Critique : “Pierre Dac – Le Parti d’en rire” au Théâtre des Deux Ânes

Critique : "Pierre Dac - Le Parti d'en rire" au Théâtre des Deux ÂnesSur le même modèle que Piaf, une vie en rose et noir ou encore Brel, de Bruxelles au Marquises, Jacques Pessis continue sa série de spectacles hommages. Pierre Dac, le parti d'en rire est consacré au comédien et humoriste dont il fut le "secrétaire général particulier", le "neveu adoptif", puis "le légataire officiel". Le spectacle est présenté dans un lieu tout à fait symbolique, le Théâtre des Deux Ânes, qui fête ses 90 ans.

En effet, Pierre Dac fut le premier chansonnier du théâtre des Deux Ânes en 1922. Toutes les conditions devraient donc être réunies pour que la pièce soit une réussite. Malgré cela, le spectacle souffre d'une grosse lacune : le jeu d'acteur.

Jacques Pessis et Virginie Visconti ont beaucoup de mal à faire ressortir de leur interprétation le comique des textes écrits par Pierre Dac. Ils reprennent par exemple le fameux sketch "Le Sâr Rabindranath Duval" que le comédien interprétait en duo avec Francis Blanche. Le sketch reposant entre autres sur le potentiel comique des deux acteurs, la comparaison ne peut se faire qu'au détriment du nouveau duo.

Accompagnée à l'accordéon par Aurélien Noël, Virginie Visconti interprète des chansons écrites par Pierre Dac, le plus souvent des parodies de grands succès français. On a souvent l'impression de voir Nathalie Lhermitte (précédente interprète des spectacles de Jacques Pessis) en brune, tant leur interprétation est similaire, même si leurs voix sont bien différentes.

En revanche, Jacques Pessis est un excellent narrateur. Le passage sur le rôle qu'a tenu Pierre Dac dans la résistance est le meilleur moment du spectacle. Il maîtrise son sujet et nous passionne. En effet, qui de plus légitime que lui pour nous conter la vie de son mentor ? D'ailleurs, il lui avait déjà consacré un livre en 1992, Pierre Dac, mon maître 63, aux éditions Le cherche midi.

Pour illustrer l'œuvre de Pierre Dac, Jacques Pessis a pris le parti de rejouer les textes de l'auteur. On aurait préféré le retrouver d'avantage dans le rôle dans lequel il excelle : celui de biographe.


Pierre Dac, le parti d'en rire de Jacques Pessis

Sur des textes de Pierre Dac.

Au Théâtre des Deux Anes,
100 boulevard de Clichy
75018 Paris
Du mardi au Samedi à 19h00

Mise en scène: Jacques Mailhot et jean Roucas

Avec Jacques Pessis, Virginie Visonti et Aurélien Noël (accordéon)

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.