En photos : “La Revanche d’une Blonde” en showcase

En photos : "La Revanche d'une Blonde" en showcase

Omygod! On pensait le projet enterré suite aux difficultés rencontrées par la production avec la salle qui devait accueillir le spectacle en 2010. Mais cette fois-ci, Elle Woods ne nous fera pas faux bond : La Revanche d'une Blonde arrive bel et bien en France à partir du 17 mai au Palace à Paris !
Serge Tapierman (producteur du spectacle) et toute l'équipe créative du spectacle nous ont accueilli la semaine dernière pour un showcase survolté, fidèle à l'énergie de son héroïne pétillante !

S'il faudra encore attendre quelques temps avant de découvrir les décors de ce spectacle très attendu par les fans de musicals récents, la troupe s'est démenée pour nous présenter, à un peu plus de deux mois de la première, cinq tableaux entraînants accompagnés d'intentions de mise en scène et de chorégraphie déjà abouties.
Juste de quoi nous mettre l'eau à la bouche en attendant de découvrir le spectacle au printemps !

Retour en images sur ce showcase.

Serge Tapierman, producteur entre autres des spectacles Grease et Un Violon sur le toit, vient présenter l'équipe créative de La Revanche d'une Blonde.

Mathieu Seradell (Un Violon sur le Toit ; Le Peep Musical Show), directeur musical du projet, entre en scène pour évoquer le travail qu'il effectue actuellement avec les musiciens du spectacle.

Ludovic-Alexandre Vidal (Le Prince et le Pauvre ; Shrek – le musical) parle du travail d'adaptation du livret et des paroles en français qu'il a accompli.


Pierre-Yves Duchesne (coach vocal et directeur de l'AICOM) évoque le travail qui attend les interprètes du spectacle.

Aurore Delplace (Elle Woods) et Kevin Levy (Warner Huntington III) interprètent "Sérieux", la scène de rupture comique d'un couple modèle.


Aurore Delplace décide de prouver qu'elle est plus qu'une jolie blonde écervelée pour reconquérir Warner dans "C'est ton rêve".


Lina Lamara (Les Misérables à Lausanne ; Kid Manoir), récemment révélée au grand public dans l'émission The Voice, dans le rôle de Paulette Bonafonté, interprète de façon éblouissante "L'Irlande".


Vanessa Cailhol (Mamma Mia! ; Cabaret) assure le show avec "Pour être au top", un numéro qui allie chant et chorégraphie tonique.


Toute la troupe accompagne Aurore Delplace pour "Tellement mieux", le final exaltant du premier acte, interprété avec talent par la jeune coméienne.


La Revanche d'une Blonde, de Heather Hach

A partir du 17 mai 2012 au Palace
8 rue du Faubourg Montmartre, 75009 Paris

Livret : Heather Hach ; Musique et paroles : Laurence O'Keefe et Nell Benjamin ; Adaptation française : Ludovic-Alexandre Vidal ; Mise en scène : Jeanne Deschaux assistée de Félicien Pomarede ; Direction vocale : Pierre-Yves Duschene ; Direction musicale : Mathieu Seradell ; Décors : Danièle Rozier ; Costumes : Martine Bourgeon ; Lumières : Régis Vigneron

Avec : Aurore Delplace, Julien Salvia, Vanessa Cailhol, Kevin Levy, Lina Lamara, Stéphane Métro, Tiffanie Jamesse, Marie Glorieux, Calypso Larrazet Llop, Julie Herbillon, Christophe Borie, Céline Delaveau, Nicolas Turconi, Eric Traonouez, Véronique Hatat, Marianne Orlowski, Bastien Desplan, Nicolas Moya

8 réponses

  1. Lewis
    Aaaaaaaaaaaah! Omigod, je ne savais même pas qu'il y avait un showcase! J'essaie de ne pas trop m'emballer afin d'éviter la décéption qu'a été Hairspray, c'est dur. J'adore ce musical, si vous n'avez pas eu la chance d'aller le voir à Londres, courrez-y avant que la production ne ferme fin avril! Je l'ai revu deux fois il y a deux semaines, c'est de la bombe, il n'y a pas à dire! Best feel-good-musical ever. Bon, et les traductions des chansons? Parce que avec ce qui a été dit de l'adaptation de Shrek par Ludovic-Alexandre Vidal, j'ai peur et la traduction de So Much Better en Tellement Mieux ne m'inspire guère. Est-ce une production au rabais (comme Hairspray)? Ou est-ce une copie conforme à la Stage Entertainment, si ce n'est de la production new-yorkaise, au moins de la production londonienne? Tant de questions, si peu de reponses!! Aaaaah!
  2. Anonyme
    J'ai trop hâte de voir ce show car je l'adore, je l'ai vu a Londres c'était trop bien. Par contre, je crois que c'est Stéphane Laporte qui a fait les traduction de Shrek mais je ne l'ai pas encore vu. En tout cas, je serai là à la premiere de Legally, c'est sûr!! Omygod!!!!
  3. Samuel Sebban
    Lewis, une petite correction sur la traduction de Shrek, qui était signée Stéphane Laporte et non Ludovic-Alexandre Vidal. A priori, vous n'avez pu découvrir la prose de Ludovic-Alexandre que dans des spectacles qu'il a écrits (notamment <i>Le Prince et le Pauvre</i>). Après l'annulation d'<i>Elégies pour les Anges, les Punks et les Folles Perdues</i>, c'est donc la première fois que l'on découvrira une adaptation de ce talentueux auteur.
  4. Lewis
    Merci Samuel, désolé de cette petite erreur! Nous verrons bien le 17 mai!
  5. Anonyme
    Shrek a bien été adapté par Stéphane Laporte. Samuel, tu dis que c'est la 1ere fois qu'on découvrira une adaptation de LAV.... perdu Il avait adapté Oklahoma qui a deja été joué l'année dernière... comme nous le dit l'article de cet excellent web magazine : http://www.musicalavenue.fr/Actualite/France/20110809/Oklahoma-a-Lamalou-les-Bains-34-le-27-aout-2011
  6. Omigod !
    Et Ludovic Alexandre Vidal a tout de même bien un rapport avec Shrek, puisqu'il y jouait le rôle de Petit cochon, entre autres. J'ai vraiment hâte de voir si l'adaptation sera à la hauteur, un des meilleurs musical récents ( et de très bonnes choré ). Le Palace est idéal pour ce musical, on reste dans un théâtre à taille humaine, tout comme à Londres. Et franchement, on ne pouvait pas rêver meilleur casting ! Alors j'espère qu'on ne va pas se retrouver avec des productions comme Hairspray ( qui bénéficiait là aussi d'un casting au top ! ) ou Shrek. Wait and see :)
  7. Audrey
    Que de questions! oui ce sera une production au rabais, comme Shrek au Casino, Hairspray, etc... Vous en doutiez?
  8. Lewis
    Legally Blonde est un musical moins cher à produire que Shrek, donc oui, j'ai espoir de voir quelque chose de plus abouti. Les décors de la production du West End ne sont pas grandioses mais servent parfaitement l'histoire. Pour le moment, la seule chose qui me chagrine est la taille de la troupe que je trouve minuscule: 19 pour la production française contre 28 dans la production londonienne. J'espère aussi voir un orchestre complet et pas un piano, deux symbales, un triangle et le reste préenregistré. Il ne faut surtout pas que le public passe à côté d'un musical de cette qualité qui est selon moi bien supérieur à Mamma Mia, Young Frankenstein ou bien encore Hairspray.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.