Compte-rendu : lecture de “Scrooge, le musical” au Théâtre des Mathurins

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que nous sommes friands chez Musical Avenue des comédies musicales de Julien Salvia, Ludovic-Alexandre Vidal et Anthony Michineau. On leur doit déjà les belles réussites que sont Raiponce et le Prince Aventurier et La Petite Fille aux AllumettesIls présentaient cette semaine leur dernier né, Scrooge, le musical, en lecture publique au Théâtre des Mathurins 

Adapté du roman de Charles Dickens A Christmas Carol, histoire bien connue chez les anglo-saxons où le riche et avare Ebenezer Scrooge se retrouve embarqué dans un voyage surnaturel lors de la nuit de Noël, Scrooge, le musical a déjà tous les atouts pour convaincre le public français. 

 
Bien qu'il nous ait été présenté en format de lecture (sans décors, costumes ou mise en scène), le spectacle nous a transporté le temps de 2 actes grâce à un livret bien ficelé, laissant l'opportunité à plusieurs artistes de briller dans l'interprétation de leurs personnages (Guillaume Bouchède, touchant au possible dans le rôle de Cratchit ; Margaux Maillet, avec son débit de paroles saisissant ; Pierre Samuel, drôle à souhait ! ...et tant d'autres qu'on aimerait pouvoir citer aussi....).

Saluons également la toute première représentation sur scène du tout jeune Aurèle Delahaye dans le rôle de Tiny Man, le fils mourant de Cratchit.

La musique et les chansons ne sont pas sans reste : on retrouve vite "la griffe" Salvia/Vidal et on ne se lasse pas d'entendre le fabuleux ensemble entonner leurs créations musicales, tantôt empruntes de poésie et de mélancolie, tantôt d'espoir ou de désespoir.

Et puis, quel bonheur de voir l'épatant pianiste, John Florencio, renvoyer autant d'énergie au public alors même qu'il se retrouve à l'écart derrière son piano, séparé de la troupe d'une douzaine d'artistes !

Sans trop en dévoiler sur le contenu du spectacle, il y a des moments qui ont déclenché des éclats de rire sincères parmi le public.

D'autres, plus tragiques, n'ont laissé personne insensible et c'est là toute la force des spectacles "familiaux" de ce trio magique d'auteurs : ne jamais balayer les événements difficiles d'un revers de la main, sous prétexte que les plus petits ne peuvent en saisir le sens. Au contraire, les émotions et pensées des personnages sont exprimées ici haut et fort, principalement à travers la chanson ("Je t'en prie Noël", par Marion Belhamou dans le rôle de Madame Cratchit en est la parfaite illustration !).

Et c'est justement dans ces moments-là qu'on se remémore à quel point on aime tant les spectacles musicaux...croisons donc les doigts pour que Scrooge, le musical soit produit très rapidement dans un de nos théâtres !

Crédit photos : Nathalie Fragoso


Scrooge, le musical (lecture publique)

D'après le roman A Christmas Carol de Charles Dickens
Au Théâtre des Mathurins le 11 janvier 2016 à 14h

Musique: Julien Salvia ; Paroles: Ludovic Alexandre Vidal ; Dialogues: Anthony Michineau ; Au piano : John Florencio

Avec : Benoît Cauden, Marie Glorieux, Pierre Reggiani, Guillaume Bouchède, Marion Belhamou, Pierre Samuel, Jocelyne Sand, Julien Salvia, Raphaëlle Arnaud, Margaux Maillet, Guillaume Beaujolais, Aurèle Delahaye

0 réponses

  1. […] On retrouve d'ailleurs cinq talentueux comédiens chanteurs, dont quatre ont joué auparavant dans Le Prince et le Pauvre (Michineau/Salvia/Vidal). Tous sont issus de l'Ecole de Comédie Musicale (ECM) de Paris, dirigée par Ned Grujic (Fame ; Hair), le metteur en scène du spectacle. La qualité de leur performance est à saluer, d'autant que ça ne doit pas être drôle d'évoluer sous ces costumes, fussent-ils superbes. Notre coup de cœur va à la nounou, interprétée par Marion Belhamou (Scrooge, le musical).  […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.