“Ich war noch niemals in New York”, premier succès à être exporté par Stage Entertainment Allemagne

"Ich war noch niemals in New York", premier succès à être exporté par Stage Entertainment AllemagneBasé sur 21 succès d’Udo Jürgen, Ich war noch niemals in New York (Je ne suis jamais allé à New York en Français), dans la plus pure tradition des shows de Broadway, triomphe en Allemagne et s’est exporté en Autriche.
D’abord joué à Hambourg depuis le 2 décembre 2007 (et jusqu’au 26 septembre prochain), ce musical sera présenté à l’Apollo Theater de Stuttgart à partir du 18 novembre.

100 000 CD ont été vendus depuis février 2008 pour la version allemande. Le CD de la version autrichienne est en vente depuis le 30 avril dernier.

L’engouement pour ce show à l’américaine est facilement compréhensible.

D’une part, il reprend des chansons que beaucoup d’Allemands connaissent, car ce sont celles d’un chanteur à succès. Il faut reconnaître que, même quand on n’est pas familier de cette musique, on en retient vite les mélodies qui sont très élaborées et entraînantes. L’orchestration originale est fidèlement reproduite pour ce musical, et utilise beaucoup de cuivres et de chœurs, ce qui est rare dans un musical. Qui plus est, ce sont 20 musiciens qui interprètent la musique à chaque représentation. Stage Entertainment GmbH n’a pas lésiné sur la quantité pour que le son soit parfait (pas de synthétiseurs pour remplacer les musiciens comme cela se fait de plus en plus !). La qualité sonore diffusée dans la salle est excellente.

D’autre part, l’histoire est très joyeuse et pleine de rebondissements. Elle mêle aussi plusieurs générations : du grand père au petit fils, ce qui permet de toucher un public plus large, car chacun peut y retrouver un peu de lui-même.

Enfin, la mise en scène est grandiose : grâce à un astucieux découpage d’un bateau en plusieurs morceaux mis bout à bout depuis les coulisses, on a l’impression de voir défiler tout un bateau de croisière sur scène. Il y a aussi la suite nuptiale du paquebot, aussi impressionnante que la maison de Norma Desmond dans la production originale de Sunset Boulevard. Ce gigantesque décor vient du fond de la scène, et va tourner sur elle-même pour faire place au pont principal.

Par ailleurs, les numéros dansés sont légions, et on aimerait que certains durent plus longtemps :„Bleib’ noch bis zum Frühstuck“ ("Reste encore pour le petit déjeuner") et „Aber bitte mit Sahne“ ("Mais s’il vous plait avec de la crème fouettée").


Le pont du paquebot va doucement se déplacer suivant les scènes, pour donner l'impression qu'il tient en entier dans les coulisses.

Première exportation réussie pour Stage Entertainment GmbH

Voilà pourquoi les Vereinigte Bühnen Wien (à l’origine de très nombreux succès internationaux : Elisabeth, Tanz der Vampire) ont eu la bonne idée de produire ce musical à Vienne. La première s’est déroulée là-bas le 17 mars 2010 au Raimund Theater, et a repris les représentations depuis la 4 septembre (choix judicieux qui leur assure un taux de remplissage de 99%).

Alors si vous passez à Hambourg avant le 26 septembre, ou vous avez l’occasion de vous rendre à Stuttgart ou Vienne, ne ratez pas l’occasion de passer une excellente soirée !

Si vous n’êtes pas encore convaincu, le mieux est de regarder les extraits vidéo de ce spectacle haut de gamme :


 Ich war noch niemals in New York,  de Gabriel Barylli et Udo Jürgen

En Allemagne

  • Actuellement et jusqu'au 26 septembre à Hambourg.
  • A l'Apollo Theater de Stuttgart à partir du 18 novembre

En Autriche : Actuellement à Vienne.

Musique : Udo Jürgens ; Auteur : Gabriel Barylli ; Directeur et co-auteur : Christian Struppeck ; Direction : Glenn Casale ; Arrangements musicaux, Supervision & Orchestrations : Michael Reed ; Chorégraphe : Kim Duddy ; Scénographie : David Gallo ; Concepteur lumière : Andy Voller et Richard G. Jones ; Son : Mick Potter ; Costumes : Yan Tax ; Lumières : Andrew Voller ; Perruques et maquillage : Sjoerd Didden ; Histoire : Hera Lind.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.