L’adaptation de “The Prince of Egypt” dans le West End en 2020

The Prince of Egypt, le célèbre film d'animation des studios Dreamworks sorti sur les écrans en 1998, va bénéficier de son adaptation musicale sur les planches londoniennes du 5 février au 12 septembre 2020. Et on a hâte !

On a tendance à l'oublier, mais Disney n'est pas le seul studio à produire des longs métrages d'animation à gros moyens. La société Dreamworks s'est elle aussi installée durablement dans le paysage audiovisuel, et avait déjà mené une première incursion sur les planches avec l'adaptation musicale de Shrek, intitulée Shrek The Musical. Dire que celle du Prince d'Egypte est attendue à Londres est un euphémisme...

L'adaptation d'un film à succès

Cela fait déjà vingt-et-un ans que Le Prince d'Egypte, premier film d'animation traditionnel des studios Dreamworks, est sorti au cinéma. Son succès incontestable a hissé le film au rang de plus grand succès du secteur - hors Disney s'entend - au box-office américain jusqu'en 2007. Il s'agit de l'adaptation de l'un des livres bibliques, celui de l'Exode, qui évoque la vie de Moïse et la sortie d'Egypte des Hébreux alors esclaves en terre de Pharaon.

Il faut dire que côté musique, le studio américain avait mis les petits plats dans les grands. On doit la bande originale au compositeur Hans Zimmer, qui a créé les musiques de plus de cent cinquante films parmi lesquels Le Roi Lion de Disney, mais aussi Pirates des Caraïbes ou encore Gladiator,

Quant aux chansons, elles sont signées Stephen Schwartz, qui n'est pas un inconnu du théâtre musical anglo-saxon. On lui doit notamment les chansons des musicals Godspell et Pippin dans les années 1970, mais surtout celles de Wicked en 2003, une comédie musicale devenue culte et qui n'en finit plus de battre des records de popularité et de longévité. A l'écran, il a été formé à bonne école puisqu'il a collaboré avec le génial Alan Menken sur les longs-métrages Disney Pocahontas et Le Bossu de Notre-Dame. Avant, enfin, de prendre son envol en solo pour les chansons du Prince d'Egypte.

La bande originale du film avait d'ailleurs fait l'objet de deux nominations aux Oscars en 1999 dans les catégories Meilleure Musique de film et Meilleure chanson. S'il avait été devancé par Shakespeare in Love dans la première, le titre "When You Believe", interprété par Whitney Houston et Mariah Carey, avait valu à l'auteur-compositeur la précieuse statuette.

Une production très attendue par les nostalgiques du film

Il aura donc fallu quasiment vingt années avant de voir le film adapté en comédie musicale. La première a eu lieu le 6 octobre 2017 en Californie, avant de s'exporter au Danemark en 2018. Après s'être rôdé pendant trois ans, il s'installera au Dominion Theatre de Londres pour trente-deux semaines du 5 février au 12 septembre 2020.

Stephen Schwartz signe évidemment les chansons, pendant que le scénariste du long-métrage, Philip LaZebnik, en assure le livret. Sur les huit chansons du film, sept ont été conservées et complétées par l'écriture de dix chansons originales spécialement pour l'adaptation scénique. Ainsi, "River Lullaby" n'a pas été conservée dans la comédie musicale. Le fils du compositeur Scott Schwartz (Le Bossu de Notre Dame) créera la mise en scène et Sean Cheesman (So You Think You Can Dance), qui a travaillé notamment avec Janet Jackson, Tina Turner ou encore Whitney Houston, sera en charge des chorégraphies. L'identité des interprètes et du reste de l'équipe créative n'a pas encore été dévoilée.

En tout état de cause, nous sommes impatients de découvrir cette comédie musicale, qui, avec les Schwartz père et fils aux commandes, met toutes les chances de son côté pour créer une œuvre inoubliable. Au point, certainement, de faire oublier Les Dix Commandements si elle venait un jour à être adaptée en France...


The Prince of Egypt, The Musical de Philip LaZebnik (livret) et Stephen Schwartz (chansons)

du 5 février au 12 septembre 2020

Au Dominion Theatre, 268-269 Tottenham Court Rd, London, Royaume-Uni

Mise en scène : Scott Schwartz ; Chorégraphies : Sean Cheesman.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.