Le prince de Broadway Harold Prince nous a quitté

Vingt-et-un Tony Awards, dont huit pour meilleure comédie musicale de l'année, deux pour meilleur producteur et trois récompenses honorifiques pour sa carrière, auront fait de lui une légende de Broadway. Harold Prince, metteur en scène et producteur de certains des plus grands spectacles musicaux de Broadway, nous a quitté la semaine dernière à l'âge de 91 ans. Petit retour sur sa carrière.

Harold Prince fait ses premières armes en tant qu'assistant metteur en scène pour George Abbott (Pal Joey, On the Town). Avec ce dernier, il coproduit le spectacle The Pajama Game qui remportera un Tony Award en 1955 dans la catégorie Meilleure Comédie Musicale de l'année. Il enchaîne avec les succès de Damn Yankees, New Girl in Town, Fiorello !, A Funny Thing Happened on the Way to the Forum, et les deux spectacles iconiques West Side Story et Un Violon sur le Toit.

Côté mise en scène, après quelques années d'échecs artistiques, il renoue avec le succès en mettant en scène Cabaret pour lequel il remporte un Tony Award en 1967. L'année 1970 marque le début de sa collaboration avec le librettiste et compositeur Stephen Sondheim. Ensemble ils donnent naissance à Company, Follies, A Little Night Music, Pacific Overtures et Sweeney Todd. Pour beaucoup de leurs pairs, ils sont tous deux à l'origine de l'invention du "concept musical", le développement d'un spectacle musical autour d'une idée plutôt qu'une histoire traditionnelle. Dans les années 1980, il met en scène deux des plus grands succès d'un autre librettiste et compositeur célèbre, Sir Andrew Llyod Webber, Evita et Le Fantôme de l'Opéra (en revanche, il refusera de mettre en scène Cats).

L'aventure n'est pas toujours couronnée que de succès, et il connaît également un certain nombre d'échecs tant artistiques que commerciaux avec Merrily We Roll Along, A Doll's Life, Grind, Roza... Il décide finalement de se consacrer à la mise en scène et jongle entre les projets d'opéra et de spectacles musicaux.

Il marque Broadway de son empreinte par ses œuvres au point de devenir source d'inspiration pour le personnage John Lithgow dans le film de Bob Fosse All That Jazz. En 2015, il co-met en scène avec sa partenaire Susan Stroman le spectacle Prince of Broadway, une rétrospective de son travail et de sa carrière. Toute la communauté de Broadway lui a fait ses adieux la semaine dernière et lui a rendu hommage, à la façon Broadway, en éteignant les marquises des théâtres en son honneur le 31 juillet dernier.

A propos de sa carrière, il conseille "L'idée est de travailler et d'expérimenter. Certains projets auront des succès artistiques. Certains n'auront qu'un succès commercial. Et d'autres, c'est le plus important, vous apprendront ce qu'il faut faire ou ne pas faire pour le futur. Et tous, sont aussi importants les uns que les autres".

Crédit photo : Playbill

Découvrez le reportage de PBS sur la carrière d'Harold Prince :

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.