Critique : "Hairspray" à l'Espace Pierre Cardin (reprise)

Critique : "Hairspray" à l'Espace Pierre Cardin (reprise)Le musical de Broadway, couronné de succès dans sa version française au Casino de Paris et à Bobino, fait son retour à Paris le temps des fêtes de fin d’année.
Si cette version est en tout point fidèle à la mise en scène que les spectateurs ont eu la chance de découvrir un peu plus tôt cette année, cette reprise se démarque par un certain nombre de changements dans la distribution des interprètes principaux.

Nous avions déjà tout dit ou presque sur cette version de Hairspray made in France dans notre critique publiée à la création du spectacle : en dépit d’un manque visible de moyens, la comédie musicale passe avec succès l’épreuve de l’importation grâce notamment à l’adaptation en français signée Stéphane Laporte (Mamma Mia! ; Le Roi Lion ; Panique à Bord) et la mise en scène de Ned Grujic (Frankenstein Junior ; Shrek le musical).

La qualité de l’interprétation était également pour beaucoup dans l’engouement du public pour cette production de Hairspray signée LV Show Prod (Fame ; Frankenstein Junior ; Shrek le musical). Reprise oblige, une majeure partie des rôles principaux a fait l’objet de nouveaux castings afin de remplacer des artistes engagés sur d’autres projets ou indisponibles.

Changement principal, c’est désormais Margaux Maillet (Les Malheurs de Sophie) qui incarne sur scène l’énergique Tracy Turnblad, dont le rôle a été créé en France par Lola Cès (toujours à l’affiche de Dracula au Palais des Sports, on retrouvera cette dernière dans Hairspray à parti du 3 janvier).

Ça bouge aussi du côté des parents de la jeune héroïne puisque Frank Vincent (Cendrillon ; Fame), formidable Edna, cède la place à Guillaume Bouchède (Mission Florimont), et Gilles Vajou (René l’Énervé ; Lady in the Dark) passe les rênes du rôle de Wilbur à Michel Guyery alias Vartoch’.

Autre changement notable, le rôle de la terrible Velma est à présent assuré par Virginie Perrier (Zorro ; Cabaret), qui prend la place de Caroline Desvismes (Dorian Gray ; La Java des Mémoires).

La nouvelle troupe ne démérite pas et s’attache à livrer une performance au plus près de la version qu’il nous a été donné de voir plus tôt cette année : l’heure n’est clairement pas à la réinvention de la pièce, et on comprend sans hésitation que les nouveaux titulaires ont travaillé dur pour se rapprocher de l’interprétation de leur prédécesseur (on le ressent tout particulièrement sur les rôles d’Edna et Velma, copies conformes du travail de Frank Vincent et Caroline Desvismes).

On retrouve à leurs côtés Édouard Thiebaut (Spamalot), Tiffanie Jamesse (L’Éveil du Printemps), Julien Husser (Sauna le musical), Marie Facundo (Cendrillon) et Julien Plantier, artistes de la première distribution toujours aussi à l’aise et doués dans leurs prestations respectives.

Seules ombres au tableau : les décors un peu défraîchis auraient mérité quelques retouches à l’occasion de cette reprise, et la sonorisation laisse à désirer. L’orchestre qui accompagne en live le spectacle résonne dans le lointain, victime d’une prise de son visiblement inappropriée, tandis que les comédiens ne sont pas toujours des plus audibles.

Hairspray n’en reste pas moins une vraie petite réussite, un musical de Broadway comme il est toujours plaisant d’en voir en France, et dont l’Espace Pierre Cardin constitue le lieu d’accueil idéal (bien plus que le Casino de Paris qui s’était avéré trop grand compte tenu de l’échelle de cette production). À voir sans hésiter !


Hairspray, de Scott Wittman, Marc Shaiman, Mark O’Donnell et Thomas Meehan

Production en français avec musique en live

Jusqu’au 8 janvier 2012

À l’Espace Pierre Cardin
1 avenue Gabriel, 75008 Paris

Du mardi au vendredi à 20h30, le 31 décembre à 17h00 et 22h00, le 7 janvier à 16h00 et 20h30, le 8 janvier à 15h30.

De 32,80 € à 98,80 €

Avec : Guillaume Bouchède (Edna), Margaux Maillet (Tracy), Lola Cès (Tracy), Julien Husser (Link), Lucas Radizejewski (Link), Marie Facundo (Penny), Tiffanie Jamesse (Amber), Virginie Perrier (Velma), Vartoch’ (Wilbur), Julien Plantier (Seaweed), Delphine Mendy (Maybelle), Édouard Thiébaut (Corny), Caroline Archambault (Prudy, la gardienne de Prison, la prof de gym), Gaël Pommeré (Spritzer, Mr. Pinky, le proviseur, le gardien de prison), Aurélie Lamalle (Dynamite), Kendy Vaissiere (Dynamite)

Ensemble : Guillaume Arvin-Berod, Maxime Bernard, Patrick Boumbou, Caroline Bouquet, Margault Carcangiu, Arnaud-Eric N’Dong Mebaley, Lucas Radizejewski, Béryl Sufu

Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !