Critique : “Les Instants volés” au Vingtième Théâtre à Paris

Critique : " Les Instants volés " au Vingtième Théâtre à ParisLe spectacle qui va chambouler votre coeur et votre esprit, Les Instants volés, a pris place au Vingtième Théâtre pour un peu plus d'un mois. Après l'avoir découvert et aimé il y a quelques années, c'est avec plaisir que nous y sommes retournés.

 
Les Instants volés qui sont présentés dans ce spectacle sont ceux de Lula et Max, des personnages un peu spéciaux. En effet, Lula est dépressive chronique, et tente de se suicider régulièrement, et Max est bipolaire, et s'imagine être un danseur étoile. Leur rencontre quelque peu chaotique va changer leur existence.
Mais où ses deux jeunes gens vont-ils se rencontrer ? Au tout début du spectacle, un infirmier accueille le public, pour lui faire découvrir un hôpital psychatrique. L'ambiance s'installe alors.
 

Du haut niveau 

Si vous avez un peu d'empathie, les prestations d'Alexis Mahi (Blanche Neige et moi) et Stefanie Robert (La belle au bois dormant) sont de la haute voltige pour le coeur. Ils arrivent, sans en faire trop, à rendre vrais et attachants les personnages complexes en émotions que sont Max et Lula.

Le public n'est pas en reste avec les interprétations de Lucie Riedinger (La petite fille aux allumettes ; 50...Et des nuances!) et Julien Baptist. Ces deux comédiens-chanteurs prouvent leur talent grace à une grande palette de personnages, tantôt infirmiers, patients psychatrique, amant déçu, mère ne sachant pas aimer son enfant etc.

Alexis Mahi, nous expliquait lors de notre rencontre, qu'il n'était pas danseur, mais il livre ici des chorégraphies fluides et d'une justesse qui vous transporte.
 
Les artistes sont servis par une cohabitation des textes et chansons bien équilibrée. Le mélange de la bande-son et du pianiste sur scène permet une multitude de styles de chansons, et des fonds musicaux d'ambiances très bien utilisés
 
 
Les Instants volés est un spectacle bouleversant et émouvant comme on n'en fait plus beaucoup. Il n'y a plus un seul oeil sec à la fin de la représentation. Alors si vous n'êtes pas trop déprimés par l'hiver, courrez-y le coeur ouvert à toutes émotions
 

Les Instants Volés, de Cyrille Garit 

Jusqu'au 6 mars 2016
Au Vingtième Théâtre à Paris 

Réservations au théâtre et dans les points de vente habituels

Avec : Julien Baptist, Alexis Mahi, Lucie Riedinger, Stéfanie Robert

Musiques : Stève Perrin ; Mise en scène : Nicolas Guilleminot ; Direction musicale : Christophe Houssin ; Chorégraphie : Stéphanie Chatton et Loïc Faquet ; Scénographie : Myriam Dogbe ; Costumes : Michel Dussarat

 

1 réponse

  1. Anonyme
    Superbes interprétations, émouvant, touchant, souriant mélange....une belle découverte que cet hôpital

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.