“Cinderella”: que nous réserve la nouvelle comédie musicale d’Andrew Lloyd Webber ?

Alors qu'une bonne partie de la planète s'est retrouvée confinée et que les artistes ont dû renoncer à la scène jusqu'à nouvel ordre, certains ont décidé d'aller tout de même de l'avant avec leurs projets. C'est le cas d'Andrew Lloyd Webber qui n'a pas chômé ces derniers mois en travaillant sur sa nouvelle comédie musicale : Cinderella. Coup d'œil sur ce spectacle prévu dès le mois d'avril 2021 sur les planches du fraîchement rénové Gillian Lynne Theatre.

Concevoir en temps de pandémie

On le sait, la pandémie a sonné le glas de nombreux spectacles qui ne reverront peut-être jamais le jour. En même temps, les artistes ont refusé de se laisser abattre, déterminés à surmonter la crise avec résilience. Alors qu'il avait bien entamé la préparation de sa nouvelle comédie musicale Cinderella depuis près d'un an, Andrew Lloyd Webber n'a surtout pas voulu abandonner son projet quand la crise sanitaire a obligé les théâtres à fermer leurs portes au printemps 2020. Il s'est donc retroussé les manches et a décidé d'adapter son travail de création à cette période si particulière.

Pour cette production, le célèbre compositeur s'est associé à nouveau au parolier David Zippel (The Woman in White) ainsi qu'au metteur en scène Laurence Connor et à la chorégraphe JoAnn M. Hunter (School of Rock, revival de Joseph and the Amazing Technicolor Dreamcoat).

Leur travail créatif a été entravé par toutes les restrictions sanitaires, comme on peut d'ailleurs en avoir un aperçu dans les deux vidéos suivantes. La première nous dévoile comment l'équipe créative derrière Cinderella a dû user d'imagination pour concevoir et se réunir. La seconde nous amène au cœur des mythiques studios d'Abbey Road où a été enregistrée la trame sonore du spectacle avec Andrew Lloyd Webber comme guide.

Cinderella : un conte de fées réinventé

Ces dernières années, celui qui nous a donné les immenses succès de Cats, The Phantom of the Opera ou Sunset Boulevard a étonné par ses choix surprenants d'adaptations qui n'ont pas toujours eu le succès escompté (Stephen Ward, The Beautiful Game...). En même temps, c'est bien cette originalité qui l'a également rendu célèbre. Qui aurait cru en effet qu'un spectacle mettant en vedette des chats dansant dans une décharge publique devienne aussi populaire ?

En choisissant Cendrillon comme nouveau sujet, le célèbre compositeur britannique a dû en faire sourciller plus d'un. Adapté d'innombrables fois sous diverses formes, ce conte de fées associé à l'univers Disney n'a pas non plus échappé à la comédie musicale. Il y a bien sûr le spectacle signé Rodgers et Hammerstein qui reprend l'histoire classique, mais aussi d'autres productions moins connues comme Soho Cinders qui en font une relecture moderne. Même Luc Plamondon et Romano Musumarra s'y sont penchés avec Cindy en 2002. Pourquoi donc choisir ce conte de fées comme base de son nouveau spectacle ?

À cette question, Andrew Lloyd Webber répond simplement qu'il désirait depuis longtemps écrire sa propre version de Cendrillon, loin de l'histoire classique. Quand la scénariste Emerald Fennell (Killing Eve) lui a proposé sa relecture du conte, il a donc tout de suite été conquis. Selon ses dires, cette nouvelle Cendrillon n'aurait rien à voir avec les autres. Si ce conte de fées est celui d'une transformation, ce nouveau spectacle souhaite contester le bien-fondé d'une telle transformation en mettant en scène de vrais personnages. À en croire la chanson "Bad Cinderella", la Cendrillon de cette version inédite n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.

Une distribution atypique : les premiers noms dévoilés

C'est Carrie Hope Fletcher (Les Misérables, Heathers) qui aura le privilège de se glisser dans la peau de cette Cendrillon rebelle et atypique. L'artiste anglaise, également personnalité du web, jouera aux côtés de Victoria Hamilton-Barritt (The View Upstairs, Gypsy) dans le rôle de la méchante belle-mère. Contrairement à l'histoire classique, Prince Charmant est cette fois éclipsé au profit de son jeune frère, le Prince Sebastian. Il sera pour sa part campé par Ivano Turco qui passe de danseur à chanteur pour ses débuts dans le West End. C'est d'ailleurs lui qui interprétera la ballade plus conventionnelle du spectacle : "Only You, Lonely You".

Une ouverture réaliste ?

Malgré ces temps incertains, Andrew Lloyd Webber croit qu'il y a la lumière au bout du tunnel. Dans une entrevue accordée à The Stage, il se dit persuadé que la vaccination permettra de retrouver un semblant de normalité, même si les théâtres ne pourront pas ouvrir prochainement au maximum de leur capacité. Il maintient donc la date d'ouverture officielle de Cinderella au 30 avril 2021, convaincu que la situation s'arrangera bientôt très rapidement malgré la menace du nouveau variant. Au pire, le report ne serait selon lui que de quelques semaines.

Espérons de tout cœur que la situation sanitaire s'améliorera en effet d'ici le printemps pour que ce spectacle et tant d'autres voient enfin le jour. En attendant, laissons-nous avec cette version "live" de "Far Too Late", autre extrait de Cinderella qui a été enregistré dans un Her Majesty's Theatre dépouillé. La chanson a alors été revisitée, prenant les traits d'un message adressé au gouvernement britannique pour ramener le théâtre à la vie. Croisons les doigts !

Pour visionner le clip complet de "Far Too Late", cliquez ici.

Mise à jour (2 mars 2021): À l'heure actuelle, le spectacle est repoussé au 15 juillet 2021.


Cinderella Andrew Loyd WebberCinderella d'Andrew Lloyd Webber (musique), David Zippel (paroles) et Emerald Fennell (livret)

A partir du 15 juillet 2021 au Gillian Lynne Theatre de Londres

Mise en scène : Laurence Connor ; Chorégraphies : JoAnn M. Hunter ; Décors : Gabriela Tylesova ; Son: Gareth Owen ; Éclairages : Bruno Poet.

Avec: Carrie Hope Fletcher, Ivano Turco, Victoria Hamilton-Barritt.

Le reste de la distribution n'a pas encore été dévoilé.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.