La série musicale de Damien Chazelle pour Netflix se précise

Le raz-de-marée Netflix n'en finit plus de tout emporter sur son passage. Pour son projet de série musicale intitulée The Eddy, elle a fait appel au réalisateur Damien Chazelle, oscarisé en 2017 pour le film La La Land. Il sera en outre le producteur exécutif de ce projet qui se précise...

Plus jeune réalisateur à avoir obtenu la précieuse statuette américaine, Damien Chazelle suscite l'intérêt à chacun de ses projets. L'ovni annoncé The Eddy ne fait pas exception ; Netflix a déjà annoncé la production de huit épisodes de cette série musicale, dont le tournage a lieu actuellement à Paris pour une sortie en 2020. Damien Chazelle réalisera lui-même les deux premiers épisodes, avant de laisser la main à d'autres réalisateurs et réalisatrices parmi lesquelles Houda Benyamina, qui a remporté trois Césars et la Caméra d'or de Cannes en 2016 avec Divines.

Une distribution prestigieuse

Comme cela avait été annoncé dès 2017, l'auteur de Harry Potter et l'Enfant maudit Jack Thorne sera aux commandes du scénario. La série dramatique racontera l'histoire d'un pianiste autrefois adulé à New-York, désormais propriétaire d'un club de jazz en faillite à Paris qu'il dirige avec son frère. Entretenant une relation amoureuse mouvementée avec la chanteuse de son groupe, il voit sa vie chamboulée lorsque sa fille de quinze ans débarque dans sa vie.

Plusieurs acteurs et actrices tous plus prestigieux les uns que les autres ont déjà rejoint l'aventure, à commencer par Andre Holland, qui a notamment joué dans le film Moonlight, lauréat de l'Oscar du meilleur film en 2017. Révélation de Cold War qui lui a valu le Prix du cinéma européen de la meilleure actrice, la polonaise Joanna Kulig apparaîtra également au générique. Amandla Stenberg (Hunger Games) complète ce premier trio d'interprètes internationaux.

Les acteurs joueront donc en anglais, mais aussi en français et en arabe. Et qui de mieux que des acteurs français pour jouer une histoire se déroulant à Paris ? Damien Chazelle a ainsi mis les petits plats dans les grands en recrutant Tahar Rahim, révélé par Un Prophète de Jacques Audiard en 2009, performance qui lui avait valu le César du meilleur acteur l'année suivante. Autre lauréate des Césars avec celui du Meilleur Espoir Féminin en 2011 pour Tout ce qui brille, Leïla Bekhti participera également à la série. Le rappeur français Sopico complète la liste dévoilée par les producteurs.

Musiciens internationaux

Netflix a par ailleurs précisé que le groupe de jazz sur lequel sera centré la série sera composé de véritables musiciens issus du monde entier, à savoir le pianiste Randy Kerber (Etats-Unis), le trompettiste Ludovic Louis (Martinique), la batteuse Lada Obradovic (Croatie), le saxophoniste Jowee Omicil (Canada-Haïti) et enfin le bassiste Damian Nueva Cortes (Cuba).

La bande originale sera signée Glen Ballard, qui s'y connait en comédie musicale puisqu'il est le co-auteur et co-compositeur des chansons de Ghost the Musical, qui sera à l'affiche au Théâtre Mogador de Paris à la rentrée. On lui doit également beaucoup de chansons célèbres, notamment pour Michael Jackson, Aerosmith ou encore la star de Broadway Lea Salonga.

Assurément l'un des projets les plus ambitieux de Netflix pour l'an prochain, The Eddy a donc réuni les ingrédients nécessaires pour créer une série qui ne devrait pas manquer d'intérêt. L'attente promet d'être longue...

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.