Critique : “Simply Broadway” au Théâtre de Nesle

Critique : "Simply Broadway" au Théâtre de NesleSimple Broadway
Les 26 juin, 2 et 3 juillet 2010 au Théâtre de Nesle.
De 17 à 20€.

Le premier concert parisien de Leila Florentino (Miss Saigon à Broadway) a eu lieu dans une salle comble, ce weekend au Théâtre de Nesle. La chanteuse originaire des Philippines était associée à son compatriote Dennis Astorga (Miss Saigon dans le West End) avec qui elle a interprété une large sélection du répertoire de Broadway (Wicked, Billy Elliot, Les Misérables…). Courrez-y, il ne reste plus que deux autres dates (2 et 3 juillet) !

Un duo souriant et chaleureux

A les entendre compléter les phrases de l’un et l’autre lors de l’introduction de chaque chanson, on croirait que Leila Florentino et Dennis Astorga se connaissent depuis toujours. D’un certain point de vue, c’est effectivement le cas : tous deux sont originaires des Philippines et tous deux sont membres de la "famille" Miss Saigon, la comédie musicale de Claude-Michel Schönberg et Alain Boublil (Les Misérables).

Le public parisien a eu le privilège de les voir partager une scène pour la toute première fois ce samedi 26 juin, à l’occasion d’une série de concerts organisée par la Compagnie Paris Broadway Saigon. Accompagnés par l’excellent Patrick Laviosa (Métronome) au piano, le duo a démontré toute sa complicité à travers une interprétation passionnée de titres issus de la scène de Broadway ("Sun & Moon" de Miss Saigon, "For Good" de Wicked, "We kiss in a shadow" de The King & I, "The word of your body" de Spring Awakening, etc.). 

Des rires et de l’émotion

Nous retiendrons en particulier l’émouvante prestation de Dennis Astorga lors de la chanson "Electricity" de Billy Elliot, ainsi que l’interprétation très touchante de Leila Florentino durant "Another suitcase in another hall" d’Evita. Autre élément très appréciable, les moments d’émotion ont habilement été agencés entre des chansons plus légères et plus drôles : le public semble ainsi avoir particulièrement aimé "Gay Paree" (extrait du film Victor, Victoria) et le délirant duo en philippin "Umagang Kayganda" (non, ce titre n’est pas issu d’une comédie musicale !).

Par ailleurs, les fans de Broadway adoreront entendre enfin sur une scène parisienne des chansons plus récentes comme "I’m alive" (Next to Normal) ou encore "Everything I know" (In the Heights). Dommage cependant que "On my own" (Les Misérables) n’ai pas été porté par davantage d’émotion et que notre bonne surprise d’écouter "For now" d’Avenue Q en fin de spectacle ne soit altérée par une reprise finale moins entraînante et enthousiasmante de "Goodbye for now", extrait du film Reds.

Il n’en reste pas moins que ce concert, porté par les choix artistiques bienveillants de Stéphane Ly-Cuong, ravira tous les amoureux de comédie musicale. Le Théâtre de Nesle, qui aurait pu paraître austère au premier abord (on pense spontanément à une cave pour en faire la description), est en fait très bien adapté à ce type d’événement. Intime et unique. Elementaire et mémorable. Tout "simply" Broadway.


Simply Broadway, avec Leila Florentino et Dennis Astorga
Au piano : Patrick Laviosa
Collaboration artistique : Stéphane Ly-Cuong
Vendredi 2 juillet à 21h et Samedi 3 juillet à 17h
Au Théâtre de Nesle (8, rue Nesle - 75006 Paris; métro Odéon)
Renseignements / réservations : 01 46 34 61 04
Tarifs : 20€, 17€ (- 25 ans, groupes)

Crédit photos : Stéphane Ly-Cuong

2 réponses

  1. khp
    Ils ne font que 3 petits tours avant de s'en aller ? Quand je suis pas là en plus ! Dommage, dommage, ça avait l'air très tentant...
  2. Clement
    J'ai personnelement trouvé ce petit concert tres agreable (et j'ai bien aimé "On my own"). Le fait d'avoir à la fois des chansons connues et des chansons un peu plus obscures mais neamoins tres bonnes est un choix tres judicieux et nous pousse a découvrir les oeuvres que l'on ne connait pas... Il est vrai que j'aurais aimé que le spectacle se termine par la chanson "For Now" d'Avenue Q, tant elle est entrainante... Le fait que la salle soit une "sorte de cave" etait aussi un plus car en cette apres midi de chaleur, nous y étions bien au frais... Bref, un moment bien agreable avec deux performers de Broadway et un pianiste au "touché de la touche" (comme dit Marie Therese Porchet) irreprochable !

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.