Critique : Le Bal des Vampires au Théâtre Mogador à Paris

Critique : "Le Bal des Vampires" au théâtre MogadorGare à vos gorges déployées, chers mortels, les vampires ont élu domicile depuis quelques semaines au théâtre Mogador à Paris.
Reprenant, après La Belle et la Bête, le flambeau des spectacles made in Broadway et West End par Stage Entertainment, le spectacle Le Bal des Vampires sera à l’affiche jusqu’au début de l’été prochain. Musical Avenue, après avoir assisté aux répétitions, a tout de même osé aller se faire croquer à l’une des représentations. 

 
En 1967, le film Le Bal des Vampires sort sur les écrans de salles de cinéma. Réalisé par Roman Polanski, le film raconte les péripéties du Professeur Abronsius et de son jeune assistant Alfred partis en Transylvanie à la recherche de la preuve scientifique de l’existence des vampires. Trente ans plus tard, Roman Polanski dirige la version scénique de son film sur les planches du théâtre Raimund Theater à Vienne. Depuis le spectacle a été joué dans plus de douze pays à travers le monde. C’est la première fois que le spectacle est monté en français et à Paris et c’est Roman Polanski en personne qui en assure la mise en scène à Mogador.
 
 
Sans surprise, à l’image palmarès des spectacles Stage Entertainment à Mogador, Le Bal des Vampires est un show techniquement irréprochable. La première fascination vient des somptueux décors, fidèles à l’univers du film et pourtant plus majestueux et soignés jusqu’au moindre détail comme le château du Comte Von Krolock par exemple, ou encore le cimetière à l’éveil de la communauté des vampires. Des décors qui s’articulent les uns autour des autres dans une scénographie ingénieuse et impressionnante mise en valeur par une lumière à l’esthétique gothique impeccable. 
 
 
La deuxième fascination vient, elle, de l’excellent travail de cette troupe talentueuse qui narre l’histoire sur scène. On retient notamment David Alexis (Cabaret, Je t’aime tu es parfait : Change, Avenue Q) qui nous laisse bouche bée face à un Dr Abronsius plus vrai que nature et tellement incarné par le personnage qu’on en oublie qu’un comédien l’interprète. Les talents de ce spectacle étant aidés par des textes et des chansons drôles, "incisifs" et cocasses, savamment adaptés en français par Nicolas Nebot et Ludovic-Alexandre Vidal et des chorégraphies vivantes et vibrantes au rythme des années 90.
La terreur s’immisce jusque dans la salle où la mise en scène étudiée par Roman Polanski immerge le spectateur dans l’ambiance angoissante de celle d’être entouré de suceurs de sang qui évoluent dans l’obscurité jusque dans notre dos.
 
 
Zéro faute sur les décors, les costumes, la musique, l’interprétation, la mise en scène, etc… Les ingrédients sont tous là, la recette du succès est respectée scrupuleusement. Et pourtant, on ne peut s’empêcher de penser qu’il manque quelque chose. Ironiquement, un certain mordant ? Le choix de décider d’adapter Le Bal des Vampires en a perturbé plus d’un. Ce n’est pas un spectacle communément connu des foules, auquel il n’est point aisé de définir une cible type tant l’univers semble décalé, excentrique, voire kitsch. Ce spectacle sera-t-il au goût des Français ? Seul l’avenir nous dira si Stage Entertainment aura réussi son pari risqué… et si nous avions tort de nous faire du mauvais sang.
 
Crédits photo : Julien Vachon pour Musical Avenue 
 

Le Bal des Vampires de Michael Kunze et Jim Steinman


Au théâtre Mogador

Rue Mogador

75009 Paris



Mise en scène : Roman Polanski. Adaptation : Nicolas Nebot et Ludovic-Alexandre Vidal



Avec Stéphane Métro, Rafaëlle Cohen, David Alexis, Sinan Bertrand, Solange Milhaud, Pierre Samuel, Guillaume Geoffroy, Daniele Carta Mantiglia

 

Margot Capespine

Margot Capespine

Etudiante en cinéma, c'est ce dernier qui m'a mené à la comédie musicale en visionnant les perles de l'âge d'or d'Hollywood. Le virus s'est développé avec une passion pour la version spectacle vivant de ce genre, jusqu'à envahir ma vie professionnelle puisque je produis les spectacles et parades d'un célèbre parc d'attractions dans l'est parisien. J'ai rejoint Musical Avenue et sa merveilleuse équipe en 2013 par envie de développer la légitimité et la popularisation de ce genre qui mérite d'être incontournable à Paris.
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !