Critique : “Toutes les chansons ont une histoire” au Théâtre le Ranelagh

"Toutes les chansons ont une histoire" au théâtre le RanelaghAmis téléspectateurs du matin, vous devez surement connaître Frédéric Zeitoun. II tient une chronique sur la chanson française depuis onze ans dans l’émission C’est au programme sur France 2. Il est également parolier pour des chanteurs tels que Frédéric François, Enrico Macias, Lorie ou Hugues Aufray. Enfin, il a écrit un recueil de chroniques musicales sur l’histoire des chansons, dont il tire un spectacle, Toutes les chansons ont une histoire, qu’il joue tous les lundi soir au théâtre le Ranelagh à Paris.

Un fou de chansons vit dans un univers clos entouré de ses deux mainates qui l’aident à écrire le grand livre de la chanson française. Les deux mainates interprètent les chansons et le fou raconte l’histoire des chansons. Un écran diffuse des témoignages vidéos d’artistes dont les chansons sont détaillées. Ainsi se succèdent entre autres,  Charles Aznavour, Adamo et (presque) Céline Dion.

Autant vous le dire, ce spectacle s’adresse plus aux amoureux de la chanson française qu’aux admirateurs de spectacles musicaux. En effet, l’intrigue n’est que prétexte à présenter les chansons. En plus de manquer d’intérêt, les scènes de comédies ne sont pas très bien écrites. Enfin les personnages des mainates ne sont pas comédiens et on ne sent pas Frédéric Zeitoun très à l’aise lorsqu’il doit jouer des scènes de comédies. Un autre point nous a gênés : les paroles de plusieurs chansons ont été changées pour coller à l’intrigue. C’est dommage, car on n’a même pas le plaisir de fredonner. Bizarre pour un spectacle de chansons…

Les mainates par contre sont de bons chanteurs. Le dynamisme d’Isabelle Turschwell apporte beaucoup au spectacle et sa voix fait qu’elle peut tout chanter. Quant à Dany Mauro, même si on reconnaît ses talents indéniables d’imitateur, c’est quand il chante avec sa vraie voix qu’il nous émeut le plus : on trouve là un réel interprète.

Tel un conférencier, Frédéric Zeitoun se tient derrière un bureau et nous déroule l’histoire de la chanson française à travers quelques tubes du patrimoine tels que "Tombe la neige", "J’ai un problème", "La Vie en rose ». Il n’y a pas de doutes, il maîtrise son sujet. C’est un expert et il réussit à nous faire entrer dans ces histoires et  nous transmettre son engouement. Certaines anecdotes sont un peu connues du grand public, d’autres sont du domaine de l’inédit.  Attention cependant, certaines séquences ont tendance à célébrer d’avantage la gloire et la carrière de Frédéric Zeitoun. Nous ne mettons pas en doute son talent de parolier, mais bien que les deux soient étroitement liées, c’est l’histoire de la chanson française que nous sommes venus voir et non pas la sienne. 

En conclusion, on passe un bon moment. Les chansons faisant partie de notre vie, on trouve un intérêt à connaître leur histoire. On peut juste s’interroger sur la pertinence d’en faire un spectacle, le livre sorti en 2000 aux éditions Ramsay aurait suffi. Un spectacle à conseiller donc à tous ceux dont la vie est parsemée de chansons françaises, car c’est un peu leur histoire que Frédéric Zeitoun leur contera. 


Toutes les chansons ont une histoire de Frédéric Zeitoun et Quentin Lamotta

Tous les lundis à 20 h jusqu'au 26 décembre

Théâtre le Ranelagh
5 rue des vignes
75016 Paris

Mise en scène: Ned Grujic
Avec Frédéric Zeitoun. En alternance : Agnés Pat, Isabelle Turschwell, Laurent Conoir, Dany Mauro
Piano : Pierre-Jean Scavino

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.