Compte-rendu : “Crazy for you” avec la Guildhall School de Londres

Assister à une représentation d'une des plus grandes écoles de comédie musicale de Londres est toujours une expérience mémorable. Le niveau est en effet presque équivalent à celui du West End et on peut y découvrir les stars de demain. 

En parfait synchronisme avec la future tournée de la production britannique de Crazy for You, la prestigieuse école du Guildhall nous a proposé sa version de ce jukebox musical de Gershwin qui a triomphé à Broadway en 1992, battant Falsettos pour le Tony Award du "Meilleur Musical".  Vu comme un retour en force du musical purement américain après plus d’une décennie de domination britannique, Crazy for You a été joué pendant 1 932 représentation au Shubert Theater à Broadway et la version londonienne en 1993 est restée à l'affiche pendant presque trois ans au Prince Edward Theatre.

Même si le musical incorpore des chansons du catalogue Gershwin provenant d’autres œuvres, Crazy For You est en fait une version revisitée de Girl Crazy, un spectacle écrit en 1930 et mis en scène par Martin Connors. Ce dernier a depuis gagné ses galons en mettant en scène Babes in Arms au Festival de Chichester (après l’avoir également rodé à l'école Guildhall) et plus récemment avec la tournée britannique de La Cage aux folles.

Aux chorégraphies, Ewan Jones, qui a signé il y a peu celles de Ragtime au Charring Cross Theatre, respecte bien le style de la grande Susan Stroman sans chercher à recréer son travail original. Il a su ici mettre en valeur une jeune distribution pleine de fraicheur, notamment la virtuosité en claquettes du jeune Luke Thallon dans le rôle principal du Bobby Child. Aux cotés de ce dernier, Lucie Fletcher est également prometteuse dans le rôle de Polly, un personnage créé à Londres par Ruthie Henshall (Chicago ; Marguerite).

On peut dire que les costumes constituent le seul bémol de cette production, qui n’a vraiment rien à envier à la version de Stephen Mear pour le théâtre en plein air de Regent’s Park en 2011. Rappelons d'ailleurs que cette dernière avait été transférée dans le West End au Novello Theatre mais n'avait survécu que cinq mois à l'affiche.

Peut-être que, comme Anything Goes pour Cole Porter, Crazy For You est trop souvent choisi comme œuvre référence de Gershwin. Espérons que le succès d’Un Américain à Paris changera les choses ! Il est aussi vraiment dommage que l’excellent Nice Work If You Can Get It, créé à Broadway en 2012 avec des musiques de Gershwin et avec un livret hilarant de Joe DiPietro, n'ait pas encore été joué sur le sol britannique.

Les choix du Guildhall de présenter des œuvres moins souvent jouées comme Curtains, Grand Hotel et, la saison précédente, On the Twentieth Century, ajoutent en tout cas un piment supplémentaire au plaisir d’assister à leurs productions, toujours impeccables.

Crédit photos : Clive Barda


Crazy for You, de George et Ira Gershwin

Au Silk Street Theatre à Londres
Une production de la Guildhall School of Music and Drama

Avec : Luke Thallon, Lucie Fletcher

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.