Critique: “Return to Grace” à la Salle Wilfrid-Pelletier de Montréal

Elvis Presley ! Combien de personnes rêvent de remonter le temps de quelques décennies afin d’assister à l’un de ses concerts ? Voir le King en chair et en os, cet icône immortel qui a marqué comme nul autre le rock 'n' roll ! Si le célèbre chanteur et acteur américain nous a quittés il y a près de 40 ans, son âme et sa musique semblent avoir survécu à l’emprise du temps. Pour la première fois à Montréal dans le cadre de sa tournée canadienne, le spectacle Return to Grace nous le prouve bien.

Return to Grace, clin d’œil à Graceland, mais aussi retour à la grâce, celle d’Elvis et de son esprit, dont la vie n’a pas été un long fleuve tranquille. De ses débuts à Memphis jusqu’à son concert historique "Aloha from Hawaii", en passant par son comeback triomphant en 1968, les moments marquants de la carrière du King composent le spectacle qui se veut avant tout un hommage.

Return to Grace

Et quel hommage ! A partir du moment où Steve Michaels met les pieds sur scène, impossible de ne pas tomber sous le charme du personnage qu’il a créée, né d’une véritable passion qu’il entretient depuis son plus tendre âge. Elvis, il l’a dans la peau, lui ressemblant à s’y méprendre autant physiquement que dans son attitude lascive et sa grande présence scénique.

Grimé, coiffé et habillé comme le chanteur mythique avec des cheveux noirs luisants, de longs favoris et des costumes étincelants, le résultat est bluffant. On se croirait en face d’Elvis ; une rencontre improbable, mais que le spectacle rend possible par magie. Pas étonnant qu’il ait remporté en 2001 le championnat mondial "Images of the King" à Memphis.

Return to Grace

Du côté vocal, la similitude étonne également. Même voix grave, ronde, puissante et langoureuse qui séduit tant. Mais aussi même sourire, mêmes gestes, mêmes regards. De nombreux interprètes ont personnifié Elvis avant lui, mais cet artiste ontarien ne fait pas qu’imiter le King, apportant à chacune de ses prestations sa propre profondeur et sensibilité.

Return to Grace

Entouré de musiciens, danseurs et choristes très doués, Michaels se donne à fond du début à la fin, faisant également le bonheur de quelques chanceuses spectatrices qui se sont méritées un foulard soyeux et un baiser sur la joue lors de sa performance endiablée de "Suspicious Minds".

Return to Grace n’est donc pas simplement "un autre spectacle sur Elvis". Il est LE spectacle à voir sur Elvis pour se plonger dans son univers. Un hommage rythmé et émouvant pour remonter le temps, oui, mais aussi découvrir un artiste incroyable à part entière derrière l’icône sacrée du rock 'n' roll.



Return to Grace
Présenté par evenko

Du 15 au 19 juin 2016 à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal

Livret de Robert Asselstine
Musique et paroles tirés du répertoire d’Elvis Presley
Chorégraphies de Jeff Dimitriou
Mise en scène de Robert Asselstine
Mettant en vedette : Steve Michaels
Crédit photos : RGA Productions

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.