Rencontre : Véronique Bandelier, metteur en scène résidente de “Grease” au Théâtre Mogador

Après notre rencontre avec Alexis Loizon et Alyzée Lalande qui incarneront le couple mythique du musical Grease au Théâtre Mogador à la rentrée, nous avons eu le plaisir d'échanger quelques mots avec Véronique Bandelier, metteur en scène résidente des productions Stage Entertainment.

C'est un nouveau défi que va devoir relever Véronique Bandelier au Théâtre Mogador. Après y avoir débuté en tant que metteur en scène résident auprès des enfants de la troupe du Roi Lion, elle va assister Martin Michel à la mise en scène de Grease en France.
En effet, cette nouvelle production se base largement sur la version de tournée mise en scène par ce dernier aux Pays-Bas pour le compte de Stage Entertainment.
Elle nous le promet néanmoins : le spectacle que découvriront les Français dès le 28 septembre 2017 à Mogador sera très différent et totalement ré-adapté pour tirer le meilleur parti d'une résidence longue.

Véronique Bandelier : On va changer beaucoup de choses dans le spectacle pour l'installer à Mogador, parce que c'était un spectacle de tournée avec les contraintes que cela implique. On modifie beaucoup de choses dans le décor, on fait une création lumières, on fait des changements dans les costumes, dans la mise en scène, la chorégraphie, les transitions, la mise en espace…

Véronique Bandelier, metteur en scène résidente de

Véronique Bandelier, metteur en scène résidente de "Grease" au Théâtre Mogador

Musical Avenue : Ce n'est donc pas une retranscription à l'identique de la production montée aux Pays-Bas ?

Véronique Bandelier : On part de la base du décor et de certains costumes mais il y a énormément de choses qui vont être réadaptées, transformées, voire créées.

Est-ce que le choix final des deux interprètes principaux a été difficile à prendre ?

Véronique Bandelier : Oui, c'est toujours difficile. Tous les artistes doivent faire leur preuve. Chacun arrive au théâtre avec ce qu'il a à proposer ce jour-là – car il ne faut pas oublier que dans un casting, on est dans le moment présent, ce qui donne sa chance à tout le monde. Il y avait une évidence certaine pour Alyzée et Alexis pour leurs qualités artistiques, pour ce qu'on connaît d'eux et ce qu'ils dégagent, mais il faut qu'ils puissent rentrer dans la peau du personnage petit à petit, tour après tour.

Il y a eu beaucoup de parcours d'auditions par d'autres artistes qui ont été magnifiques et étonnants, des gens qu'on a découverts. De notre côté, il faut toujours rester ouverts.

Le dernier choix s'est fait le dernier jour, parce qu'entre les demi-finales et la finale, il y a eu des changements dans nos choix. Il faut tout le temps se laisser conquérir par ce que proposent les artistes jusqu'au dernier moment.

Alyzée Lalande et Alexis Loizon dans

Alyzée Lalande et Alexis Loizon dans "Grease" au Théâtre Mogador à la rentrée

Quelle ambiance règne actuellement au Théâtre Mogador ?

C'est particulier, après 10 ans de comédie musicale sans interruption depuis la première du Roi Lion en 2007.
On a du faire un deuil par rapport au théâtre tel qu'il était, par rapport au Fantôme de l'Opéra bien sûr. Un deuil difficile. Mais en même temps il faut rebondir et renaître de ça.

Du coup, il y a cet état d'esprit là en ce moment au théâtre : tout est en train d'être reconstruit. C'est une renaissance. Et Grease, c'est justement l'espoir ! Vu le contexte dans lequel nous sommes actuellement en France, le spectacle apporte vraiment cette idée de renouveau, de renaissance, et d'insouciance. C'est l'histoire d'adolescents qui veulent fabriquer un monde qui leur plaise. C'est la joie de vivre, c'est une histoire individuelle et collective.
C'est la grande leçon de Grease : c'est tous ensemble qu'on fera quelque chose de bien et un monde qui sera à l'image de ce qu'on désire. C'est réalisable, alors autant le faire !

Réserver


GreaseGrease, de Jim Jacobs et Warren Casey

À partir du 28 septembre 2017
Au Théâtre Mogador
25 rue de Mogador, 75009 Paris

Livret, paroles et musiques : Jim Jacobs ; mise en scène : Martin Michel, assisté de Véronique Bandelier, metteur en scène résidente.

Avec : Alexis Loizon et Alyzée Lalande. 

0 réponses

  1. […] lui a ouvert les portes de la scène où elle a pu incarner Sandy dans la version québécoise de Grease à Montréal. C'est en 2003 que nous l'avons découverte au Casino de Paris interprétant Roxie Hart […]

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.