Critique : “Glee”, épisode pilote sur Fox

Glee
A partir du mercredi 16 septembre 2009 à la télévision, sur FOX (USA)


La nouvelle série musicale de Ryan Murphy, le créateur de Nip/Tuck, diffusée sur Fox à la rentrée est déjà annoncée comme un évènement.
Le pilote a été diffusé le 19 mai 2009 sur les écrans américains pour donner un avant goût de cette nouvelle série en attendant septembre.

Un "Glee Club" est une chorale, principalement masculine, que l'on trouvait dans les universités britanniques puis américaines à partir du XVIIIe siècle. Aujourd'hui, peu d'établissements continuent à faire vivre cette tradition sous ce nom à part Harvard qui possède le plus ancien "Glee Club" au monde, fondé en 1858. Refermons cette parenthèse historique.

En 2009, Ryan Murphy, plus connu pour la dérangeante série Nip/Tuck de la chaîne FX, reprend le principe de la chorale de lycée pour le transposer dans le contexte actuel, suivant la mouvance initiée par High School Musical il y a déjà plus de 3 ans.

Nous retrouvons donc ce professeur d'espagnol plein d'idéaux, interprété par Matthew Morrison (Hairspray, The Light in the Piazza), qui souhaite reprendre le club de chant d'un établissement de l'Ohio, malgré les réticences de sa femme.
Les membres d'origine, considérés bien évidemment comme des loosers (petit clin d'oeil au "L" du logo reprenant le signe qu'on fait aux ratés Outre-Atlantique) sont très archétypaux, et donc forcément attachants.
Le système de castes des lycées américains est ici pregnant et est prétexte à une galerie de personnages colorés. Un prodige de la guitare en fauteuil roulant (Kevin McHale), une diva afro-américaine avec un coffre incroyable (Amber Riley), une asiatique souffrant de bégaiement (Tina Cohen-Chang), un jeune gay martyrisé par ses camarades (Chris Colfer) et Rachel Berry (Lea Michele, de l'original Broadway cast de Spring Awakening), une star en devenir qui mise sur ses vidéos MySpace et sur le glee club pour gagner un peu de popularité dans la dure jungle du lycée.
Un jock (sportif de service), interprété par Corey Monteith, sera recruté, dans un premier temps à contre cœur, pour "muscler" les rangs... Autour des élèves gravitent les profs et les parents dont les rôles seront certainement développés au fil de la diffusion.

On peut facilement, et inévitablement, établir un parallèle entre tous ces personnages et ceux de la fameuse franchise de Disney Channel. La suite de la série nous dira si la comparaison s'arrête ici. Mais on peut présager sans trop se mouiller que le ton sera résolument plus libre, et donc plus piquant, le pilote étant bourré d'humour et de second degré.
On pourra également compter sur le talent des interprètes, ayant pour beaucoup déjà fait leurs preuves à Broadway et ailleurs. Les guest stars annoncées ? Victor Garber, Cheyenne Jackson, Debra Monk et Kristin Chenoweth...

Dans ce premier épisode, on constate déjà que la direction musicale du show, bien que très large (sans doute pour toucher un public toujours plus important) est très prometteuse. Tout en insérant de nombreux extraits de classiques de Broadway ("On my own" - Les Misérables, "Mister Cellophane" - Chicago, "Sit down you're rocking the boat" - Guys and Dolls, "You're the one that I want" - Grease), Glee assume le parti pris de la réinterprétation radicale de standards ou de tubes du moment : "Respect" d'Aretha Franklin, "Don't stop believing" de Journey, ou même "Rehab" de Amy Winehouse et "I kissed a girl" de Kathy Perry...
Osé et réussi puisque les extraits sont pimentés à la sauce showtune et sont souvent accompagnés de chorégraphies ad hoc.
Le succès de la BO est d'ailleurs déjà confirmé par les téléchargements iTunes, les titres étant disponibles le soir même de la diffusion sur la plateforme de téléchargement.

Le succès de Glee, bien qu'annoncé par des audiences confortables pour cette preview, n'est pas pour autant garanti, eu égard à la volatilité du public et à l'aversion d'une partie des téléspectacteurs pour un style encore jugé gnan-gnan... Il ne reste plus à la série qu'à faire ses preuves, et au public de suivre et se laisser convaincre par tant de "joie".
Une question subsiste : à quand la diffusion française ?

Site américain officiel : www.fox.com/glee
Suite de la diffusion sur Fox à partir du 16 septembre 2009


Si la vidéo ne fonctionne pas, cliquez ici
Retrouvez toutes les vidéos de Musical Avenue sur MusicalAvenueTV

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.