Critique : “Show boat”, un revival à ne pas manquer dans le West End

Show Boat est communément admise comme la comédie musicale pionnière. Produite en 1927 par Florenz Ziegfeld (qui produisait les Ziegfled Follies), elle met en place la structure et les codes qu’emprunteront les comédies musicales pour les décennies à venir.

Avant Show Boat, le divertissement à New York proposait essentiellement de vieilles opérettes, du vaudeville, et les revues de cabaret type Ziegfeld Follies. Tous ces spectacles, plus ou moins longs, et plus ou moins narratifs ou dansés, avaient comme point commun de ne jamais aborder de thème sérieux ou profond. Seule la légèreté était permise, avec comme trame de fond des petites romances et de l’humour burlesque. 

Jerome Kern et Oscar Hammerstein avaient dans l’idée de créer un spectacle avec une récit plus développé et profond. 
Basé sur le livre éponyme d’Edna Ferber paru en 1926 sur une forme de divertissement qui n’existe plus de nos jours : le « Show Boat ,» le bateau de croisière fluviale sur lequel le public embarquait pour assister à un spectacle. Lorsque Hammerstein et Kern sont allés rencontrer Edna Ferber, celle-ci fut très surprise de leur demande d’adapter son livre en comédie musicale. Sa principale inquiétude fut, vu les spectacles du moment, de voir les thèmes sérieux de son roman disparaître : racisme et ségrégation raciale, alcoolisme et jeux d’argent, familles décomposées. Mais Hammerstein et Kern étaient bien décidés à faire de ces thèmes l’essence de leur projet musical.

Alliant profondeur du livret et légèreté dans les numéros d’ensemble, Show Boat allait donc poser les bases du théâtre musical moderne. 
Le New London Theatre (qui a accueilli la production originale de Cats durant 21 ans et War Horse durant les 7 dernières années) propose un revival du musical américain avec une distribution et une mise en scène de grande qualité. 

Le couple de jeunes protagonistes signe une grande performance avec Chris Peluso (récemment Chris dans Miss Saigon au Prince Edward Theatre) dans le rôle de Gaylord et Gina Beck dans le rôle de Magnolia (Glinda dans Wicked à Londres) alors que les parents de Magnolia donnent une réplique à la hauteur avec Malcolm Sinclair dans le rôle du père de Magnolia et Kate Milner Evans dans le rôle de la mère.

 

La mise en scène de cette production, très différente de celle proposée par le Théâtre du Châtelet en 2006, nous a particulièrement séduite par son caractère immersif, aussi bien dans la construction du bateau à vapeur, que dans les différentes scènes où les comédiens se dispersent dans l’auditorium. Ce caractère immersif nous a transmis beaucoup plus d’émotions que dans la version présentée à Paris, notamment dans les instants mettant en scène la ségrégation raciale. 

Si la comédie musicale vous intéresse, nous ne pouvons que vous conseiller de prendre vos tickets pour ce monument du genre qui bien que datant de 1927 est toujours aussi moderne alors que l’actualité aux Etats-Unis cette année a encore beaucoup traité des relations inter-raciales. 


Show Boat

The New London Theatre
http://www.showboatmusical.co.uk

Musique : Jerome Kern ; Livret et Paroles : Oscar Hammerstein II

Avec : Chris Peluso, Gina Beck, Malcolm Sinclair, Kate Milner Evans, Emmanuel Kojo, Sandra Marvin

0 réponses

  1. […] reprise d'une comédie musicale : - Funny Girl - Jesus Christ Superstar - Show Boat - Sunset […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.