Critique : “Adam et Ève – La Seconde Chance” au Palais des Sports de Paris et en tournée

Critique : "Adam et Ève - La Seconde Chance" au Palais des Sports de Paris et en tournéeDans l'étincelante cité d'Eden, le jeune Adam est confronté à un dilemme. Entre "avoir" (l'argent, le pouvoir, le mariage avec la jolie blonde) et "être" (avec Ève), quel choix fera t-il ?
Adam et Ève, le nouveau spectacle musical de variétés de Pascal Obispo, occupe le Palais des Sports de Paris depuis le 31 janvier. Bien que la découverte des coulisses des répétitions nous promettait un spectacle d'envergure, force est de constater que le résultat est affligeant, si ce n'est catastrophique.

Même Cindy 2000 faisait mieux

Régulièrement, on me reproche d'être très bon public et de donner trop de crédit aux "comédies musicales à la française" telles que Le Roi Soleil, Roméo & Juliette ou encore Les 10 Commandements. Alors certes, ce n'est pas non plus ma tasse de thé mais je sais reconnaître pourquoi certains apprécient le genre. Malgré ses défauts, on y retrouve régulièrement de beaux tableaux, des histoires plutôt simples mais cohérentes et des chansons de variétés qui se réécoutent facilement.

C'est certes facile de critiquer, surtout quand on a l'habitude de voir des "musicals" de Broadway et du West End ou du théâtre musical français, essayons ici d'être constructifs. L'intention n'est pas de détruire gratuitement le spectacle, loin de là, mais soyons honnêtes : Adam et Ève – La Seconde Chance est d'une qualité tellement médiocre que certaines scènes en deviennent risibles (l'ouverture ressemble à un mélange entre Tron et Starwars, puis on se croirait dans l'antre de Scar du Roi Lion avec des combats à la Matrix lors de l'affrontement final du dernier acte… et encore, c'est sans mentionner le "haka" guerrier !).

Et pourtant, les artistes font de leur mieux....

D'emblée, la pauvreté du livret est mise en évidence par des dialogues particulièrement creux. Cela se répercute sur la personnalité, ou plutôt devrait-on dire l'absence de personnalité, des personnages : Adam passe en une scène d'un jeune homme raide comme un piquet à un homme libéré vraisembablement amoureux ("vraisembablement", parce qu'il nous est impossible de le ressentir) après un seul regard échangé avec Ève, une métisse protestataire qui vit de l'autre côté de la rigide cité d'Eden.

Si le clin d'oeil à West Side Story fait sourire, l'alchimie entre Thierry Amiel (Adam) et Cylia (Eve) laisse de marbre : ils partagent finalement peu de chansons et leur relation se noue instantanément, presque robotiquement et sans quelconque accro. C'est fort préjudiciable car tous deux sont plutôt bons chanteurs et se débrouillent comme il le faut en danse (ah, la scène déjà mythique d'inspiration Bollywood !). Au bout du compte, on retient malheureusement surtout l'inintérêt total de leurs personnages.

À leurs côtés, l'ensemble des personnages secondaires se débrouille correctement avec des chansons et des dialogues pourtant loin d'être à la hauteur de ce que l'on peut attendre d'un Monsieur comme Pascal Obispo. Soulignons en particulier la performance de Nuno Resende dans le rôle de Snake le révolté, qui donne goût et énergie au spectacle. La pauvre Liza Pastor (Zorro ; Hair) n'a, elle, vraiment pas grand chose de qualité à défendre dans le rôle de la méchante de service. Solal fait du Solal et Noémie Garcia, qui joue Strawberry, la meilleure amie d'Ève, interprète une chanson qui n'est pas sans rappeler le style de Mélissa Mars, mais que l'on oublie vite. Enfin, on regrette que Sam Stoner (le conteur) ait à répéter le thème "Adam et Ève" à toutes les sauces et à tous moments. Ça en devient vite lassant et agaçant.

Un air de déjà-vu malgré des moyens colossaux

Pour le reste, Adam et Ève, c'est vite vu : l'écran géant sur scène (120 mètres carrés !) diffuse des vidéos qui, couplées à la création lumière, distraient facilement le spectateur et font oublier un décor pourtant grandiose. Les transitions sont molles et l'enlèvement d'Adam, qui aurait pu constituer l'une des scènes les plus intéressantes, se réduit finalement à une ellipse.
L'histoire est basique et les chansons sont monotones, lancinantes...
aucune n'a d'ailleurs véritablement retenu notre attention ; si ce n'est l'une des dernières du spectacle, confrontant Ève à Lilith, pour ses paroles consternantes ("Alors c'est toi la conne / qui m'a piqué mon homme").

En outre et à plusieurs reprises, on ne peut s'empêcher de penser qu'Adam et Ève lorgne franchement du côté de Starmania, ni se demander si Pascal Obispo s'est inspiré du musical We Will Rock You à Londres pour appliquer le principe des hippies révoltés qui souhaitent renverser le système par le chant. Pour terminer, il n'y a pas un seul tableau dans ce spectacle qui ne voie se balancer quelqu'un ou quelque chose au bout d'un filin à 3 mètres du sol... par pitié, innovez un peu, s'il vous plaît !

En tout cas, voilà un ensemble de défauts qui est bien regrettable au vu des moyens, de l'équipe créative et des artistes qui se sont engagés avec la production d'Adam et Ève. Le spectacle ne présente rien de mémorable et pourtant il y avait largement matière à créer un beau divertissement musical. Un gâchis monumental.


Adam et Eve, la seconde chance, de Pascal Obispo

Du 31 janvier au 6 mars 2012
Au Palais des Sports de Paris
1 Place Porte de Versalles, 75015 Paris

Et en tournée en France à partir de septembre 2012.

Composition : Pascal Obispo ; Chorégraphies : Tokyo ; Scénographie : Mark Fisher ; Co-écriture du livret : Jean-Marie Duprez ; Assistance à la mise en scène : Elisabeth Rapp ; Création des costumes : Christine Jacquin ; Création vidéo : Gilles Papain ; Conception lumières : Dimitri Vassiliu ; Co-réalisation musicale : Mathieu Daquin ; Brice Davoli : Arrangements orchestre ; Chorégraphie aérienne : Florence Delahaye et Gabriel Dehu ; Coaching vocal : Jua Amir ; Direction d'acteurs : Raymond Acquaviva ; Direction du casting : Bruno Berberes

Avec : Thierry Amiel (Adam), Cylia (Eve), Solal (Solus), Liza Pastor (Lilith), Nuno Resende (Snake), Noemie Garcia (Strawberry), Stam Stoner (Mint, le conteur)

51 réponses

  1. halte la
    je crois que le pire ce sont les choregraphies, Tokyo a juste rempli sa tache. c est "juste" adapté au spectacle.
  2. Lewis
    Vous savez ce que je trouve scandaleux? C'est qu'on ai pas le droit d'exprimer son avis sans se faire engueuler comme des putois. Vous vivez dans le monde de Disney où seule la critique positive a le droit de citer. Je crois que c'est une question d'éducation. J'aurais préféré que la tune folle qui est foutu dans ces spectacles de mauvaise qualité soit mise dans des projets qui en valent la peine. Si Hairspray avait eu le quart du pognon d'Adam et Eve, on aurait eu une production digne de ce nom et non pas cette soupe un peu fadasse. Je crois que nous resterons tous sur nos positions, je suis certain que vous avez tord de vous accrocher à ces machins, mais on a la culture qu'on mérite, les amis.
  3. Gabrielle
    Bon, je ne suis pas d'accord avec chaque phrase, mais presque. J'adore les spectacles musicaux, en général, mais celui-ci... non, je n'ai pas réussi à l'apprécier. La plupart des chansons ne me plaisent pas, je n'ai pas pu voir correctement les chorégraphies (malgré une bonne place grâce au replacement qui, pour cause de salle à moitié vide, m'avait fait passer de la catégorie 4 à la catégorie 1, loin mais sans personne juste devant et donc avec une vue dégagée) parce que souvent, soit les danseurs étaient dans l'ombre (les chanteurs seuls étant éclairés) soit les lumières violentes m'aveuglaient, et ce qui était censé être drôle m'a consternée (si j'ai ri, c'était pour le comique involontaire de certains textes ridicules). Alors certes, l'intention était belle (pour le message) et pour une fois ça finit bien (ça change des histoires dont les personnages principaux meurent à la fin) mais rien à faire, ça ne marche pas pour moi. La seule chose qui m'a plu sans réverse, c'est le décor. Comme d'habitude, les artistes sont très bons, mais ça ne suffit pas pour me donner envie de revoir le spectacle, alors que d'habitude la première chose que je dis en sortant est que je veux y retourner.
  4. Nostradam
    Quelle déception..! Scénario abracadabrant, mise en scène décousue, chorés pros mais sans relief, décors trop statiques, Thierry Amiel à 10 % de ses possibilités… Bref, du gachis, et du gros....
  5. hé bien nous on adore et hier a la générale tout le monde était debout, vent de folie au Palais des Sports , si j'étais riche j'irai a toutes les séances , j'y retourne en famille deux fois samedi n'en déplaise a certains !!!! merci a toute la troupe qui se défonce pour donner ce spectacle qui nous rempli de bonheur
  6. Anonyme
    magnifique spectacle, magnifique energie, du grand art, un spectacle respectueux du public, on en sort grandi, émerveillé, bleuffé, sonné, heureux, bref, avec surtout l'envie d'y retourner pour s'immerger à nouveau et faire corp avec cette merveilleuse troupe de chanteurs et de danseurs, difficile d'oublier une telle soirée. Bravo Monsieur Obispo, bravo à tous les participants qui ont donné vie à cette CM , et une grande ovation chaque soir pour tous ces artistes. Les critiques la presse et les artistes qui se sont déplacés pour la générale sortent tous émerveillés , une belle histoire qui ne fait que commercer.
  7. BETTYG
    je n'arrive pas à comprendre comment cette personne peut donner son avis aussi négativement sur cette comédie elle n'est pas le reflet de tous, et heureusement "les gouts et les couleurs" moi j'ai vu la comédie, super, les chansons, les décors etc... pour info "salle compléte"pour des critiques aussi négatives !!!! il faut se poser les questions qui sont les critiques ?
  8. Patrick
    Spéctacle brouillon, chansons médiocres, pas de cohérance dans le choix musical. Je me suis cru au plus grand cabaret du monde sur France 2!!... Au fait pourquoi Adam et Eve, aurais je mal lu la genése.
  9. a&e
    adam et eve sont il en couple ?
  10. TAF
    Bon alors voilà, c'est fait, j'ai vu ma première "comédie musicale" française... J'avoue que j'avais une piètre opinion de ce genre de spectacle "à la française" après avoir vu le catastrophique "Cléopâtre" et l'insipide "Mozart l'opéra Rock" en vidéo... Mais bon, je m'étais dit : En vidéo, tu pers surement pas mal de chose, et en live, cela doit être mieux... ------------------------------------------------------------------------------ Ayant lu la critique du site Musical Avenue ci-dessous et ayant découvert des réactions surprenantes dans les commentaires, je me suis dit : bon allez, z'y va, on verra bien. Et j'y suis allé !!! Je m'attendais à un truc bien sirupeux, au vu de l'affiche, mais en fait pas du tout... Et ce n'est pas une comédie musicale... C'est proche d'un concert en fait, je dirais que c'est ... du gloubiboulga... voilà, ca résume tout à fait le spectacle que je viens de voir : Du gloubiboulga. ------------------------------------------------------------------------------ La scène : Immense, celle du palais des sports, et elle est totalement remplie par un décor géant plein de ... euh... plein de trucs bien fouillis, qui ressemble à pas grand chose. Cela se veut post moderne écolo on va dire... on surfe sur la mode actuelle quoi. ------------------------------------------------------------------------------ Les lumières : Alors là, il y en a partout, on se croirait à un show de U2 ou autre concert de ce genre... Y-a du pognon et cela se voit... On va dire que là, ca en jette pas mal. On passe d'une scène intimiste à un truc de ouf genre techno-electro-rock avec des lumières de partout, même dans la salle (surtout la fin). ------------------------------------------------------------------------------ Le son : Il est gros, il est énooorme... bref, c'est du gros son de concert qui vous pète les timpans... pas vraiment en phase avec le sujet, ni dans les habitude d'une comédie musicale... Ah ben je suis con, c'est pas une comédie musicale, donc on s'en fou... Vas y robert, fout la patate, monte les décibels !!!! Et comme le début de la chose est très très rock, ben ca pète sévère... ------------------------------------------------------------------------------ Les costumes : La encore, c'est du post moderne écolo... Starmania New Version est déjà passé par là, ça sent ici franchement le plagiat quand même... ------------------------------------------------------------------------------ L'histoire : Ahhhh l'histoire... Bon, allons au but directe, c'est nul ! 2 "bandes" s'affrontent dans la ville d'Eden (jeu de mot !!! humour !!!) Les méchants "soldiers" bouh vilain pas beaux pleins d'argent et les gentils... euh... gentils... écolo pauvres on va dire (j'ai du loupé leur nom). Lui, Adam est "soldier", elle, Eve, est dans l'autre camps, pourtant... Bref, vous l'aurez compris, originalité 0 absolu !!!! Dans tout le spectacle, il y a 10 lignes de texte, et encore... Le reste n'est que des chansons. De toute façon, l'histoire on s'en fou, il faut en mettre plein la vue niveau visuel. Vous prenez un mix de Starmania, West Side Story, Roméo & Juliette, Matrix, The Wall (pour le look des soldiers), et vous secouez tout cela, vous rajoutez un haka guerrier ('sic') et vous avez un bon gros gloubiboulga bien indigeste. Ah oui, le chef des Soldiers s'appelle "Soluce". J'ai faillis éclater de rire en entendant cela !!! ------------------------------------------------------------------------------ Et la, on arrive aux chorégraphies... Ahhhh les chorégraphie des spectacle "à la Française"... tout un monde !!! La plupart des "chorés" sont dignes d'un concert de Lorie (Bob Fosse doit se retourner dans sa tombe en voyant cela), et le tout est agrémenté de trucs acrobatiques (genre saut périlleux, roulades) ou issus du cirque (artistes qui pendouillent et virevoltent en hauteur), mais sans aucun rapport avec le sujet... Bref, ca rempli l'espace, et les gens trouvent cela bien et beau. Et cela cache la misère de ce qu'il se passe en dessous... ------------------------------------------------------------------------------ La musique et les chansons : Vous voulez du gloubiboulga ? OK. Vous prenez du rock, de la dance, de l'electro, de la ballade romantique, de l'ethnique, de la pop, de la techno, du reggae, et même un peu de classique (pas trop non plus, le spectateur n'est pas habitué), vous secouez, vous mixez tout cela... et hop, vous avez la musique et les chansons d'Adam&Eve. Un bon gros gloubiboulga fait de pleins trucs totalement différents. Il faut l'avouer, certains chansons ne sont pas mal, et 2 chansons mettent bien la pêche. Mais l'ensemble est quand même pas terrible. Heureusement, c'est très bien chanté. Les chanteurs sont d'un très bon niveau, avec des voix qui assurent bien (et comme ils ont 2 lignes de textes à dire chacun durant les 2h, on ne peut pas juger de leur talents de comédiens, ouf !!!! sauvé !!! Rien à voir avec le consternant Mozart). ------------------------------------------------------------------------------ Voilà, je crois que je n'ai rien oublié... Le spectacle finalement se laisse voir comme une émission de TF1, sans grand intérêt, mais on reste scotché devant le show, la bave qui vous coule au coin de la bouche à la fin, lobotomisé. Si vous allez voir ce spectacle, vos neurones seront à l'abri, aucun ne risque de claquer sous le moindre effort en voyant cela !!! ------------------------------------------------------------------------------ Non, franchement, c'est de l'argent foutu en l'air... Certes, ce va faire un taba (les morceaux sont passé en boucle à la radio 6 mois avant), mais comparé à de vrais comédies musicales, cela ne tient pas la route une seule seconde... ------------------------------------------------------------------------------ Allez plutôt voir AVENUE Q, il le mérite à 1 000 000 000% Tout à fait d'accord avec Lewis en tout cas...
  11. Anonyme
    La semaine est terminée je sors du boulot !! vite le PDS , j'ai une seconde chance pour prendre reelement du plaisir et je ne vais pas m'en priver!! bien au contraire j'y VOLEEEEEEEEEE. au diable les intellos, les frustrés, les recalés, les analyseurs , les donneurs de leçon, les critiqueurs, et VIVE LE BONHEUR des oreilles et des yeux, je vais me laisser aller et guider par le peuple d'EDEN . LE PARADIS vous dis-je le PARADIS.
  12. Louise Renard
    pour quoi ? Pour cette critique qui me permet avec délice de voir les réponses des gens qui défendent ce spectacle ! En effet, autant toute la critique ne sert à rien, autant c'est émouvant de voir comment ceux qui ont vu le spectacle répondent à cet amas de conneries ! C'est CA "ADAM ET EVE" c'est voir que les critiques comme les vôtres ne valent rien par rapport au peuple qui s'exprime ! LOVE'n PEACE everyone <3 @Stephany Kong : si tu avais fait plus attention, tu aurais quand même vu que Sam a une chanson envoûtante à lui tout seul et qu'il ne fait pas que "Adam... et Ève..."
  13. Si cette critique ne sert à rien comme vous dites, pourquoi vous acharner de la sorte contre l'auteur de cette critique qui ne fais que donner son avis personnel? Chacun à le droit d'exprimer son avis il me semble! Et il faut respecter les avis de chacun. Après si selon vous une critique doit être forcement élogieuse pour être recevable c'est votre problème...
  14. Anonyme
    Je suis vraiment outré de cette critique. Vous dites que vous ne voulez pas critiquer le spectacle gratuitement mais croyez vous vraiment ce que vous dites? y étiez vous au moins, pour dire des choses aussi négatives alors que tout le monde était époustouflé (moi même d'ailleurs, j'ai trouvé que les 2h30 sont passées vraiment trop vite)? Il y a tellement de beauté et de choses à voir qu'on ne sait plus ou donner de la tête. Thierry Amiel à une voix sumblime et une timidité qui le rend très attachant, Nuno Resende est formidable surtout par son énergie, Noémie Garcia à une voix pareille à celle d'un ange, Cylia est magnifique et a une voix sublime, liza pastor à une voix puissante et joue très bien son rôlen de méchante, solal est génial, et le conteur très doué, j'ai vraiment apprécié qu'il arrive par les portes derrière le publique pour le début du spectacle. Le mélange des styles de musique était une idée grandiose! et le corégraphies sont simplement extraordinaires. C'était le plus beau spectacle que j'ai jamais vu, et de très très loin, et j'ai énormément envie de le revoir, même si je doute que cela puisse arriver vu le prix des places. J'ai trop hate que le dvd sorte enfin!!!!!!!!!!!!!! Bref, c'est chacun son avi, je suis totalement d'accord et je respecte les gens qui n'aiment ps les CM mais franchement, tant de négativité me dégoute, je tenais juste à défendre un spectacle qui le mérite vraiment! Merci beaucoup à Pascal Obispo, qui a fait un travail phénoménal, et aux danseurs et chanteurs, qui ont était EXTRAORDINAIRES et adorables !
  15. Anonyme
    je voulais dire que je suis d'accord que pascal obispo s'est inspiré de certaines CM pour faire certains détails de la sienne mais est-ce vraiment un mal? Moi je ne trouve pas, mais chacun son avis. ET je tenais aussi à m'éxcuser si j'ai été trop brutale mais j'étais vraiment outré, car j trouve que c'était vraiment SPLENDIDE! Je ne cherchais pas a dire du mal, juste à défendre quelque chose qui me tenait vraiment a coeur. Voili Voilou!!!!!! CONSEIL: COURREZ VOIR CE SPECTACLE

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.