un systématiquement dans ce type de spectacles !) ou inexploités comme Merlin, Gauvain et les autres Chevaliers de la Table Ronde ? De la chanson "Wake Up" qui devient un moment "WTF" (on vous laisse le soin de chercher sur Google si vous ne savez pas ce que c'est) ? Du rappel attachant ("Promis, c'est juré") mais loin d'être entraînant et excitant pour le public ? 
 
C'est sans doute un mélange de tout ces éléments qui a fini par gâcher La Légende du Roi Arthur. Car oui, c'est bien d'un terrible gâchis dont il s'agit. Le spectacle n'est pas si mauvais que ça, mais il est tout aussi loin d'être réussi, voire complètement raté pour le 2ème acte. Encore que, c'est bien dans le 1er acte que la chanson "Tu vas le payer (cher)" est interprétée par Zaho. Cette chanson symbolise à elle-seule ce que La Légende du Roi Arthur n'est pas parvenu à faire, à savoir trouver sa place dans la comédie musicale.

>> En vidéo : la bande-annonce du spectacle "La légende du Roi Arthur"



La Légende du Roi Arthur, de Dove Attia et François Chouquet

A partir du 17 septembre 2015 au Palais des Congrès 
2 Place de la Porte Maillot
75 017 Paris
 
Mise en scène : Giuliano Peparini
 
Avec : Florent Mothe (Arthur) ; Zaho (Morgane) ; Camille Lou (Guenièvre) ; Charlie Boisseau (Lancelot) ; Fabien Incardona (Méléagant) ; David Alexis (Merlin)    

 

63 réponses

  1. Anonyme
    Bande de ["contenu injurieux"] , le rescpect se perd donc. N'importe quoi votre article , le site etait passable mais désormais c'est une vague de conneries.
  2. Anonyme
    Je trouve votre critique méchante, violente et irrespectueuse. Comment peut-on critiquer un spectacle si jeune? J'ai plusieurs spectacles de Dove et je n'ai jamais au grand jamais été déçue. Il est clair que pour Mozart par exemple, quand je regarde le DVD et mes souvenirs, je vois de grands changements, de grandes améliorations... Avec le temps évidemment. L'argent ne fait pas tout dans un spectacle. " l'indécise Guenièvre, le Lancelot transparent, l'inutile Méléagant ou la tête-à-claques Morgane", êtes-vous sérieux ou tentez-vous un énorme canular? Guenièvre est indécise, c'est l'histoire qui le veut cela n'enlève rien à la fraicheur, à la beauté mais surtout au talent de Camille Lou. "Le Lancelot", est-il une chose pour qu'on le chosifie? Je ne pense pas. Un minimum de respect ne serait pas du luxe! Charlie est un grand chanteur, il est très frai et ajoute au spectacle un sourire, pourtant simple. J'ajouterai que Fabien, le "Méléagant inutile" a une voix tellement parfaite que beaucoup de grande vedette feraient bien d'en prendre de la graine. Quand je voix qu'on met sur un piédestal des pseudos artistes sortis des anges et sans aucun talent, je suis sidérée de lire ce genre de pseudo-critique qui n'a qu'un seul but... faire parler de votre site bidon. Je ne vais même pas m'éterniser sur votre commentaire sur le rôle de Morgane, une Morgane déchirée par une enfance terrible. J'ai déjà lu beaucoup de bêtises, mais là on a dépasser tout ce que j'ai vu jusqu'à maintenant... Chacun son avis, certes, mais si vous étiez un peu professionnel à la place d'être méchant de façon gratuite. Je terminerai par une question... N'avez-vous aucune sensibilité?
  3. Anonyme
    Mechanceté gratuite bonjours , venant de votre site je m'attendais à un peu plus d'ouvertur d'esprit et surtout un minimum d'intelligence.
  4. Anonyme
    Toutes les critiques sont bonnes a lire , mais avec tout le respect que je vous doit , celle-ci n'est en aucun cas constructive et fondée. La facon dont vous parlez des artistes qui se démènent chaques soirs sur scène n'est pas tolérable. Je fais donc une croix sur votre site qui au départ était plutot sympatique mais qui comme la plupart a mal fini.
  5. Anonyme
    Merci pour votre l'objectivité de votre avis. Vous avez dit ce que vous en pensiez et c'est bien ce que je cherche en suivant votre site depuis qu'il existe. Et pour les mécontents, cela reste un avis. Un spectacle a le droit de ne pas faire l'unanimité.
  6. Anonyme
    Je suis prête à aller d'un autre pays pour voir cette comédie musicale... Ils l'équipe remarquable, et eux viendront à bout des erreurs, qui sont insignifiantes, en comparaison de leur talent, la sincérité et la capacité de travail!...
  7. Anonyme
    Bonjour, Je ne partage pas tout votre point de vue, je serais d'ailleurs ravis d'en échanger car pour moi cela manque parfois de constructivité et cela vous décrédibilise un peu. Je suis d'accord sur le fait que le spectacle manque le coche sur de nombreux points, ce qui m'a provoqué, à moi aussi, un sentiment de frustration à la sortie. En revanche, là où le spectacle est une totale réussite, c'est bien sur son casting et dire le contraire est clairement un manque d'objectivité. Beaucoup de talent à la fois en chant mais également en comédie. Côté personnage Morgane et Méléagant sont clairement les révélations du spectacle. Ce sont les personnages clés et l'interprétation de Zaho et Fabien Incardona est juste incroyable. J'avais de gros doute sur Zaho mais après avoir vu le spectacle je ne comprend pas qu'on puisse encore en douter. Toutes les scènes/tableaux avec Zaho et Fabien sont les plus mémorables du spectacle (notamment "Tu vas le payer", "Ce que la vie à fait de moi" et "A nos voeux", "advienne que pourra"). Par ailleurs, ce n'est pas parce que Zaho est dans le spectacle qu'il faut tout de suite parler de musique R'n'B... Avez-vous bien écouté l'album pour dire cela ? La plupart des chansons sont pop. En revanche je suis d'accord que l'histoire autour du trio amoureux est désolante et rend le spectacle beaucoup trop kitsch. Le personnage de Lancelot n'est pas très attachant et intéressant dans l'histoire. Malheureusement, Guenièvre passe pour une fille facile et Arthur pour une victime. Ce n'était probablement pas le but mais c'est ce qui ressort à la fin à mes yeux. L'angle adopté pour l'histoire n'est à mon sens pas le meilleur ce qui rend l'acte 2 un peu moins bon que l'acte 1. Je suis sortis de la salle un peu déçu mais avec le recul je me rend compte que c'est un très beau spectacle et que le visuel et le casting mérite le détour et surtout ne mérite pas le lynchage que vous avez fait. Je pense que vous tout simplement une dent contre Dove Attia ou des artistes tels que Zaho...
  8. Anonyme
    Que La légende du Roi Arthur soit critiquer de façon aussi cruelle, c'est... c'est parfaitement INTOLÉRABLE !!!!!!! Vous êtes des sans-cœurs ou quoi ?! On voit bien que vous ne savez pas reconnaître l'immense valeur d'un travail de presque 2 ans ! Chacun des artistes jouent leurs rôles de manière extraordinaire et les chansons ne s'accumulent pas ! En clair, votre article est complètement ridicule et ne mérite que mon mépris. PS : A oui, j'allais oublier... la dernière phrase de votre article est totalement fausse car si, La légende du Roi Arthur est bien parvenu à trouver sa place dans la comédie musicale.
  9. Anonyme
    Je suis surprise qu'on puisse faire preuve d'aussi peu de professionnalisme et d'objectivité dans une critique. Alors certes le spectacle peut s'améliorer, il est encore jeune, il a d'ailleurs déjà évolué depuis la première représentation. Mais sans déconner, un Méléagant inutile ? Mais où avez vous été chercher ça ? Ce type a un charisme fou et une voix comme on en entend rarement. Son personnage comme celui de Morgane, est indispensable à l'intrigue. A lui seul il donne au spectacle encore une autre ampleur. Lancelot, transparent, j'ai envie de dire donnez lui le temps. Il n'a aucune expérience de la scène, il va prendre confiance et solidifier son personnage. Guenièvre est plutôt déchirée qu'indécise, c'est inquiétant de l'interpréter de cette manière. Le rigolo de service, Ké, apporte la légèreté nécessaire pour faire rire et souffler le spectateur. Oui, comme dans tous les spectacles de Dove Attia, et pas que. Vous n'expliquez pas ce que vous reprochez à "Tu vas le payer", bien, digne d'une bonne critique. Passons, je terminerais par dire que La Légende du Roi Arthur est vraiment le spectacle qui va donner un nouveau souffle à la comédie musicale Française, qui apporte des éléments jamais vus et qui s'approche vraiment du grandiose.
  10. Anonyme
    Globalement, cette critique est bien écrite. Et plutôt juste. Je ne suis pas d'accord avec tout, mais globalement, je suis en phase. Il faut je pense encore six mois de travail. Tout y est, mais il subsiste en sortant un parfum d'inachevé. Quand à ceux qui s'offusquent de cette critique, il y a l'art et la manière de dire les chose. Ou pas.
  11. Anonyme
    Tel est le qualificatif qui s'applique a une ["contenu injurieux"] qui joue les intellos decservice avec une critique (deja écrite a l'avance) qui prouve juste son incapacité à analyser correctement un spectacle. Arrêtez de jouer aux apprentis journalisyes et aux experts parce que vous tenez un blog.... Vous croyez que vous avez le droit de tuer ou décider qui peut rester sur scène ??? Bref... A zapper
  12. Anonyme
    En même temps quand ce sont les journalistes eux mêmes qui postent ces commentaires ....
  13. Anonyme
    Tout le niveau de lâ "critique" est dans le titre Quand on n'est pas foutu d'argumenter et de critiquer une chanteuse on la traite de tête â claque Ca donne le niveau du torchon Bravo les gars !
  14. Anonyme
    Je vais voir le spectacle en mars prochain, j'ai vu quelques vidéos du spectacle sur la toile…et franchement, vous n'avez pas tort. Moi qui suis une immense fan de la légende arthurienne, je suis profondément déçue. J'ai quand même payé la peau des fesses pour ma place de concert, donc j'irai tout de même le voir, mais j'emporte avec moi mon esprit critique et je verrai si je partage votre avis.
  15. Anonyme
    Elle parle d'esprit critique mais elle divette déçue profondément et elle a pas vu le spectacle Juger déux heures trente de fresques et narration sur base de quelques vidéos pourries sur Yoytube qui ne montrent que des chansons Cest tres malin Sauf si bien sur Cest musical avenue qui publie de faux coms on est plus à ça près !

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.