La playlist du mois d’avril : “Make ‘Em Laugh”

Le 1er avril est passé mais pas notre besoin de rire un bon coup. Ce mois-ci on vous réserve une playlist sur le thème de l'humour qui, nous l'espérons, vous fera au minimum sourire.

Nous voici déjà en avril, et c'est le retour des températures hivernales et du confinement. Quand l'humeur n'est pas trop à la fête, il faut se tourner vers des valeurs refuges, des choses qui nous font du bien, des choses qui nous font rire. Ce mois-ci chacun.e de nos chroniqueur.euse.s est allé.e piocher dans son répertoire une chanson qu'il/elle trouve drôle, car on ne met jamais assez d'humour dans sa vie.

Le choix de Fabrice : « Make'Em Laugh », Singin' in the Rain

On ne pouvait décemment pas faire une playlist sur les chansons qui nous font rire sans citer ce classique. Chantons sous la pluie donne vraiment tout son sens au mot « comédie » de « comédie musicale ». Ce petit bijou de l'âge d'or d'Hollywood enchaîne les gags et situations rocambolesques, le tout ponctué de numéros aux chorégraphies millimétrées signées Gene Kelly. Ici c'est Donald O'Connor qui nous donne une leçon d'humour (et d'acrobatie, à ne pas reproduire à la maison) dans cette chanson devenue culte.

Le choix de Gaby : « Popular », Wicked

Quand Le Magicien d'Oz rencontre Nouveau Look pour une nouvelle vie, cela donne l'une des chansons les plus emblématiques de la comédie musicale Wicked. Alors on est d'accord que sur ce coup Glinda ne s'est pas bien foulée, un coup de rouge à lèvre et une barrette à fleur dans les cheveux, n'est pas Cristina Cordula qui veut. Mais son énergie débordante fait qu'on lui pardonne tout. (Et puis Kristin Chenoweth quoi!)

Le choix de Chloé : « The Internet is for Porn », Avenue Q

Oublions deux secondes les débats stériles sur si Avenue Q méritait vraiment de remporter le Tony Award de la meilleure comédie musicale face à Wicked (ou Caroline, or change, ne jamais oublier Caroline, or change) et concentrons-nous sur les grandes leçons de vie que ce spectacle nous a appris. Certes cette chanson a été écrite en 2003 et depuis internet et son utilisation ont bien évolué. Aujourd'hui, plus personne ne va sur internet pour regarder du porno, n'est-ce pas ? N'est-ce pas ?!

Le choix de Stéphany : « Morning Person », Shrek The Musical

Oui, bon, certes, Shrek en comédie musicale, l'idée fait déjà rire sur le papier. Mais contre toute attente on y trouve quelques très bons numéros de comédie musicale. C'est le cas notamment de cette chanson qui ouvre le deuxième acte avec une Sutton Foster survoltée, coiffée d'une perruque douteuse, qui chante à en faire exploser les oiseaux, s'amuse avec un cerf gonflable et fait des claquettes avec des rats. De quoi mettre de très bonne humeur.

Le choix de Romain : « Model Behavior », Women on the Verge of a Nervous Breakdown

Si l'adaptation en comédie musicale du film Femmes au bord de la crise de nerf de Pedro Almodovar n'a pas reçu le succès escompté, que ce soit à Broadway ou à Londres, sa partition n'est pas passée inaperçue. Signé par David Yazbeck, qui n'a pas son pareil pour mettre en musique les adaptations de films comiques (The Full Monty, Tootsie), cette dernière regorge de chansons entraînantes et pertinentes qui sentent bon le soleil espagnol et le gaspacho. Dans ce numéro, la mannequin Candela (interprétée par la géniale Laura Benanti), navigue de téléphone en téléphone pour raconter ses déboires à sa meilleure amie, polluant ainsi sa boîte vocale. Un tour de force pour la comédienne et un moment truculent pour les spectateurs.

Le choix de Florian : « Sincerely Me », Dear Evan Hansen

Dear Evan Hansen n'est pas vraiment la première comédie musicale que l'on pense à écouter quand on a envie de se marrer un bon coup. Mais au milieu de longues ballades lacrymales, se cache cette petite bouffée d'air frais bienvenue avec « Sincerely Me ». Avec sa petite mélodie entraînante, ses paroles cocasses (et un peu cochonnes) avec ce qu'il faut de malaise, cette chanson a tout pour nous mettre de bonne humeur ! (Avant de retomber dans un profond mal être grâce à la chanson « Requiem » qui arrive juste après).

Le choix de Eve-Marie : « Master of the House », Les Misérables

Dans la catégorie des moments de légèreté au milieu d'une œuvre un peu plombante, « Master of the House » vient de suite en tête. Parce que plus de deux heures et demie de spectacle à regarder toute la misère humaine user de ses dernières forces pour belter une ballade peut être éreintant, rien de tel qu'une bonne petite chanson de taverne. Les Thénardier ont beau être des énergumènes abjectes, il faut avouer qu'ils apportent une touche d'humour bienvenue au milieu de ce spectacle ô combien épique mais ô combien déprimant.

Le choix de Philémon : « Vodka », Song of the Flame

Si les chansons peuvent être drôles, il y a aussi des interprètes qui réussissent à les élever à un tout autre niveau de drôlerie. C'est le cas de Dorothy Loudon, connue pour avoir été la première Miss Hannigan de Annie, qui fait sienne cette chanson issue d'une comédie musicale que tout le monde a oublié. Song of the Flame, malgré une équipe créative de folie (George Gershwin et Oscar Hammerstein II entre autres), n'est pas passé à la postérité. Mais le cabotinage de la comédienne et chanteuse sur cette chanson alcoolisée en font un moment hilarant. À écouter un verre à la main (ce qu'à sûrement fait Dorothy Loudon avant de monter sur scène).

Le choix de Margot : « A Little Priest », Sweeney Todd

Si Tim Burton a gommé une grande partie de l'humour de la pièce dans son adaptation cinématographique très personnelle, la chanson « A Little Priest » reste intacte. L'interprétation est ici beaucoup plus sobre que sur scène, mais les paroles se suffisent à elles-mêmes. Qui aurait pu penser que le cannibalisme serait un bon sujet pour une chanson concluant le premier acte ? Ce petit bijou d'humour et de sophistication en est la preuve. Impossible n'est pas Sondheim !

Le choix de Nathalie : « Feed Me », Little Shop of Horrors

Restons dans la lignée des comédies musicales où l'on mange des humains avec Little Shop Horrors, une des premières œuvres d'Alan Menken (Monsieur Disney) qui est aujourd'hui devenue culte. Dans cette scène clé, Seymour, le jeune fleuriste coincé, découvre que sa nouvelle plante parle, chante même, et qu'elle se nourrit exclusivement de sang humain. Sur le papier ça ne présage rien de bon pour la suite de l'aventure, mais en attendant on rigole bien.

Le choix de Thomas : « A Musical », Something Rotten !

Sûrement l'un des grands numéros de comédie musicale les plus populaires de ces dix dernières années, « A Musical » de Something Rotten ! est un concentré de références au plus grand succès de Broadway. Nous vous mettons d'ailleurs au défi de tous les trouver. Mais au delà des clins d'oeil qui font frétiller de bonheur tou.te.s les geeks de la comédie musicale, le numéro tient tout seul de par sa mélodie, son humour, son irrésistible chorégraphie et la performance de Brad Oscar qui a obtenu une nomination aux Tony Awards pour ce rôle de dix minutes.

Le choix de la rédaction : « I Believe », The Book of Mormon

Il y a quelques jours, nous célébrions les dix ans de The Book of Mormon. Cette comédie musicale irrévérencieuse au possible a fait sensation à ses débuts et est aujourd'hui un incontournable de Broadway et du West End. En plus d'être extrêmement drôle et d'attirer les fans de South Park dans les théâtres, ce spectacle est truffé de pastiches à d'autres comédies musicales. Cette chanson est par exemple un clin d'œil direct à « I Have Confidence in Me » de La Mélodie du Bonheur (écoutez les deux chansons à la suite, c'est assez flagrant). Outre son aspect comique, cette chanson nous apporte son lot de motivation et d'espoir pour tenir jusqu'à la fin de cette période compliquée.

Et vous, quelle chanson de comédie musicale vous fait rire ?

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.