Critique : “Voca People” à Bobino à Paris

Voca People à Bobino à ParisC'est avec un peu d'appréhension que nous allions découvrir les Voca People, ces drôles de bonhommes tout de blanc vêtus qui chantent a cappella. Évidemment, nous avions vu leurs vidéos sur Youtube et les avions aperçus maintes fois en promotion à la télévision, mais allions-nous nous passioner pour eux pendant toute la durée d'un spectacle? C'est le challenge que s'est fixé l'équipe de Musical Avenue, en se rendant mercredi dernier à Bobino, le nouveau music-hall parisien. Récit de la soirée.

Les Voca People ont été créés en février 2009, par un acteur israélien du nom de Lior Kalfo. Le premier clip déposé sur le compte Youtube de la troupe en avril 2009 comptabilise plus de 6 millions de visiteurs en moins de 4 mois.
Les Voca People allient performance vocale, chanson a cappella et technique de beatbox autour des standards de la musique internationale. Actuellement, plusieurs troupes de Voca People parcourent le monde entier avec ce spectacle. 

Une histoire maigrelette... 

Les Voca People viennent de Voca, la planète musicale. Leur vaisseau est contraint d'atterrir d'urgence sur la planète Terre. Pour pouvoir rentrer chez eux, ils doivent recharger le générateur de leur vaisseau, fonctionnant à l'énergie musicale… Autant vous le dire, l'intrigue est mince comme un fil. Elle n'est que prétexte à amener les différents medleys interprétés : medley histoire de la musique, cinéma, chansons pour draguer les filles, chansons pour draguer les garçons, dance et rap… Les transitions sont un peu longues entre les passages chantés.  

Le public au centre du spectacle, voire trop? 

Puisqu'il n'y a (presque) pas d'histoire, le metteur en scène a voulu privilégier l'interactivité avec le public, en prenant à partie de nombreuses fois les spectateurs qui sont le centre même de plusieurs numéros. L'humour est présent tout au long du spectacle et tourne autour de la rencontre de peuples inconnus. L'ambiance est très bon enfant. On aurait peut-être préféré une intrigue un peu plus épaisse et moins d'instrumentalisation (dans tous les sens du terme) du public.

La troupe ne semble pas parler le français couramment. Ce n'est pas un problème puisque les Voca People parlent quelques mots d'anglais mélangés à de nombreuses onomatopées musicales. Avec leur cagoule et leur langage, il est facile de faire le rapprochement avec les teletubbies qui auraient perdu leur couleur… 

Un excellent niveau musical

Au niveau musical, c'est évidemment parfait : c'est le grand atout de ce spectacle. En effet les interprètes livrent une performance à couper le souffle. Bien qu'ils se présentent au début, on ne remarque pas toujours qui est qui et qui chante quoi. Mais ce n'est pas gênant, puisqu'on se laisse emporter par tous les instruments reproduits à la bouche. On saluera particulièrement les performances de Scratcher (qui reproduit à la bouche la technique des DJ) et  de Captain Beat On, qui fait office de Human Beat box. On est littéralement scotché devant leur reprise de "Bohemian Rhapsody" de Queen. 

Enfin, on peut se désoler que l'unique objet de leur scénographie (en dehors de somptueuses lumières, dignes d'un concert pop) soit aussi peu soigné. Lorsque leur générateur spatial est rechargé au maximum, on ne le remarque pas vraiment et on s'attend encore à une étape supplémenaitre…

Ce n'est qu'un détail car on ne peut qu'applaudir les artistes  qui mouillent la chemise pour maintenir le rythme et la participation du public. On voit que le spectacle est adapté suivant le pays dans lequel il est joué (restez jusqu'au dernier rappel). Et même si Voca People relève plus de la technique que de l'artistique, il s'agit néanmoins d'un divertissement de qualité. Le public ne s'y trompe pas et offre plusieurs standing ovations aux artistes. 

Visionnez la Bande annonce  du spectacle :

 


Voca People, de et mis en scène par Lior Kalfo

Composé arrangé et dirigé par Shai Fishman

Jusqu'au 8 janvier 2012

À Bobino,
14-20 rue de la Gaité, 75014 Paris 

De 22 à 57€

Avec en alternance : Beat On : Boaz Ben David / Chen Zimerman; Scratcher : Inon Ben David / Ofir Tal; Tubas : Eyal Cohen / Shimon Smith ; Tenoro : Gilan Shahaf / Ashot Gasparian ; Alta : Adi Kozlovsky / Maya Pennington ; Mezzo : Naama Levy / Vered Sasportas ; Bari-tone : Oded Goldstein / Moran Sofer ; Soprana : Rahmin Liraz / Alona Alexander

Réservations dans les points de vente habituels.

7 réponses

  1. Stephane
    ...en lisant la critique je n'arrivais a voir si en fin de compte vous alliez le conseiller ou pas car vous donner des supers qualificatifs et d'un autre cote vous avez l'air de descendre le show... C'est a la foi surprenant et déstabilisant ! Thèse et antithèse mais en fin de compte ...ça ne donne plus envie ....
  2. TAF
    Vu deux fois, c'est un spectacle vraiment étonnant et réjouissant !!! C'est vraiment de la performance pure... Je reprocherait cela de blue man group... Et franchement, critiquer l'histoire du spectacle alors que cela n'est pas vraiment le sujet, bof bof bof... On s'en cogne un peu de l'histoire... Dommage aussi que la critique arrive sur ce site aussi tardivement...
  3. Anonyme
    Tout simplement incroyable, j'aurais voulu que le spectacle ne s'arrête jamais !!! Quelle performance !! Des voix en or !! Des prouesses vocales !! Je vous laisse je vais réserver pour une nouvelle représentation !!
  4. BenJ
    Merci pour cette critique dont je rejoins tout à fait le point de vue. Excellente prestation technique des Voca People, mais aucun véritable scénario, trop d'interactivité avec le public (un peu.. ça va !)... c'est très bon techniquement parlant mais ça manque d'âme, de sentiments.....
  5. Anonyme
    Spectacle de trés haut niveau.Un pur moment de détente et de bonheur avec ces 8 "spermatozoÏdes" de trés grand talent.EXTRAORDINAIRE!!!!!!!!A vivement recommander.
  6. Catherine
    Qu'espérions-nous voir en réservant pour ce spectacle ??? une pièce de théatre avec un brillant scenario, une mise en scène léchée ? NON : on y va pour entendre ces étonnants extraterrestres à la technique vocale incomparable, derrière laquelle on devine un travail énorme, interpréter dans une décontraction bien feinte un medley eclectique de refrains modernes et classiques mondialement connus et qu'on a souvent envie d'entonner avec eux. Spectacle tout simplement bluffant, époustouflant. Messieurs les critiques, ne boudez pas votre plaisir ! Vous avez aimé, alors dites-le !
  7. hector
    Plutôt amateur de voix, de l'opéra baroque à certain(e)s contemporain(e)s, je m'attendais au plaisir de retrouver un certain nombre d'oeuvres grand public interpretées avec talents. Patatras, c'est bruyant, avec ces insupportables transitions de beat box qui prennent trop de places, le jeu avec le publique est longuet, mièvre et pauvre scèniquement, les meydleys sont frustrants... c'est du zapping permanent, pas un morceau qui ne s'étire. Bref j'ai du fuir avant la fin, ils m'ont véritablement saoûlés!!! Dommage car les artistes en questions ont un réel potentiels de voix. Bref une machine à fric à fuire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.