Critique : “Menopause The Musical” au Théâtre Centaur de Montréal

Une comédie musicale où l'on rit du début à la fin, sans temps mort, bien ficelée et originale. Voilà une proposition alléchante qui n'est pourtant pas si fréquente. Alors quand on tombe sur ce type de bijou, on applaudit. C'est le cas avec Menopause The Musical, qui vient de faire un retour acclamé dans sa version originale au Théâtre Centaur de Montréal.

Présenté pour la première fois à Orlando en Floride en 2001, avant une tournée à travers les États-Unis et même une adaptation en français au Théâtre de la Madeleine à Paris l'été dernier, Menopause The Musical a fait l'objet de nombreuses productions internationales au fil des années. C'est avec une distribution entièrement canadienne que cette comédie musicale a fait salle comble ces derniers jours au Théâtre Centaur de Montréal.

Quatre femmes d'âge mûr, qui n'ont apparemment rien en commun, vont découvrir qu'elles partagent bien plus de choses qu'elles ne le croient alors qu'elles font leurs emplettes chez Bloomingdale's à New York. Il y a l'actrice de "roman-savon" dont la carrière bat des ailes (Janet Martin), la femme au foyer d'Iowa débordée par sa vie familiale (Barb Scheffler), la cheffe d'entreprise autoritaire qui a des trous de mémoire (Michelle E. White) et enfin la baba cool qui n'arrive plus à être zen (Sarah Lynn Strange). Avec beaucoup d'humour et en musique, elles racontent les défis de cette période de changements particulièrement difficile.

Menopause The Musical Montréal

Sur scène, les succès des années 1960, 1970 et 1980 se succèdent avec de nouvelles paroles hilarantes et des chorégraphies tout aussi rigolotes. "Staying Awake" (Staying Alive), "I'm No Babe, Ma" (I Got You Babe), "What's Love Got to Do With It?"... Ces tubes revêtent une toute autre signification dans ce spectacle où les éclats de rire du public ponctuent chaque numéro. Il y a une synergie exceptionnelle entre les quatre artistes canadiennes qui, pendant toute la durée du spectacle (1h30) et sans entracte, nous offrent des performances inattendues.

Tout y passe, des bouffées de chaleur à l'insomnie, sans oublier le manque d'activité sexuelle. Une véritable célébration des femmes qui dédramatise ce passage douloureux, rempli de surprises et de moments cocasses. Un spectacle qui fait aussi énormément de bien, à ne surtout pas rater s'il s'arrête dans une ville canadienne près de chez vous !

Crédit photo : Shaggypup Productions


Menopause The Musical Centaur TheatreMenopause The Musical, de Jeanie Linders (livret et paroles)

Les 21 et 22 novembre 2019 au Théâtre Centaur, puis en tournée à travers le Canada

Une production de Shaggypup Productions

Mise en scène : Seth Greenleaf ; Éclairages : Ryan Patridge ; Décors : Bud Clark ; Costumes : Sue Hill ; Son : Steve Shapiro ; Direction musicale : Alan J. Plado ; Chorégraphies : Patty Bender.

Avec : Janet Martin, Barb Scheffler, Sarah Lunn Strange et Michelle E. White.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.