Critique : “Les Nouvelles Aventures de Robin des Bois” au Théâtre le Temple

Critique : "Les Nouvelles Aventures de Robin des Bois" au Théâtre le TempleUne pièce de Fred Colas

Tous les samedi à 14h au Théâtre Le Temple


Oui, les spectacles pour enfants peuvent aussi faire rire les parents et en mettre plein la vue sans grands moyens ! La preuve avec ce Robin des Bois complètement déjanté.

Ça cartoon !

Pour sa toute première mise en scène, et surtout son premier spectacle écrit en solo, Fred Colas (Kid Manoir; Merlin l'Enchanteur) réalise un coup de maître en signant un scénario drôle, inventif et décapant.
Oubliez les contes de fées gnangnans auquel on rechigne d'accompagner les petits de peur de s'endormir à leurs côtés : Les Nouvelles Aventures de Robin des Bois dépotent comme jamais !
L'auteur a ici pris le parti de faire de sa pièce un véritable dessin-animé sur scène, et de faire rire aux dépens de tous ses personnages… Robin est un dragueur arrogant et un peu ringard, son ami Petit Jean est une poule mouillée, le Prince John un nabot précieux, le Shérif de Nottingham un gothique fleur-bleue, Lady Toc une sorte de Super Nanny qui yoyote et la belle Marianne une ado en pleine crise !

La direction artistique volontairement cartoon est un véritable carton : les costumes de Christian Courcelles, pimpants et modernes, transforment les comédiens en personnages tout droit sortis du meilleur Disney, et l'on retrouve avec surprise un univers fidèle à l'illustration de l'affiche !
Guillaume Beaujolais (le Prince John; vu dans Kid Manoir) se fait même passer pour un nain (à mourir de rire !), à genoux sous une cape royale à l'instar de ce qui s'est fait dans la production de Shrek the Musical à Broadway pour le personnage du roi Harold.

Ce n'est pas là le seul lien de parenté entre ces Nouvelles Aventures de Robin des Bois et l'ogre vert : l'humour est omniprésent et fera s'esclaffer les grands au moins autant que les petits.
En outre, on ne voit que trop rarement une mise en scène aussi soignée pour un spectacle jeune public, et Fred Colas a su créer une pièce rythmée sans temps mort.

Des interprètes au top

Le tout est accompagné d'une jolie partition dont les chansons semblent ravir les enfants : ceux-ci ne manquent pas de faire connaître leur mécontentement lorsque Lady Toc se voit refuser le droit de chanter à nouveau sa chanson !
On regrette néanmoins certains arrangements musicaux trop speedés et à l'orientation Dance quelque peu désuète. Ce serait toutefois sans compter sur la réussite des titres jazzy, swing et cabaret, ou encore le duo très mignon entre Robin des Bois (Arnaud Denissel; Le Soldat Rose) et Marianne (Gaëlle Gauthier; Émilie Jolie). La ballade interprétée par cette dernière vers la fin du spectacle vous arracherait presque une petite larme !

Le reste de la troupe assure à tous les niveaux, d'Andy Cocq (Starmania; Dothy et le Magicien d'Oz), hilarant en Shérif menaçant, à Cristos Mitropoulos (en alternance avec Dan Menasche dans le rôle de Petit Jean) en passant par Lina Lamara qui faisait hier une grande première réussie dans le rôle de Lady Toc assuré d'ordinaire par Christine Bonnard.

Ces Nouvelles Aventures de Robin des Bois sont un petit bijou d'humour pour toute la famille : le spectacle où emmener les bambins pendant les fêtes… et au-delà !

Les Nouvelles Aventures de Robin des Bois, livret, paroles, musique et mise en scène de Fred Colas – Chorégraphie et assistance à la mise en scène : Emmanuelle Bouaziz - Costumes : Christian Courcelles – Décors : Éric Klatt.

Avec Arnaud Denissel, Gaëlle Gauthier, Christine Bonnard, Dan Menasche, Guillaume Beaujolais, Andy Cocq, Cristos Mitropoulos, Prisca Desmarez, Lina Lamara.

0 réponses

  1. […] sa création en 2009, Robin des Bois, la légende ou presque... ! n'en finit pas de nous surprendre. Le tour de force de cette comédie musicale de Fred Colas et […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.