Critique : “L’Envers du décor” au Théâtre Le Ranelagh

Critique : "L'Envers du décor" au Théâtre Le RanelaghNous souhaitions à ce spectacle de venir à Paris, lorsque nous l'avions vu au festival d'Avignon en juillet 2010. Notre vœu a été exaucé : Flannan Obé et Florence Andrieu nous dévoilent L'Envers du décor d'un gala d'opérette sur la scène du Théâtre Le Ranelagh à Paris.

Cette pièce nous entraîne dans un théâtre de province où Elisabeth (Florence Andrieu) s'apprête à donner un gala d'opérette. Elle vocalise dans les coulisses quand arrive Frédéric (Flannan Obé) qui vient pour remplacer au pied levé le partenaire habituel de la chanteuse. Frédéric et Elisabeth sont loin d'être des inconnus l'un pour l'autre. Sept ans plus tôt, ils étaient partenaires à la scène comme à la ville, avant que Frédéric ne choisisse une vie moins bohème. Retrouvailles sur fond de règlements de compte en coulisses, et de spectacle d'opérette sur scène.

La mise en scène est un des nombreux points forts du spectacle. Par un jeu de lumières astucieux, on peut suivre tour à tour les artistes chantant les plus grands airs d'opérette sur scène, mais aussi l'envers du décor, en coulisses, ce qui insuffle un dynamisme à la pièce à grands renforts d'effets comiques.

Flannan Obé (La Nuit d'Elliot Fall) et Florence Andrieu (Merlin l'enchanteur ; Ta bouche) ont de multiples cordes à leur arc. Ils ne sont pas simples interprètes puisqu'ils signent le livret de la pièce, et c'est une réussite : en effet, la pièce est très bien écrite. Elle fait preuve de finesse habilement mariée au comique de situation. De plus, les chanteurs sont irréprochables dans leur interprétation des classiques de l'opérette tels que "Les Palétuviers" ou encore "J'ai deux amants".

Enfin, on ne peut que saluer les talents de comédiens des deux artistes. On notera particulièrement l'énorme potentiel comique de Flannan Obé qui nous a fait rire aux éclats. Quant à Florence Andrieu, son personnage de "Castafiore" au caractère volcanique est très juste.

L'Envers du décor réalise un réel tour de force, celui de faire la satyre du milieu de l'opérette, tout en nous proposant un spectacle de grande qualité. Maintenant qu'il est à Paris, souhaitons-lui un succès à hauteur de sa facture.


L'envers du décor de et avec Flannan Obé et Florence Andrieu

Jusqu'au 17 mars 2012

Au Théâtre Le Ranelagh
5 rue des vignes
75016 Paris

Mise en scène : Florence Andrieu et Flannan Obé avec la complicité de Céline Ferré. Collaboration artistique : Serge Gaborieau

Piano : Yves Meierhans

Chorégraphies : Estelle Danière et Philippe Fialho
Lumière : Stéphane Balny

1 réponse

  1. lillisa
    Excellent spectacle, le rire rend immortel, courrez-y !!!

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.