Critique : ” Piano-Plage, le spectacle musical ” au Palace à Paris du 12 au 14 septembre 2013

Critique : " Piano-Plage, le spectacle musical " au Palace à ParisLe spectacle venu de Belgique a envahi Paris, après un showcase à Bobino, des passages musicaux interprétés dans les rues grâce aux pianos de l'événement Streets Piano, et un passage à Paris Plage, il était au Palace pour trois représentations.

L'auteur a imaginé cet endroit appelé Piano-Plage, où la mer est en fait un piano géant qui est à l'origine de l'harmonie de ce monde, et où cohabitent les différentes notes de musiques mais également les différents styles. Il a fait de cette vision un spectacle, et il emmène le public sur cette plage, ainsi qu'à la rencontre des notes et des styles musicaux. Cependant, comme le piano est cassé et a perdu son tempo, ces familles s'affrontent.
Les deux personnages centraux, Ritmix et Maestro, l'un plutôt moderne et l'autre plutôt classique, cherchent à réparer le piano et retrouver le tempo et l'harmonie. Et quand ils vont se rendre compte que les affrontements et la casse du piano sont liés ils n'auront qu'un objectif : réconcilier les familles, plus facile à dire qu'à faire.

Une histoire vue et revue

A cette histoire d'affrontement de deux clans s'ajoute bien évidemment une histoire d'amants maudits : la fille de la famille classique et le fils de la famille moderne tombent amoureux. Autant dire que le livret n'est pas très original. Les personnages étant des notes de musiques, ils ne font que chanter, les passages de comédie joués sont muets avec seulement des onomatopées. En ajoutant à cela des chansons aux paroles multilingues, et presque inaudibles (une spécialité du Palace malheureusement), le spectateur met du temps à se laisser transporter dans cet univers.
Le spectacle nécessitant une plus grande scène, ainsi que des moyens techniques que n'apportait pas le Palace, il n'a pas été possible d'installer le piano géant, pièce centrale du décor et de l'histoire, qui transporte sûrement plus le public. Le piano était représenté sur un escalier, une bonne solution de repli mais qui diminue la magie du spectacle dans sa forme originale.



L'histoire prend beaucoup de temps à se mettre en place
, de plus une entracte cassant le rythme, a été nécessaire pour des raisons techniques. Ce spectacle est porté par de très bons musiciens et des artistes aux talents inégaux.

Le "Meilleur spectacle musical de l'année 2012" en Belgique, ne tient pas ses promesses malgré de beaux efforts de la troupe et des équipes créatives, et n'a pas reçu l'engouement du public parisien à en voir la salle loin d'être pleine et le manque de participation.
Le spectale sera à Bruxelles les 27 et 28 décembre 2013 et reviendra à Paris en juillet et août 2014 pour vous laisser vous faire votre avis.

Ce spectacle fait partie d'un projet un peu fou, qui est illustré par une bande-dessinée, et qui a pour prochaine étape un parc d'attractions aux instruments géants.  

 


Piano-plage, le spectacle musical

Mise en scène : Nathalie Stas (assistée de Sandrine Bonjean) ; Chorégraphies : Natasha Henry ; Coordination musicale : Hugues Maréchal ; Scénographie : Francesco Deleo ; Effets visuels : Olivier Auquier ; Musiciens : Hugues Maréchal ; Frédéric 'Frouch' Dailly ; Kevin Mulligan ; Didier Fontaine ; Clément Holvoet ; Benjamin Gillis ; Laetitia Cellura ; Flor Salamanca ; Jérémie Ninove

Avec Moise Fussen, Léonor Bailleul, Olivier Ghnassia, Alice Barré, B-flow, Tugba Cetinkaya, Benoît Delvaux, Sébastien Chavée, François Langlois, Marie Moro, Matthieu Moureau, Nancy Philippot, Patrick Ringal, Etienne Serck, Roxanne Garrigos, Mélodie Caillieret, Mylena Leclercq, Jérôme De Meûter et Pedro Cardoso

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.