Exclu : Le journal d’Alexis Loizon à Taïwan avec “Roméo et Juliette” (partie 1)

Après les répétitions à Paris et Bratislava, Alexis Loizon nous emmène maintenant à Taïwan où il va jouer pour la toute première fois Roméo et Juliette. En exclusivité pour Musical Avenue, il a choisi de partager son carnet de voyage avec vous.

C’était l’heure pour nous d’affronter 12h de vol pour atterrir à Taipei, Taïwan. Par chance, la production locale nous gratifiait de billets business classe, ce qui facilite et amortit un vol pour l’autre coté de la planète!

14923151_10154599075737988_1392850569_o
hellokitty

Gregory, John et moi-même avons été ravis de découvrir ce vol, qui semblait sponsorisé par « Hello Kitty ». En revanche, une chose que le confort de la business classe ne peut pas contrer, c’est l’enfer du décalage horaire d’Ouest en Est. Tout le monde le sait et pourtant c’est très dur de lutter, surtout quand vous enchainez avec deux jours de montage sur place!
Tout le casting et la production était pris par le temps, nous avons du prendre sur notre fatigue et le manque de sommeil pour découvrir les décors, les costumes, et entamer les balances son.

Le département son

Le département son

Le décor vu de la régie générale

Le décor vu de la régie générale

Et enfin la découverte du décor, vu de la salle.

Et enfin la découverte du décor, vu de la salle.

Malgré les répétions acharnées à Bratislava, évoluer et répéter dans le décor était presque comme repartir de zéro, tant le plateau est impressionnant… Et pourtant Taiwan était une version « allégée » du décor, il sera plus gros en Chine !

S’en sont suivis pour tout le monde deux jours de montage éreintants. À peine sortis de l’avion, nous avons enchainé sur un filage arrêté de l’acte 1 le premier jour, puis l’acte 2 le deuxième jour… Le tout en tentant tant bien que mal de rattraper le sommeil à chaque minute de libre, et de préserver sa voix et son corps de la fatigue (quand je vous dis qu’acteur ce n’est pas un métier facile!!!)

14907746_10154599075517988_1904491736_o
14907799_10154599076202988_1440220933_o

Malgré toutes les contraintes du voyage, j’étais extrêmement excité de pouvoir évoluer dans ce décor, et de pouvoir enfin être en condition avec mes superbes partenaires ! Clémence (Juliette) a su faire preuve d’un très grand professionnalisme. La voix était là à 100%, et ce, jusqu’à la fin ! En dépit de son jeune âge, elle a su s’imposer comme un très grand premier rôle. Nous étions équipés de « ears » (oreillettes qui nous permettaient de nous entendre et d’entendre nos partenaires à merveille). Il a fallu s’y habituer et opérer des réglages avec toute l’équipe son, dont je salue le travail une fois de plus. Ce confort est extrêmement important pour un spectacle de cette ampleur.

Les garçons et moi étions impressionnés par l’ampleur des lieux à Taipei, et de l’attente de l’événement. Le théâtre est superbe, et nous attendions le public avec impatience. Il semblerait que ce soit réciproque.

b1
Grégory, Nicolas et moi  sur le tapis rouge, où nous dédicacions après chaque représentation.

Grégory, Nicolas et moi sur le tapis rouge, où nous dédicacions après chaque représentation.

 

Enfin vint le jour de la première! Nous n’avons évidemment pas échappé à un filage du spectacle en conditions ; l’occasion pour les nouveaux membres de la troupe (un bon pourcentage quand même) de s’habituer aux costumes et de pouvoir travailler avec l’équipe plateau, dont les régisseurs, extrêmement précis et professionnels. C’est un véritable travail d’équipe avec tous les départements, que ce soit le plateau, le son, le costume ou le maquillage.

filage-costume

Tout est millimétré durant le spectacle, et comme tous les grands shows, c’est ce qui en fait la grandeur et la réputation. Pour ma part, le plus rapide changement que j’ai connu (entre « J’ai peur » et « Au  bal » ) est celui où je change de costume des pieds à la tête , en moins de 30 secondes… Je félicite les quatre personnes qui sont impliquées dans ce rallye tous les soirs. Après les derniers raccords sur scène, il est maintenant temps de se jeter à l’eau.

14954401_10154599075542988_1178278087_o
14915096_10154599074667988_1651465981_n

(À suivre…)

Retrouvez Alexis Loizon sur FacebookTwitter et Instagram


Roméo et Juliette, de Gérard Presgurvic

En Chine, au Grand Opéra à Canton du 18 novembre au 27 novembre 2016 

En Chine, au Grand Opéra à Xiamen du 1er au 4 décembre 2016 
En Chine, au New Bridge Theater à Pékin du 9 au 18 décembre 2016

Avec : Alexis Loizon (Roméo), Clémence Illiaquer (Juliette), John Eyzen (Mercutio), Grégory Gonel (Benvolio), Frédéric Charter (le Prince), Brigitte Venditti (Lady Montaigu), Didier Hayat (Frère Laurent), Nicolas Turconi (Tybalt), Arié Itah (Comte Capulet), Moniek Boersma (Lady Capulet), Juliette Moraine (la Nourrice), Marie Oppert (alternance / Juliette), Barbara Sonnino (alternance / la Nounou, Lady Capulet, Lady Montaigu), Roland Karl (alternance / Comte Capulet, Frère Laurent et Le Prince), Cédric Chupin (Alternant Roméo, Benvolio et Tybalt)

0 réponses

  1. […] Exclu : Le journal d’Alexis Loizon à Taïwan avec “Roméo et Juliette” (partie 1) […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.