Critique : "Kid Manoir" au Théâtre Musical Marsoulan

Kid Manoir est la déclinaison jeune public de Big Manoir (de Ira Gordon et Aurélien Berda sur une idée de David Rozen), un incontournable du musical français de ces dernières années. Le succès de Big a entrainé la création de Kid, avec la même équipe, la participation de Fred Colas en plus.

Le principe reste le même pour les deux pièces : un jeu de télé-réalité se déroulant dans un château plus ou moins hanté. Des personnalités très stéréotypées (le bogoss musclé, la bimbo toute de rose vêtue, le geek lunetteux et la gothique à l’humour grinçant) s’affrontent dans un enchaînement d’épreuves farfelues alors que des flashbacks nous content l’histoire des anciens habitants du manoir…

Si des ficelles un peu voyantes sont utilisées pour captiver et garder l’attention du jeune public pendant le spectacle (un quizz encourage les enfants à souffler/hurler les réponses, une épreuve rend la salle hystérique "droite !" "gauche !" pour guider les acteurs aux yeux bandés) les procédés utilisés restent tout de même efficaces. Je reste pas contre un peu plus circonspect quant à l’inclusion de personnages de dessins-animés : Scooby-Doo, Bob l’Eponge et Spider Man viennent ponctuer le spectacle d’épisodes muets inutiles.

Côté chansons, les airs sont entêtants et fonctionnent bien. Certaines mélodies se détachent du reste. On peut bien sûr regretter que les contraintes techniques et budgétaires imposent sûrement la lecture d’une bande son au lieu d’avoir quelques musiciens sur scène. Les arrangements sont donc quelques peu surprenants mais les touches disco ou pop sont plutôt les bienvenues chez le jeune public !

La mise en scène peut pêcher par certaines petites maladresses mais elle reste globalement tout à fait satisfaisante, surtout pour un spectacle de cet acabit. Le rythme soutenu permet de faire avancer l’histoire de manière assez cohérente et on est surpris par l’enchevêtrement astucieux des différentes sous-histoires qui composent la trame de Kid Manoir. Par ailleurs, le tout est véritablement mis en valeur par un décor élaboré bien que très simple et des costumes inventifs et très variés.

Enfin, les acteurs viennent ajouter l’énergie dont tout spectacle pour enfant à besoin. Ceux-ci sont en rotation mais on peut compter sur la qualité de cette jeune génération d’interprètes talentueux habitués de la scène musicales. La plupart a déjà interprété la version "adulte" et est donc très à l’aise dans les murs de ce manoir miniature.
 

Kid Manoir est donc un très bon divertissement pour enfants, les parents ne devraient pas trop s’ennuyer pour autant. Autre point positif, Kid Manoir est le reflet d’une scène musicale française indépendante qui se met à l’écoute d’un public très jeune (à partir de 4 ans), l’effort est donc louable et le cahier des charges rempli ! Même pas peur !

Kid Manoir, écrit par Aurélien Berda et Ira Gordon, composé par Fred Colas, mis en scène par David Rozen, chorégraphié par Johan Nus. Avec en alternance Sarah Braud, Gaëlle Gauthier, Grégory Amsis, Florian Cléret, Delphine Adams, Stéphanie Dalmasso, Camille Favre-Bulle, Caroline Gaudfrin, Fred Colas, David Koening, Emmanuelle Bouaziz et Tiffanie Jamesse.

Au Théâtre Musical Marsoulan, le samedi et le dimanche à 14h. Plein tarif : 10 € / Tarif réduit : 8 €

Le MySpace officiel : www.myspace.com/kidmanoir

Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !