“Jack, l’éventreur de Whitechapel” sévira à partir du 15 janvier 2018 au Théâtre Trévise

Mettre les crimes de Jack l'Éventreur en musique ? C'est en tout cas l'idée qu'ont eue les Productions Musidrama. Dès le 15 janvier 2018, la comédie musicale Jack, l'éventreur de Whitechapel sera ainsi à l'affiche du Théâtre Trévise à Paris pour des représentations qui s'annoncent… sanglantes !

Quand la légèreté de la musique rejoint l'horreur des crimes perpétrés par le célèbre tueur en série de Whitechapel… Cela donne Jack, l'éventreur de Whitechapel, la prochaine comédie musicale estampillée Musidrama qui sera programmée au Théâtre Trévise à partir du 15 janvier 2018. De quoi faire frissonner les spectateurs qui suivront le parcours morbide de Jack l'Éventreur, un tueur en série qui a frappé le district de Whitechapel en 1888 en massacrant un certain nombre de prostituées dans les bas-fonds de Londres. Devant cette série de crimes, l'inspecteur Abberline et son adjoint Morty ne savent plus où donner de la tête : qui se cache derrière ces meurtres odieux ? Peut-être cet étranger américain qui vient de s'installer dans le quartier et fréquente d'un peu trop près l'une de ses résidentes ? Présenté comme une enquête mêlant faits réels et histoire d'amour fictive, ce spectacle se propose de plonger le public en plein cœur de cette affaire sanglante qui a défrayé la chronique.

Un spectacle destiné à un public averti

Véritable mythe moderne ayant inspiré bon nombre d’œuvres, du roman au jeu en passant par le cinéma, l'histoire de "Jack the ripper" avait déjà donné lieu à un musical sur les planches du West End en 1974. Mais le spectacle français qui sera proposé au Théâtre Trévise est une production originale signée Guillaume Bouchède (Hairspray ; La Famille Addams) et Jean Franco pour le livret, Michel Frantz pour les musiques et Julien Mouchel pour les paroles et la direction musicale. Le reste de l'équipe créative est composé de Samuel Sené, directeur pédagogique des ateliers Musidrama, assisté d'Elisa Ollier pour la mise en scène, Zoé Imbert aux costumes, Harold Simon aux effets vidéo et à la création visuelle, Amélie Foubert aux chorégraphies et Alexandre Decain aux lumières.

Côté scène, onze chanteurs-comédiens et trois musiciens live (piano, percussions et violoncelle) feront revivre l'histoire de Jack l'éventreur sur fond d'une mise en scène que l'on nous promet « moderne et inventive » et au son d'une partition mêlant notamment des sonorités lyriques, classiques et jazz. A noter toutefois que ce spectacle à l'ambiance très sombre est déconseillé aux moins de 10 ans. Pour les autres, il ne vous reste plus qu'à vous laisser attirer dans les ruelles obscures de Whitechapel… à vos risques et périls !

Réserver


Jack, l'éventreur de Whitechapel

A partir du 15 janvier 2018 au Théâtre Trévise

14 Rue de Trévise, 75009 Paris

Tous les lundis à 19h30 et les mardis à 21h30

Livret : Guillaume Bouchède et Jean Franco ; Musiques : Michel Frantz ; Lyrics : Julien Mouchel ; Mise en scène : Samuel Sené ; Costumes : Zoé Imbert ; Effets vidéo : Harold Simon ; Chorégraphies : Amélie Foubert ; Lumières : Alexandre Decain.

0 réponses

  1. […] à l'origine par l'atelier-troupe Musidrama, Jack - L'Eventreur de Whitechapel a posé couteaux et scalpels dans l'enceinte du Théâtre Trévise depuis le 15 janvier 2018. Et le […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.