"Follies" de Stephen Sondheim à l'Opéra de Toulon en 2013

"Follies" de Stephen Sondheim à l'Opéra de Toulon en 2013Après le triomphe de Sweeney Todd la saison dernière au Théâtre du Châtelet, c’est au tour de l’Opéra de Toulon de faire une place à ce monument vivant qu’est Stephen Sondheim en programmant Follies, une de ses premières comédies musicales, sur une mise en scène d’Olivier Bénézech.

Il était grand temps que la France commence à s’intéresser à ce génial mélodiste qui, selon un critique du Daily News, a fait passer la comédie musicale américaine romantique des années 50 à l’ère du "Modern Musical d’ironie et de névrose".

Passage et névrose, c’est bien de cela qu’il s’agit ici dans cette œuvre qui vient de faire son retour à Broadway. Dans un théâtre voué à la démolition a lieu une dernière réunion à laquelle sont conviées toutes les anciennes girls des Weissman Follies [NDLR : allusion aux Ziegfeld Follies, revues inspirées des Folies Bergère, données de 1907 à 1934 dans divers théâtres de Broadway].

C’est un article du New York Times évoquant une réunion entre ex-Ziegfeld girls qui donna l’idée à Sondheim de faire une comédie musicale qui explorerait le mécanisme psychique d’anciennes danseuses de revue. Il en a écrit la musique et les paroles, et a confié le livret à James Goldman.

Les principaux protagonistes sont Phyllis et Sally, mariées respectivement à Ben et Buddy. Une fois de plus, Broadway se contemple dans la glace. Mais chez Sondheim les ambiances sont souvent teintées d’amertume, voire de noirceur.
À la faveur de cette réunion, on découvre que les deux couples sont malheureux. Ils reviennent sur leur passé et se demandent s’ils n’ont pas pris les mauvaises décisions. Tandis que Phyllis et Sally rejouent leur anciens numéro de girls, voici qu’apparaissent sous la forme d’un fantôme les jeunes femmes qu’elles ont été : ainsi le passé se mélange au présent.

Crée en 1971, Follies a depuis donné naissance à d’innombrables productions aux États-Unis, en Angleterre et même en Allemagne.
Le musical a été nominé dans 11 catégories aux Tony Awards l’année de sa création et en a remporté 7.

Selon les productions, les numéros musicaux ne sont pas toujours les mêmes, certains étant coupés, d’autres rajoutés.
Quoi qu’il en soit, Follies compte au moins une dizaine de mélodies inoubliables dont "Beautiful Girls", "I’m Loosing My Mind", "The Road You Didn’t Take" et l’inusable "Broadway Baby".

La dernière production date de l’été dernier. Mise en scène par Eric Schaeffer, elle a ouvert au Kennedy Center for the Performing Arts à Washington et s’est ensuite transportée sur la scène de Broadway.
Le spectacle est une énorme machine qui compte 43 personnages.

À Toulon, Follies sera joué en anglais mais la distribution ne sera pas exclusivement anglo-saxonne.

Olivier Bénézech (Grease ; Le Tour d’écrou) est un metteur en scène de théâtre lyrique et d’opéra. Il est de ceux qui s’intéressent particulièrement à la comédie musicale. L’année dernière, il signait la mise en scène de Street Scene (Kurt Weil) pour l’opéra de Toulon.

Nous vous tiendrons bien entendu informés des dates des représentations et de la distribution de la pièce lorsqu’elles seront connues.

Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos émissions

Des invités, des actus, des scoops de la bonne humeur dans une émission 100% comédie musicale !
ON AIR !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !