Un cycle de cinq comédies musicales sur Gulli

 Un cycle de cinq comédies musicales sur Gulli

A l'approche de Noël, la chaîne de la TNT Gulli propose, en avance, un calendrier de l'avent sous la forme d'un cycle de films musicaux.

Le temps des comédies musicales sur Gulli

La chaîne de jeunesse diffusera un film musical en première partie de soirée chaque dimanche. Le cycle commencera le 17 novembre et durera cinq semaines.

Pour Caroline Cochaux, Directice des programmes de Gulli : " Après le succès du cycle consacré à Charlie Chaplin en 2012, je cherchais à créer à nouveau l'envie commune, au parent et à l'enfant, de regarder un programme ensemble. Nous nous sommes ainsi souvenus du plaisir que nous avions quand nous étions enfants à regarder les comédies musicales en famille et avons établi en interne notre Top 5. Gulli devient un passeur de souvenirs et propose un moment privilégié d'écoute parent-enfant. Les films de ce cycle sont très poétiques, souvent drôles et joyeux, toujours pleins d"émotions et de sentiments amplifiés dans la mesure où tous ces films ont été remasterisés en HD... Un divertissement exceptionnel ! "

Au programme vous retrouverez en version multilingue : 

  • Le Magicien d'Oz (1939) avec Judy Garland

Jeune orpheline, Dorothy, vit dans la ferme de son oncle et sa tante au Kansas. Tout irait pour le mieux si l'institutrice, la redoutable Almira Gulch, ne détestait pas son chien Toto. C'est alors que Dorothy se trouve emportée par une tornade, par-delà l'arc en ciel, au royaume magique des Munchkins. Pour retrouver Toto qui a disparu, Dorothy, poursuivie sans relâche par la Méchante sorcière de l'Ouest, doit s'emparer des chaussures rouges d'une mauvaise fée et trouver la seule personne susceptible de l'aider : le mysterieux magicien d'Oz. Dorothy commence alors son périlleux périple vers le palais d'Emeraude avec ses trois incroyables compagnons : l'Homme de Fer, l'Epouvantail et le Gentil Lion Peureux.

  • La Mélodie du bonheur (1965) avec Julie Andrews

Alors que les nazis s'apprêtent à prendre le pouvoir en Autriche, Maria se prépare à devenir religieuse. Son couvent l'envoie en tant que gouvernante dans la famille du capitaine Georg Ritter von Trapp veuf et père de sept enfants. Au début, les enfants se montrent hostiles mais elle tient bon et les apprivoise en leur enseignant le chant. Le capitaine, de son côté, fréquente une baronne dans le but de trouver une mère pour ses enfants. Celle-ci ne voit pas Maria d'un bon oeil et l'incite à partir. Mais Maria et Georg tombent amoureux. De retour de leur voyage de noces ils apprennent que le capitaine doit reprendre du service dans la marine, mais refuse de participer à la guerre. Il tente d'organiser la fuite de sa famille pour la sauver des représailles mais le soir où Maria et les enfants doivent se produire sur scène à Salzbourg, ils sont surpris par les nazis... Une seule solution, tente de s'échapper après le spectacle...

  • Le Roi et moi (1956) avec Yul Brynner et Deborah Kerr

En 1862, Anna Leonowens, jeune veuve anglaise, débarque à Bangkok avec son fils Louis pour devenir la gouvernante des sept enfants du fier et puissant roi du royaume de Siam, Mongkut. Le monarque prétend donner à ses enfants une éducation  européenne et offrir à son pays une monarchie éclairée, digne de son siècle. Malheureusement, son naturel autoritaire l'oppose bientôt à Anna qui sait ce que signifie indépendance. Cependant, elle gagne l'amour de ses élèves et l'estime du roi , charmé par son obstination et sa franchise. Cette belle entente va être troublée par le premier ministre qui complote contre le roi...

  • My fair Lady (1964) avec Audrey Hepburn

Alors qu'il traverse le marché de Covent garden, le professeur Henri Higgins, spécialiste en linguistique, est attiré par l'accent "cockney" et les manières qu'il trouve vulgaire d'une jeune marchande de fleurs, Eliza Doolittle. Il accepte le pari de son ami le colonel Pickering qui le défi de faire de la jeune fille du vrai "Lady" en lui apprennant le langage et les bonnes manières. Attirée par cette perspective, Eliza rend visite au professeur qui accepte de lui donner sa première leçon... Après des mois de souffrances, Eliza est enfin prête. Au cours d'un bal, elle fait son entrée dasn le "grand monde"  et tout le monde est conquis. Mais l'attitude du prefesseur, qui ne voit toujours en elle que le cobaye d'une expérience scientifique réussie, blesse profondément Eliza qui en est tombée amoureuse. Elle décide de s'enfuir. C'est durant son absence qu'Higgins se rend compte de ce qu'elle représente réellement pour lui. Mais Eliza reviendra-t-elle un jour ?

  • Une Etoile est née (1939) avec Judy Garland

Norman Maine, acteur vieillissant et alcoolique, décèle en Esther Blodgett, une jeune chanteuse, un immense talent en devenir. Mais Norman, une fois marié à Esther, étoile naissasnte de la comédie musicale sous le nom de Vicki Lester, supporte mal l'ascension triomphale de sa femme et son propre déclin... Il fait irruption à la cérémone au cours de laquelle Esther reçoit un Oscar et surprend une conversation dasn laquelle elle annonce qu'elle a pris la décision d'abandonner sa carrière pour se consacrer entièrement à lui...

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.