Critique: “Mary Poppins” du 21 au 25 novembre à la Salle Wilfrid-Pelletier de Montréal

Critique: "Mary Poppins" du 21 au 25 novembre à la Salle Wilfrid-Pelletier de MontréalAlors qu’en France on cherche actuellement qui pourrait incarner le rôle de Mary Poppins dans une nouvelle production espérée à Paris pour l’automne 2013, la célèbre nounou a posé son sac sans fond à Montréal pour la première fois dans le cadre de sa tournée nord-américaine.

Depuis le film de Disney datant de 1964 et mettant en vedette Julie Andrews et Dick Van Dyke, plusieurs générations ont succombé à la magie de cette histoire. Les spectateurs rassemblés à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts mercredi soir pour la première du spectacle étaient d’ailleurs de tout âge; chacun prêt à retomber en enfance et à s’envoler aux côtés de Mary Poppins pour s’évader de la grisaille de cette fin novembre.

S’inspirant à la fois des livres de Pamela Lyndon Travers et du film, la comédie musicale créée à Londres en 2004 repose sur plusieurs éléments qui expliquent son succès. Avec des décors pivotants et s’ouvrant comme une boîte à surprises pour nous dévoiler l’intérieur de la demeure bourgeoise de la famille Banks et ses différents étages, les toits de Londres ou les univers merveilleux de l’histoire, le spectacle dépasse aisément la vision statique de la scène. D’un tableau à l’autre, les chorégraphies dynamiques s’alternent entre le délicieux "Supercaligragilisticexpialidocious"  aux couleurs éclatantes et celui, plus sombre, mais tout aussi enchanteur de "Step in Time" où les ramoneurs s’activent dans un numéro de claquettes avec leurs longs balais-brosses.

Dans le rôle de la gouvernante magicienne qui parvient à rapprocher parents et enfants,  Madeline Trumble (Newsies) nous offre une Mary Poppins digne de ce nom, mêlant finement l’élégance "so british" à la légèreté de son personnage. Sa posture, ses gestes, son port de tête et son regard coquin : tout a été étudié chez l’interprète pour être convaincant. Son acolyte, Con O’Shea-Creal (Irving Berlin’s White Christmas), livre également une performance remarquable en se glissant dans les habits crasseux de Bert, le ramoneur complice de la jeune femme. L’ensemble de la troupe participe d’ailleurs à créer la magie du spectacle, accentuée par les effets de l’éclairage, les impressionnants costumes (plus de 300 !) et les chansons cultes qu’il fait bon de retrouver ("Chim Chim Cher-ee", "A Spoonful Of Sugar", etc…).

Jusqu’à la dernière envolée de Mary Poppins à travers les nuages de Londres, la comédie musicale nous en met plein la vue. Un divertissement familial des plus réussis à ne pas manquer jusqu’au 25 novembre prochain !

Crédit photos : Kyle Froman & Jeremy Daniel


Mary Poppins de Richard M. Sherman et Robert B. Sherman (paroles et musiques) et Julian Fellowes (livret). Nouvelles chansons de George Stiles et Anthony Drewe.

Une presentation de Broadway Across Canada et evenko

Du 21 au 25 novembre à la Salle Wilfrid-Pelletier de Montréal

Réservations à la billetterie de la Place des Arts

Par téléphone : (514) 842-2112 ou 1 866 842-2112
Commandez en ligne : www.pda.qc.ca ou www.evenko.ca
Billet à compter de 34,00 $ (incluant taxes et frais de services)

Mise en scène : Richard Eyre et Matthew Bourne ; Chorégraphies : Matthew Bourne et Geoffrey Garrett (tournée) ; Scénographie et costumes : Stephen Mear ; Éclairages : Howard Harrison ; Orchestrations : William David Brohn ; Directeur musical (tournée) : Daniel Bowling ; Directeur de tournée : Anthony Lyn

Avec: Madeline Trumble, Con O’Shea-Creal, Michael Dean Morgan, Elizabeth Broadhurst, Ryan Hilliard, Blake Segal, Tregoney Shepherd, Karen Murphy, Madison Ann Mullahey, Julianna Rigoglioso, Zachary Mackiewicz, Eli Tokash.

1 réponse

  1. CS
    Spectacle génial! Haut en couleurs! Voix extraordinaires! Décors de toute beauté! Un "must see"!

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.