Rencontre : Côme sera Julien Sorel dans “Le rouge et le noir” au Palace

Rencontre : Côme sera Julien Sorel dans "Le rouge et le noir" au PalaceAlors que vient d'être dévoilé le clip de "La gloire à mes genoux", premier extrait du spectacle Le Rouge et le Noir qui sera au Palace à partir d'octobre 2016, nous avons voulu rencontrer celui qui interprètera Julien Sorel, le personnage principal. Côme, que les téléspectateurs ont pu découvrir dans The Voice la saison dernière, n'a pas hésité à nous dire ce qu'il pensait des comédies musicales et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il ne mâche pas ses mots.

Musical Avenue : Comment es-tu arrivé sur Le Rouge et le Noir ? On se doute que Bruno Berberes (le responsable de casting de The Voice et du spectacle, ndlr) y est pour quelque chose, non ?
Côme : Carrément ! C’est lui, qui m’a déniché. Il me connait bien. Il a assez bien cerné le personnage. Il sait qu’à la base, je suis pas du tout le genre "comédie musicale traditionnelle" que je trouve lourd à un certain moment. Là, on me parlait d’un projet légèrement différent. Je me suis pointé à l’audition. Ça s’est très bien passé. Ça été très rapide. En cinq minutes, c’était réglé. Le projet me parlait. La salle me parlait… J’ai trouvé le projet assez mature. C’est un opéra-rock donc c’est un projet carrément différent… Ça va jouer live en plus, donc il y aura des musiciens qui vont être constamment avec nous. Je ne sais pas encore qui va jouer avec moi mais peut-être certains de mes amis seront de la partie. J’ai rencontré toutes les personnes qui bossent sur ce projet. Ça m’a enchanté. Ça m’a vendu du rêve. Du coup, je me suis posé là. C’est un challenge pour moi, une nouvelle aventure.
M.A. Connaissais-tu la salle du Palace ? 
Côme : Oui, la première fois que je suis venu ici, j’étais tout petit. C’était pour voir un de mes amis qui jouait dans un truc un peu barré avec des meufs à moitié à poil… C’était un cabaret… J’avais adoré la salle. Je l’avais trouvée super belle. Je me suis ensuite renseigné sur le passé de la salle. C’est une salle chargée en histoire, qui me parle.
M.A. Savais-tu au début, que Zazie qui était coach sur The Voice, écrivait les paroles des chansons ? 
C. Oui, on m’avait prévenu. D’ailleurs Zazie était là à l’audition.
M.A. Avais-tu eu l'occasion d'échanger avec elle avant que tu sois sur ce spectacle et depuis ? 
C. Non, je suis arrivé à l’audition, je ne connaissais pratiquement pas les chansons. J’avais le texte sous le nez et la mélodie en tête. Ça s’est passé comme ça. Et c’est drôle, c’était dans la même salle que l’audition de The Voice ! Au final, ce sont deux castings qui se sont super bien passés et surtout très rapidement ! Une fois qu’on m’a présenté le projet que j’ai rencontré les personnes qui bossent dessus, ça m’a touché. je me suis dit : fonce !
Depuis, j’ai reçu les compositions de William Rousseau et Sorel. Une voix témoin était déjà posée dessus. On a fait des essais. Ça s’est très bien passé. Puis, on a fait les voix définitives.
M.A. Où en êtes-vous dans le processus de création du spectacle ? Tu enregistres les chansons ? 
C. On en est vraiment au début. On n’a pas commencé les répétitions. On a tourné le clip il y a quelques jours et ça s’est très bien passé. C’était super cool !

M.A. Quel va être ton planning d'ici la première ? 
C. Mon planning, c’est mon projet perso. Mon EP que j’ai construit et sur lequel j’ai composé tous les titres avec des interventions d’amis et de personnes que j’ai rencontrées à la suite de The Voice et avec qui ça a matché.
M.A. Tu vas devoir jouer la comédie ? Auras-tu un coach ? 
C. Oui. Il s’appelle François Chouquet, qui n’est pas n’importe quel coach (metteur en scène de Mistinguett entre autres, ndlr) ! Je suis ravi. C’est pour ça que je te dis que l’équipe est super importante pour moi. On a tous les bons ingrédients. Tout le monde est super enthousiaste à l’approche de la première. Il y a beaucoup de travail mais ça s’annonce vraiment top !
M.A. Devras-tu danser aussi? 
C. Non. C’est là aussi où ça se démarque de la comédie musicale traditionnelle. On ne sera pas en pompons avec des plumes dans les fesses… 
M.A. Musical Avenue est un site consacré aux comédies musicales…
C. Ça va pas les faire kiffer ce que je viens de dire… (Rires)
M.A. Y a t-il des films musicaux qui ont marqué ton enfance, ton adolescence ? 
C. Sweeney Todd, je suis un fan de Johnny Depp. Edward aux mains d’argent aussi… Ce sont deux films que j’ai adoré avec pour moi, le meilleur acteur au monde.

Le Rouge et le Noir
Inspiré de l’œuvre de Stendhal

Production d'Albert Cohen

Avec Côme 

A partir d’octobre 2016 
au Théâtre Le Palace

8, Faubourg Montmartre 

75009 Paris

 

0 réponses

  1. […] scène, attitude rock). La distribution est elle aussi inchangée : vous retrouverez donc Côme en Julien Sorel. Il sera toujours entouré de ses camarades de l'émission de télévision The […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.