Critique:”De Peigne et de Misère” par Fred Pellerin au théâtre de l’Atelier

"De Peigne et de Misère" par Fred Pellerin au théâtre de l'AtelierIl arrive seul sur une scène nue où seuls sont installés ses instruments. D’emblée il plante le décor, en brossant le portrait d’une vieille grand-mère assise sur une souche de bois. Pas de doute, nous sommes bien au Québec, plus exactement dans le petit village de Saint-Élie-de-Caxton… Célèbre conteur et chanteur dans son pays, mais quasi-inconnu chez nous, Fred Pellerin présente jusqu’à la fin du mois de juin son dernier spectacle De Peigne et de Misère au théâtre de l’Atelier à Paris.

Très vite, l'artiste se met à chanter, dans une ambiance "chanson autour du feu de camp". On imagine alors déjà ce que sera la suite du spectacle : une bonne vieille légende qui se transmet de générations en générations entrecoupées de chansons folks qu’on pourrait fredonner le soir autour d’un feu. La véritable image d’Epinal du Québec ! Le conteur reprend son récit et…

… L’histoire commence à déraper. Les images burlesques et les situations cocasses s’enchaînent. Le conteur nous brosse le portrait hilarant du barbier alcoolique du village et de trois nonnes : on frôle l’absurde !  Fred Pellerin sait habilement nous faire suivre le fil de son histoire, tout en interagissant avec le public. C’est un conte à la limite du one-man-show.

Mais le spectacle n’est pas seulement bourré d’humour, il est également riche en poésie. C’est d’ailleurs le fil rouge du spectacle. Les chansons (peu nombreuses, il est vrai) ne sont d’ailleurs que des prolongations de l’émotion que l’on peut découvrir dans le monologue parlé, au détour d’un grand éclat de rire. Aucun musicien n’est présent sur scène et pour cause : Multi instrumentiste, Fred Pellerin s’accompagne lui-même, principalement à la guitare, mais aussi à l’harmonica où à l’accordéon. Un artiste complet, donc.

Vous l’avez compris, c’est une belle découverte que l’univers de Fred Pellerin. Même si la musique n’a pas une place dominante dans le spectacle, elle y est tout à fait justifiée et nécessaire. Il ne vous reste que quelques jours pour faire la connaissance de cet artiste avant qu’il ne retourne dans son Québec natal, pour y écrire et nous ramener, on l’espère, de nouvelles belles histoires à nous conter.  
 


De Peigne et de Misère de et par Fred Pellerin

Jusqu’au 30 juillet
Du Mardi au samedi à 19h,  le dimanche à 18h

au Théâtre de l’Atelier
1 Place Charles Dullin 
75018 Paris

Places en vente dans les points de vente habituels et sur http://www.theatre-atelier.com/

Pour découvrir l’univers de Fred Pellerin, visitez son site officiel

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.