Le festival Les Musicals se termine dimanche

Le festival Les Musicals fermera ses portes le dimanche 12 juillet, alors qu'il aurait du durer encore deux semaines. Nous avons en effet été informés hier de l'annulation de l'ensemble des spectacles programmés en deuxième et troisième semaine, ainsi que celle de la soirée Musicalfragilistik programmée lundi 13 juillet, et de la soirée Ciné-Musicals du 20, soirée qui devait notamment projeter le court-métrage La copie de Coralie, de Nicolas Engel, Marius du meilleur court-métrage musical.

 Voilà la liste des spectacles qui ont été annulés :

Il vous reste jusqu'à dimanche pour découvrir ou redécouvrir les spectacles :

  • Coups de foudre (vendredi et samedi à 21h30 au Vingtième théâtre)
  • Jean de la lune (vendredi et samedi à 16h30 à l'Européen)
  • Le prince et le pauvre (vendredi et samedi à 16h30, dimanche à 15h30 au Trianon)
  • Marlène D. (vendredi et samedi à 19h30, dimanche à 17h30 au Vingtième théâtre)
  • Pinocchio (vendredi et samedi à 14h30)
  • Tismée (vendredi et samedi à 21h30, dimanche à 17h30 à l'Européen)
  • Une étoile et moi (vendredi et samedi à 19h30, et dimanche à 15h30 à l'Européen)

L'équipe de la rédaction Musical Avenue est attristée par l'arrêt précoce de ce qui devait être une belle fête pour la création musicale française. Nos pensées vont aux artistes qui ne verront pas l'aboutissement de semaines de travail, mais également à l'équipe du festival qui a énormément donné ces dernières semaines. Nous espérons malgré tout que les projets annulés verront le jour très vite, et que le festival reviendra plus fort l'an prochain.

3 réponses

  1. Anonyme
    c'est deja l'info que j'avais recu par le site des musicals mais j'avoue que j'aurais bien aimé en savoir plus... est ce que les spectacles ont été annulés par faute de reservations, est ce que trop de gens sont en vacances a cette periode et que ce n'est donc pas un moment porteur ? Est ce un autre probleme ?
  2. Samuel Sebban
    <p>La raison tient probablement à plusieurs éléments, dont celui que vous donnez.</p><p>Le festival a fait faillite. Ils connaissaient la situation depuis un bon moment, mais ils ont espéré jusqu'au bout un sursaut de réservations qui aurait permis de limiter les dégâts,à défaut d'être rentable. Constatant l'absence de ce dernier, les organisateurs ont préféré annuler, ce pour quoi on ne peut les blamer.</p><p>Il est vrai que le mois de juillet n'est pas forcément le plus propice, néanmoins, les premières éditions du festival Les Musicals à Paris (en 2007 et 2008), qui se sont déroulées à la même époque, ont plutôt bien fonctionné... Imputer l'échec au seul choix de la période me parait un peu simpliste.</p><p>Reste à espérer que le festival revienne à Paris l'an prochain, plus fort, et qu'on puisse fêter le musical comme il se doit et oublier au plus vite cette année noire.</p>
  3. Anonyme
    En Avignon en ce moment il y a presque un millier de spectacles, dont beaucoup de théâtre musical... Il y a foule, le public est au rendez vous, ça marche. Au fait suis-je bête et si les Musicals se tenaient en Avignon, au lieu d'une capitale désertée par le vrai public, remplie de touristes qui n'ont rien à foutre d'aller au théâtre???

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.