En images : Dans les coulisses du “Fantôme de l’Opéra”

Pour découvrir sa nouvelle production Le Fantôme de l’Opéra, Stage Entertainment nous emmène faire le tour du Théâtre Mogador tel qu'il est  pendant les préparatifs, avant les premières représentations qui commencent le 4 octobre (date de la première "preview").

Tous les espaces disponibles au Théâtre Mogador sont envahis pour permettre à toutes les équipes de travailler.

Effectivement, depuis la fin de Cats, la scène du Théâtre Mogador et l’amphithéâtre sont occupés par les travaux de montage des décors. La scène ne peut donc pas pour l’instant servir de plateau de répétition. Pour palier à cet inconvénient, les nombreux foyers du théâtre, normalement utilisés pendant les représentations pour des réceptions, sont reconvertis en espaces de répétitions ou de préparation, notamment pour les costumes.

Notre visite commence au Foyer Palace où sur le sol a été reconstitué la scène avec les décors en marquage, ressemblant ainsi à un terrain de gymnase, avec de nombreux scotch de toutes les couleurs. Cet espace est utile pour les répétitions de l’ensemble. Nous assistons à une courte répétition de la scène où Monsieur Firmin reçoit une lettre du Fantôme, puis une scène entre Christine (Sierra Boggess) et Raoul (Bastien Jacquemart). Des petits éléments de décor, comme du petit mobilier tels une table et un fauteuil sont quand même installés pour concrétiser la scène et aider les artistes à s’approprier leurs rôles. Même si le spectacle est en français, l’équipe de mise en scène présente lors des répétitions donne ses consignes en anglais aux acteurs.

poto-mise-scene

poto-sierra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre visite se poursuit dans l’amphithéâtre et sur la scène du théâtre.

Sur les fauteuils rouges de l’amphithéâtre sont installées des tables pour les ordinateurs des techniciens, et partout traînent encore tous types d’outils de technique son, bricolage, et installation des effets. Les ordinateurs servent à piloter ce que les techniciens appellent les répétitions à sec : tous les enchaînements de décors sont programmés, répétés, en l’absence des comédiens, afin que ces enchaînements soient fin prêts pour les premiers filages.

L’impressionnant cadre de scène reprend des sculptures dorées style "Second Empire" directement empruntées aux extérieurs de l’Opéra dessiné par Charles Garnier, avec notamment au centre l’imposant ange doré.

La scène et son dessous ont été refaits dans leur intégralité. En effet, la scène de Mogador avait été entièrement refaite en 2006 pour accueillir le spectacle Le Roi Lion, avec d’importants travaux techniques, et notamment l’installation du mécanisme rotatif sous la scène. Ce mécanisme rotatif était resté en place jusqu’alors (il servait également pour Mamma Mia!). Il a été entièrement démonté et retiré pour pouvoir agrandir la fosse d’orchestre qui cette fois s’étend sous la scène mais aussi sous les premiers rangs de fauteuils de l’orchestre.

poto-scenepoto-mannequins

Bien qu’il n’y ait aucune nouveauté dans la mise en scène dans cette production parisienne du Fantôme de l’Opéra, le mécanisme de chute du chandelier bénéficie de nouvelles technologies par rapport aux autres théâtres où se joue le musical, et l’effet attendu promet d’être impressionnant, en particulier pour la rapidité de la chute. Également, en fond de scène une trappe a été installée qui n’existe pas habituellement sur les plateaux des autres productions, qui devrait améliorer certains effets d’apparition du Fantôme. Les éléments de décor dans cette œuvre sont extrêmement nombreux, et une difficulté est de les stocker alors que les côtés et l’arrière scène au théâtre Mogador sont très étroits. Par conséquent beaucoup de ces élément sont stockés suspendus en hauteur sur les côtés de scène. En levant la tête, on aperçoit par exemple les nombreux mannequins utilisés pour la scène "Mascarade". Dans cette même scène, l’escalier utilisé a été spécialement découpé pour pouvoir tenir dans les côtés étroits de la scène de Mogador. On remarque aussi les nombreux rideaux suspendus qui descendront tour à tour en fonction des scènes.

Nous poursuivons la visite dans le reste des foyers du théâtre, où nous rencontrons Nicolas Engel, qui a adapté le livret en français.

Sélectionné après un concours anonyme organisé par Stage consistant à traduire 6 extraits de l’œuvre originale, Nicolas Engel signe là sa première adaptation d’un musical anglais. Il nous expose sa méthode de travail, et l’inspiration qu’il est allé puiser en grande partie dans tous les autres romans de Gaston Leroux. Il a collaboré étroitement avec Charles Hart, l’auteur des paroles, qui comprend et parle un peu le français. Une avait déjà été effectuée pour l’adaptation cinématographique du musical (film sorti en France en 2004), et une autre pour le musical qui s’est joué au Québec devant un public francophone.

poto-engel

 

Le parcours du reste des foyers nous les montre envahis par le stockage des costumes et les ateliers de couture.

Durant l’intervalle entre la fin de Cats et le début du Fantôme de l’Opéra, 15 couturières travaillent à temps plein dans des ateliers improvisés dans les foyers de réception, pour restaurer, enjoliver, mettre à la taille, les quelques 280 costumes nécessaires à la production. Étant donné qu’il existe souvent des remplaçants pour chaque rôle, le nombre total avoisine en fait les 600 costumes. De près, c’est une merveille de voir avec quelle précision et minutie les 15 couturières travaillent sur ces robes, pantalons, vestes, chemises, chapeaux, etc. La plupart des éléments présents ici proviennent de la tournée du Fantôme de l’Opéra qui s’est effectuée en Russie.

poto-couture

poto-costume-foyer

 

Notre voyage dans les espaces du théâtre nous fait rencontrer le Directeur Musical de la production parisienne : Dominique Trottein.

Il sera également fréquemment chef d’orchestre, ainsi que ses deux assistants directeur musical : Charlotte Gauthier et Mathieu Serradell. Dans la fosse joueront à chaque représentation 14 musiciens : 6 instruments à cordes, 4 instruments à vent, 3 synthétiseurs, ainsi que le chef d’orchestre. Au total, pour pouvoir assurer les roulements, l’équipe compte 45 musiciens.

poto-md

 

Enfin, nous terminons notre aventure par la rencontre avec Gardar Thor Cortes.

Le comédien Islandais qui incarnera le rôle du Fantôme. Formé au répertoire lyrique, il a interprété les plus grands opéras, dont Cosi fan Tutte, La Traviata, Der Rosenkavalier, Die Zauberflöte. Pour les comédies musicales, il a interprété Curly dans Oklahoma, Tony dans West Side Story, Raoul dans Le Fantôme de l’Opéra, et le Fantôme dans Love Never Dies (deuxième volet de l’oeuvre). C’est la première fois qu’il interprète le rôle du fantôme dans le premier volet, Le Fantôme de l’Opéra.

poto-fantome

poto-ensemble

 

Pour finir en beauté, la troupe du Fantôme de l’Opéra nous offre un extrait de "Mascarade", l’ouverture du deuxième acte, avec Sierra Boggess dans le rôle de Chrisitine Daaé , et Bastien Jacquemart dans le rôle de Raoul. Le court aperçu, sans costumes ni décor, que nous avons pu voir, nous rend totalement impatients d’assister à cette production du Fantôme de l’Opéra qui s’annonce être un très grand moment d’émotion.

Photos : Baptiste Delval pour Musical Avenue


Réserver


FANTOME_OPERA_40x60_site_OK.inddLe Fantôme de l'Opéra, d'Andrew Lloyd Weber

Au Théâtre Mogador
A partir du 13 octobre 2016 (en avant-première à partir du 4 octobre 2016)

Mise en scène : Harold Prince ; Chorégraphies : Gillian Lynne ; Décors et costumes : Maria Björnson

Avec : Sierra Boggess ( Christine Daaé), Anne-Marine Suire (Christine Daaé), Bastien Jacquemart (Raoul), Emmanuelle Guélin (Meg Giry), Christine Tocci (Madame Giry), Serenad (Carlotta Guidicelli), Patricio Paxton (Ubaldo Piangi), Win Van Den Driessche (Monsieur Firmin), Jacques Rebaldi (Monsieur André)

Ensemble : Edouard Akhmetshin, Yoni Amar, Robin Bailey, Dounia Behna, Louis-Héol Castel, Pierre-Antoine Chaumien, Maxime Cohen, Loïc Consalvo, Anne-Elisabeth Dubois, David Eguren, Romain Fructuoso, Nahia Gil, Laetitia Goepfert, Laurent Herbaut, Jonathan Kerr, Florie Leclercq-Dory, Luci Louvrier, Michaela Mazzoni, Eleonora Musumeci, Elena Rakova, Charlotte Ruby, Irène Savary, Asami Takhashi, Manon Taris, Claire-Elie Tenet, Fabrice Todaro, Gabriella Zanchi

0 réponses

  1. […] la première du Fantôme de l'Opéra au Théâtre Mogador est reportée à une date inconnue — en raison de l'incendie qui a […]
  2. […] nous avions pu le constater lors de notre visite du théâtre mi-septembre, Stage Entertainment mettait le paquet et tout était quasiment prêt : les décors étaient […]
  3. […] incendie du Théâtre Mogador qui a engendré sa fermeture pour travaux. Nous attendions tous que Le Fantôme de l'Opéra renaisse de ses cendres dans une production qui avait tout pour nous faire rêver mais nous […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.