En images : Les répétitions de “Sister Act” au Théâtre Mogador (2/2)

En images : Les répétitions de "Sister Act" au Théâtre Mogador (2/2)

En ce vendredi 24 août, le Théâtre Mogador de Paris a ouvert ses portes à la presse afin de montrer l'envers du décor de la nouvelle production de Stage Entertainment, le musical Sister Act. De costumes en accessoires, d'ateliers en répétitions, Musical Avenue vous fait découvrir les coulisses du spectacle évènement de la rentrée. Après la technique, nous avons pu faire connaissance avec les artistes et assister aux répétitions.

[ Cliquez ici pour retrouver notre critique de Sister Act – Le Musical au Théâtre Mogador ]

Le long escalier du Théâtre Mogador nous mène vers la salle de danse, dans laquelle les artistes masculins de la troupe travaillent dur, sous le regard exigeant de la chorégraphe.


La chorégraphe donne ses consignes à Barry Johnson (Curtis, à droite) et ses acolytes Olivier Rey, Franck Vincent, David Sollazo et Keny Bran Ourega

Si certains visages nous sont familiers comme ceux de Franck Vincent (Un Violon sur le toit ; Hairspray) ou Thierry Picaut (Le Roi Lion ; Swinging Life), la troupe comporte bon nombre d’artistes issus d’horizons très divers, à l’instar de Barry Johnson (Curtis), révélé sur M6 dans X-Factor en 2011, ou de Christian Bujeau (Monseigneur), homme de théâtre et de cinéma (Les Visiteurs ; Pédale Douce). "On a ouvert plus largement le casting, en collaboration avec Bruno Berberes", confirme Laurent Bentata.


Eddie (Thierry Picaut, au centre) accompagné notamment par Franck Vincent et encore Yoni Amar

Ce constat s’applique également aux personnages féminins et au chœur de nonnes, que nous retrouvons dans une autre salle sous la direction de la metteur en scène, Carline Brouwe. Le public français va découvrir entre autres la québécoise Kania dans le rôle principal, ou encore Carmen Ferlan (Créatures – festival The Next Wave de Montréal en 2010) dans celui de la Mère Supérieure.


Carmen Ferlan campe une Mère Supérieure rigide à souhait

Nous retrouverons néanmoins quelques visages connus comme celui de la pétillante Lola Cès (Hairspray ; Dracula) dans le rôle de Sœur Marie Patrick. "J'ai été très heureuse de jouer dans Dracula, je le suis également dans Sister Act, même si ce sont deux modes de spectacles très différents", analyse-t-elle. "La différence se fait surtout dans le contenu des rôles, mais j’apprécie l’un et l’autre, quoi que pour des raisons différentes." Au total, ce ne sont pas moins de 26 artistes sur scène et six doublures (« swings ») qui sont en pleine ébullition, à deux semaines du début des avant-premières.


Lola Ces, ravie d'interpréter le rôle dont elle rêvait


Véronique Bandelier, la metteur en scène résidente, dirige fermement, tout en laissant aux artistes la liberté de faire des propositions plus personnelles

Les artistes doivent également se familiariser avec le texte français, adapté par Ludovic-Alexandre Vidal (Le Prince et le Pauvre ; La Revanche d’une blonde) et Nicolas Nebot (Mamma Mia! ; Dracula), respectivement pour le livret et les chansons. "J'ai écrit les paroles des chansons de mon côté, Ludovic a traduit le livret du sien, puis on a raccroché les wagons", raconte Nicolas Nebot. "Nous allons encore modifier des choses jusqu'à la générale le 20 septembre. Après, le show est dit "frozen" [NDLR : "gelé" en anglais), on ne peut plus rien toucher contractuellement".


Ludovic-Alexandre Vidal (à gauche) et Nicolas Nebot (à droite) sont les grands artisans de l'adaptation française

"On a essayé de remettre en phase le livret et les paroles des chansons, en réutilisant des expressions des deux côtés", ajoute Ludovic-Alexandre Vidal. "Nous continuerons à faire des ajustements pendant les avant-premières qui démarrent le 8 septembre."


Le chœur des nonnes est déjà particulièrement au point, sous l'œil dubitatif de la mère supérieure (Carmen Ferlan)

A l’issue du tableau présenté pour conclure ces quelques heures passées à Mogador, Laurent Bentata, directeur marketing de Stage Entertainment France, nous a confié son excitation : "Chaque spectacle est une nouvelle aventure, particulièrement celui-ci puisqu'il s'agit d'une production maison. On retrouve des valeurs festives comme sur Mamma Mia!, qui a constitué 20% du total des places vendues dans les théâtres privés la saison dernière. Avec 140 000 entrées déjà vendues, Mamma Mia! devrait concrétiser le succès des tournées cette saison".


La troupe de Sister Act réunie dans la bonne humeur pour une photo de famille

Concernant les projets de Stage Entertainment, il a affirmé que "des créations 100% françaises [étaient] à l’étude. Il a d’abord fallu faire nos preuves, ce qui est désormais chose faite, nous allons donc pouvoir créer."  En attendant, toutes les conditions semblent être réunies pour garantir le succès de Sister Act : "On prend des titres existants avec une notoriété très forte, c’est indéniablement une aide." Alors que les mélodies résonnent encore dans nos têtes en sortant, nous ne sommes pas franchements inquiets quant à la réussite programmée de ce nouveau pari de Stage Entertainment.

Rendez-vous en fin de semaine sur la page Facebook de Musical Avenue pour découvrir encore plus d'images dans notre album photo exclusif.

Crédits photos : Julien Vachon et Samuel Sebban


Sister Act, le Musical de Bill et Cheri Steinkellner et Douglas Carter Bean

Un musical co-produit par Whoopi Goldberg et Stage Entertainement France

Du 9 septembre 2012 au 31 janvier 2013 au Théâtre Mogador

Réservation en points de vente habituels. 

De 25 à 99€ 

Livret : Bill et Cheri Steinkellner, Douglas Carter Bean ; Paroles : Glenn Slater ; Musique : Alan Menken ; Mise en scène : Carline Brouwer ; Chorégraphies : Anthony Van Laast ; Adaptation chansons : Nicolas Nebot ; Adaptation livret : Ludovic-Alexandre Vidal

Avec : Kania, Thierry Picaut, Carmen Ferlan, Christian Bujeau, Barry Johnson, Sarah Manesse, Valériane de Villeneuve, Lola Ces, Keny Bran Ourega, David Sollazo et Franck Vincent.
Ensemble : Yoni Amar, Carole Clin, Maureen Diot, Khemi Ferrey, Aude Gilliéron, Aurélie Konaté, Audrey Lévèque, Mélina Mariale, Sofia Nait, James Noah, Rachel Pignot, Léovanie Raud, Manon Taris, Sarah Tullamore et Fabrice de la Villehervé.
Swings : Mathieu Becquerelle, Alix Briseis, Rafaelle Cohen, Jackson Dedecker, Alexia Rey et Olivier Rey.

5 réponses

  1. Nicolas
    Merci pour ce retour presse de vendredi dernier, je vois que Stage est toujours aussi pro dans sa communication et sait "vendre" son show ( bravo Monsieur Bentata!!!) J'ai hate de voir cette nouvelle production ( qui j'espère sera de la qualité de la production du roi lion ou de cabaret,ou de siter act version Londres). Cependant je suis étonné que vos journalistes n'émettent aucune critique ( constructive bien sur) , le spectacle est il si parfait?
  2. Samuel Sebban
    Bonjour Nicolas, et merci pour cette réaction. Très honnêtement, à ce stade des répétitions, on ne peut pas juger de la qualité du spectacle puisque je n'en ai vu qu'un court extrait en conditions de répétition, dans une salle aménagée au niveau du bar, avec un piano pour accompagner, sans lumières, décors... La seule chose que l'on peut dire c'est que les artistes ont la pêche. Pour le reste, je me contente de donner la parole aux protagonistes, la critique positive ou négative - mais constructive, en effet ! - viendra quand les représentations commenceront...
  3. Chris
    Bonjour, je pense que Musical Avenue emettra des critiques losrsque le spectacle sera lancé mais si Musical Avenue est partenaire du spectacle comme pour Mamma Mia je pense que ça ne sera pas bien méchant.
  4. Baptiste Delval
    Bonjour Chris, en effet, comme l'a précisé Sam avant moi, nous publierons notre avis sur le spectacle lorsque nous aurons pu y assister, à l'issue des avant-premières. Néanmoins, je tiens à préciser que nous n'avons jamais été partenaires des spectacles produits par Stage Entertainment France. Je tiens également à vous rassurer : nous restons systématiquement impartiaux dans les critiques que nous publions sur les spectacles que nous avons vus — quand bien même nous en sommes les partenaires — et les écrivons en toute honnêteté* en pensant d'abord à vous éclairer au mieux ! Le débat reste ensuite ouvert et c'est pour cela que nous mettons un point d'honneur à donner la possibilité à nos lecteurs d'apporter leur point de vue contradictoire dans les commentaires de nos articles. Merci pour votre fidélité ! [* à une ou deux maladresses de jeunesse prêt, dont je ne suis pas exempt, mais qui furent formatrices]
  5. Nicolas
    Merci à vous d'avoir répondu,et donc j'attends avec impatience vos retours sur les avants premières; je ne doute pas de la qualite du spectacle de Stage ( les meilleurs dans leur domaine); je suis juste plus réservé sur les infos et la com de cette production car elle est toujours tres ciblée et parfois le coté economique l'emporte sur le coté artistique ( enfin c'est juste mon avis) donc votre regard "critique" est important.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.