Cinq de Coeur de retour avec “Oh La Belle Vie” au Théâtre de Paris

Habitués de la scène depuis de nombreuses années, les Cinq de Cœur reviennent avec leur nouveau spectacle Oh La Belle Vie ! au Théâtre de Paris cet été.

Vous ne les connaissez peut-être pas, mais la compagnie Cinq de Cœur existe depuis plus de 20 ans maintenant. C'est Anne Roumanoff qui s'est proposée de les mettre en scène, après leur premier spectacle public en 1992. Toujours formé de trois filles et de deux garçons, cet ensemble vocal a évolué au fil des années et des rencontres, en changeant de membres mais jamais de mission : faire rimer poésie et humour grâce au chant a cappella.

Un quintette pas comme les autres

Après Chasseurs de Sons en 2006, Métronome en 2009 et Le Concert sans Retour en 2014, nommé aux Molières dans la catégorie spectacle musical en 2015, Oh La Belle Vie!  est la nouvelle création loufoque et musicale complètement a capella de ces cinq virtuoses. C'est au Théâtre de Paris que le quintette composé de deux sopranos, d'une contralto, d'un ténor et d'un baryton-basse nous donne rendez-vous cette année pour nous prouver qu'à défaut de vivre d'amour et d'eau fraiche, on peut vivre d'humour et de musique. Nous faisant passer de Vivaldi à Maitre Gims, en passant par Aretha Franklin, Schubert ou encore Pharell Williams, ces petits génies de la voix donnent de leurs harmonies dans une mise en scène qui devrait réserver bien des surprises.

Pour une parenthèse musicale au diapason, rendez-vous au Théâtre de Paris du mardi au dimanche jusqu'au 11 août prochain.

Découvrez la bande-annonce du nouveau spectacle de Cinq de Cœur, Oh La Belle Vie :


CinqDeCoeurOh La Belle Vie!, des Cinq de Cœur

Jusqu'au 11 août 2019 au Théâtre de Paris
15 Rue Blanche, 75009 Paris

Mise en scène : Philippe Lelièvre assisté de Margot Dutilleul ; Scénographie : Nils Zachariasen ; Costumes : Claire Djemah ; Direction musicale : Didier Louis ; Son : Matthieu Bionnet ;

Avec : Pascale Costes, Karine Sérafin, Sandrine Mont-Coudiol, Patrick Laviosa et Fabian Ballarin

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.