Compte-rendu : Emission “42e rue” consacrée à “Irma la Douce” sur France Musique

Malgré la pluie, le public s’était pressé en masse ce dimanche matin dans le studio de la maison de la radio. En effet, l’émission 42e rue du jour était consacrée à la pièce de théâtre musical Irma la douce qui se jouera à partir du 15 septembre au théâtre de la porte Saint-Martin à Paris. Vous l’avez peut-être écoutée… Nous l’avons vue. Nous vous racontons cette session d’enregistrement qui s’est déroulée en direct. 

 
Comme à son habitude, Laurent Valière est déjà installé à la table où se dérouleront les interviews quand nous rentrons dans la salle. Après un essai de son, les interprètes pénètrent sur le plateau. La doyenne, Nicole Croisille (elle confirmera elle même, avoir vu la pièce à sa création en 1956 et n’avoir aucun problème avec son âge) récolte une salve d’applaudissements. Quelques secondes avant le direct, elle prend la parole pour saluer le public. C’est d’ailleurs elle qui ouvre l’émission en interprétant "Y a que Paris pour ça" accompagnée du choeur du spectacle dans lequel on reconnait Claire Pérot (Cabaret), Andy Cocq (Spamalot) et Laurent Paolini (SLC ; Salut Les Copains). 
 
 
Puis s’enchainent les interviews entrecoupées de chansons - jouées en direct par l’intégralité de l’orchestre qui sera présent sur scène- et archives d’époque. Parmi les moments intéressants le metteur en scène, Nicolas Briançon confirme que la comédie musicale est le genre le plus difficile à mettre en oeuvre. Il fait aussi le parallèle avec l’opérette, qu’il définit comme l’ancêtre de la comédie musicale. 
 
 
Parmi les chansons, on a bien entendu retenu la plus connue "Ah dis donc"  interprétée par le rôle titre, la gouaillante Marie-Julie Baup. Elle nous apprendra qu’Irma la douce n’est pas sa première pièce musicale. Elle avait déjà interprétée une demi-douzaine de chansons dans Tartarin de Tarascon en 2012, avec Michel Galabru en tête d’affiche. 
 
Quant à Lorànt Deutsch il interprète Nestor, un titi parisien dans toute sa splendeur qui tombe fou amoureux de sa protégée, Irma. Rongé par la jalousie de savoir sa douce en galante compagnie chaque nuit, il va utiliser tous les stratagèmes pour qu’Irma ne soit plus qu’à lui et rien qu’à lui, peu importe le prix à payer… Ce jour, il nous a interprété 2 titres "Le cave à Irma" et en duo avec sa bien-aimée (à la ville, comme à la scène) "Irma". 
 
 
N’oublions pas Andy Cocq ! Ce "bougre d’ordure", titre de son solo dans une version complètement déjantée, a littéralement électrisé le public. Enfin, on a pris un immense plaisir a regarder le coach vocal qui n’est autre que Vincent Heden a diriger agenouillé ses interprètes avec une précision de métronome mais surtout avec une joie inévitablement communicative aux chanteurs mais aussi au public présent. Nicolas Briançon soulignera d’ailleurs son travail. 
 
 
En résumé, on peut dire que si l’objectif de Laurent Valière était de nous donner envie d’aller découvrir Irma la Douce au théâtre de la Porte Saint-Martin, c’est réussi ! Nous comptons les jours qui nous séparent de la date à laquelle nous allons assister. La critique (qui restera la plus objective possible, rassurez-vous !) ne tardera pas sur notre site. 
 
Si vous n’avez pas eu la chance d’écouter cette émission, vous pourrez la réécouter ou la podcaster sur la page de l’émission.
 
Crédits photos : Benoît Tourné pour Musical Avenue
 

Irma la douce de Marguerite Monnot et Alexandre Breffort

A partir du 15 septembre, 

Au théâtre de la porte Saint-Martin
Avenue de la porte Saint-Martin 
75010 Paris

Du mardi au vendredi à 20h. Samedi à 17h et 20h45.

Mise en scène Nicolas Briançon, Musiques de Marguerite Monnot, Arrangements Gérard Daguerre, Costumes Michel Dussarrat, Décors Jacques Gabel, Chorégraphies Karine Orts

Les musiciens : Jean-Luc Pagni (guitare, banjo, trombone et direction d'orchestre), Marc Benhamou (piano), Henri Dorina basse), Aurélien Noel (accordéon), Christian Orante (batterie), Sandy Thaic (percussion).

Avec Marie-Julie Baup, Lorànt Deutsch, Nicole Croisille, Andy Cocq, Olivier Claverie, Fabrice De La Villehervé, Jacques Fontanel, Valentin Fruitier, Laurent Paolini, Claire Perot, Bryan Polach, Pierre Reggiani, Loris Verrecchia, Philippe Vieux.

Réservation dans les points de vente habituels

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.