“42e rue” : Rencontre avec toute la troupe de “Rendez-vous” !

Emission 42ème rue spéciale "Rendez-Vous" le 17 septembreLaurent Valière, présentateur du programme de France musique 42e rue, a démarré la saison en fanfare avec une présentation du très attendu spectacle Rendez-vous, une comédie musicale dans la plus pure tradition de Broadway, dont le rôle principal est tenu par l’humoriste Kad Merad. Enregistrée en direct au Théâtre de Paris, l’émission sera diffusée sur France Musique dimanche 19 septembre entre 11 et 12 heures.

L'adaptation d'un musical américain à succès

Nous sommes au Théâtre de Paris. Sur la scène : un décor bleu lavande évoque une parfumerie de luxe des années trente. Laurent Valière explique : "Rendez-vous est l’adaptation française de She Loves Me, une composition de Jerry Bock (Un violon sur le toit), crée à Broadway en 1963".

Une histoire d’amour charmante, un scenario plein de finesse et d'humour digne des films de Billy Wilder, une musique parfaitement adaptée à la dramaturgie avec, en prime la divine Barbara Cook dans le rôle principal, tout semblait réuni pour que She Loves Me soit un immense succès. Diversement apprécié à la création, le musical fut repris de nombreuses fois des deux côtés de l’Atlantique avant de connaitre, au fil du temps, une juste gloire.

L’histoire se passe entre les employés de la boutique. Un vendeur entretient une correspondance amoureuse avec une jeune femme sans se douter qu’il s’agit d’une collègue de travail qu’il déteste.

Un projet initié par Laurent Lafitte il y a huit ans

L’adaptation du livret et des paroles en français paraissait improbable. Comment rendre justice, en français, au talent du parolier Sheldon Harnick ? Comment trouver un producteur prêt à se risquer sur une comédie musicale des années 1960, charmante certes, mais pouvant facilement verser dans le style opérette. Et pourtant, un apprenti comédien de la Guilford School of Acting, Laurent Lafitte, en rêvait.

Depuis des années, il travaillait l’adaptation du livret sans parvenir à intéresser le moindre producteur. Jusqu’au jour où Laurent Lafitte eut l’idée de proposer le rôle principal à Kad Merad. A partir de ce moment, il trouva un metteur en scène, Jean–Luc Revol. Ensemble, ils réussirent à convaincre le producteur Claude Wild de se lancer dans l’aventure. Restait à réunir la troupe, 15 comédiens et 7 musiciens. Ce qui fut fait.

Aujourd’hui, le rêve de Laurent Lafitte a pris vie. Huit ans se sont écoulés entre la naissance du projet et la première de Rendez-vous, le 15 septembre au Théâtre de Paris.

Une version "concert" qui donne envie

Pour cette édition de rentrée de 42e Rue Laurent Valière a régalé son auditoire avec une version concert de Rendez-vous. Après un quintette, "Bien le Bonjour", interprété par les employés de la Parfumerie, chacun des comédiens chantèrent au moins un solo. C’est l’un des principaux attraits de l’œuvre : chaque personnage est servi par des dialogues et des pièces musicales dans lesquelles il peut exprimer tout son talent.

Kad Merad ouvrit le bal avec "J’ai rendez-vous ce soir", un air plein d’émotion et pas facile techniquement. "Au départ, je ne savais pas si j’étais capable de jouer dans une comédie musicale", confiait-il au cours de l’émission. "J’ai fait des essais avec le directeur musical, Thierry Boulanger. Le plus dur a été d’arriver à danser et chanter en même temps. Mais je suis tombée sur des gens disponibles qui m’ont aidé. Je fais maintenant partie de l’équipe et je m’y sens bien."

Très à l’aise sur la scène, Kad Merad s’en tire avec tous les honneurs sur le plan vocal. Il convainc un peu moins dans son rôle, celui d’un petit vendeur timide et désespérément amoureux. Le propre de la comédie musicale étant de faire rire et d’émouvoir à la fois, on peut regretter que la dimension fragile de son personnage ne transparaisse pas dans son jeu. Quand il chante : "Je sens battre mon cœur, j’ai peur, ce soir, 8 heures ! Plus je raisonne et plus je tremble." On ne le croit tout simplement pas tant il jubile !

"Je ne connais ni son nom, ni son visage" est un duo au cours duquel Magali Bonfils, (Amalia, la nouvelle vendeuse de parfumerie) explique à sa collègue, Ilona, incarnée la plantureuse Alyssa Landry qu’elle correspond avec un certain Georg Nowack/Kad Merad, qu’elle n’a jamais rencontré. C’est l’occasion pour ces deux chanteuses de montrer leur professionnalisme car ce duo est aussi diabolique que ravissant.

Alyssa Landry /Ilona enchaîne avec "Je ne veux plus", air dans lequel elle explique qu’elle en a soupé des hommes. Ce dont on ne peut que douter tant son charme et son talent crèvent les yeux.

Dans le rôle du "Don Juan" qui se fait virer de la parfumerie, Laurent Lafitte s’attaque avec brio et fougue à "Ce fut grand", vrai morceau de bravoure sur le plan musical qui l’oblige à passer en voix de tête dans les aigus.

Andy Coq, dans le rôle de Sipos, un vendeur qui s’efforce de garder un profil bas pour qu’on ne s’aperçoive pas qu’il est minable, n’est pas en reste avec "Il faut relativiser", une pièce pleine d’humour qu’il sert efficacement.

Laurent Lafitte ayant eu la bonne idée de se battre pour un orchestre "live", rendons hommage au pianiste et chef Thierry Boulanger pour sa réduction d’orchestre à 7 musiciens au lieu de 18. Les musiciens installés dans les loges de côté étaient tout simplement remarquables. On ne pouvait évidemment pas juger de la mise en scène. L’émission était un exercice difficile car les comédiens étaient condamnés à être statiques. Mais ce qu’on a entrevu donne vraiment envie de voir le spectacle en entier.

Pour ma part, à peine rentrée à la maison, je me suis ruée sur YouTube pour découvrir l’original : She Loves Me en Anglais. J’ai trouvé rune version complète, tournée en 1978 pour la télévision par la BBC à Londres, un enchantement des oreilles et des yeux. On a toujours un peu peur d’aller voir une comédie musicale anglo-saxonne adaptée en français. Mais si Jean-Luc Revol et Laurent Lafitte ont bien respecté le livret on devrait passer une soirée très amusante en allant voir Rendez-vous car l’histoire est irrésistible, les dialogues plein d’humour et la musique merveilleuse. La troupe française est d'excellente qualité et s'amuse visiblement.

De surcroit, une comédie musicale américaine traditionnelle est, à Paris, un évènement suffisamment rare pour qu’on s’y précipite !

Crédits photos : Nathalie Fragoso

Retrouvez tous nos articles et notre dossier spécial sur le musical Rendez-Vous, actuellement au Théâtre de Paris.


Rendez-vous, d’après le musical She Loves Me de Sheldon Harnick, Jerry Bock et Joe Masteroff

A partir du 14 septembre 2010 au Théâtre de Paris

Théâtre de Paris
15, rue Blanche
75009 PARIS

Mise en scène : Jean-Luc Revol ; Adaptation française : Laurent Lafitte et Judith El Zein ; Arrangements et Direction musicale : Thierry Boulanger ; Chorégraphies : Armelle Ferron ; Costumes : Aurore Popineau ; Décors : Sophie Jacob ; Lumières : Philippe Lacombe ; Son : Claudie Martin

Avec Kad Merad, Laurent Lafitte, Magali Bonfils, Pierre Santini, Paolo Domingo, Alyssa Landry, Andy Cocq, Jean-Michel Fournereau, Sofia Nait, François Beretta, Gregory Gonel, Lauri Lupi, Tiago Olivier Do Nascimento, Laure Balon, Melusine.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.