Rise Up : quand les étudiants parisiens se mettent à composer, chanter et danser

Il existe beaucoup d’associations étudiantes de comédie musicale, mais très peu s’attaquent à la conception d’un spectacle complet de A à Z. C’est pourtant le pari gagnant qu’a fait "Rise Up"  qui produit, année après année, des spectacles d’une qualité semi-professionnelle.

"Rise Up" est une association étudiante créée en 2018 par 2 étudiants d’AgroParisTech : Yohann Chaudron et Arthur Blancpain. Décidés au départ à adapter Wicked, les deux fondateurs se retrouvent confrontés à l’épineux problème de l’obtention des droits. Finalement, ils décident d’éluder le problème en créant eux-même un spectacle de toutes pièces.

Rise Up ! : Réseau Inter-écoles de Spectacles Étudiants des Universités de Paris

C’est ainsi que nait Les secrets de Lapiuta, librement inspiré du film de Hayao Miyazaki : Le Château dans le Ciel. Ils composent 19 nouvelles chansons qu’ils mêlent aux musiques de Joe Hisaishi.

Cette première édition remporte un franc succès auprès du public. Les deux représentations au Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison sont complètes à plus d’une semaine de la première. Le théâtre, impressionné par la qualité du spectacle, propose à l’association un contrat de co-production pour ses prochaines créations. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister au spectacle en 2019, une captation des Secrets de Lapiuta devrait bientôt être disponible en ligne.

De "Rise Up 1" jusqu’à "Rise Up 3"

Un nouveau spectacle est créé pour le printemps 2020 mais la troupe est stoppée dans son élan par le coronavirus. Après l’annulation en raison de la pandémie des représentations du deuxième spectacle de l’association : Castes, une nouvelle équipe de 80 étudiants se monte rapidement, déterminée à préparer l’édition 2021.

Après des auditions en septembre-octobre, les répétitions ont commencé. Le confinement de novembre ne les a pas empêchés de travailler chant et chorégraphies en visio.

Cette fois, "Rise Up" emmènera les spectateurs dans la baie Nassau où, depuis 10 ans, se tient sur l’île de New Providence, une république indépendante tenue par de terrifiants pirates. L’empire britannique organise un blocus complet de l’île et propose un ultimatum aux habitants : ils ont une nuit pour accepter un pardon royal et rejoindre les rangs de la couronne, où ils mourront le lendemain. Chaque pirate encore présent doit prendre position et très vite, le chaos s’installe. Tout juste arrivée sur place, déguisée en homme pour cacher son identité, Mary Read fait la rencontre d’Anne Bonny, une jeune pirate tout feu tout flamme. Ensemble, elles vont tenter de survivre et trouver leur place dans un nouveau monde alors que l’âge d’or de la piraterie prend fin sous leurs yeux.

Comme pour les deux premières éditions, chaque élément, de la musique au livret, des chorégraphies aux paroles, sera né de l’imagination d’une équipe créative motivée et talentueuse. Sur scène, 13 danseurs et 8 chanteurs, ainsi que 25 choristes et un orchestre de 24 musiciens seront présents sur scène.

Chaque rôle, chaque partition est soigneusement pensée selon le niveau et l’expérience de chacun, mais l’émulation collective tire tout le monde vers le haut. Les costumes et les décors sont également tous conçus par des étudiants volontaires qui redoublent d’ingéniosité pour allier petit budget et grands effets.

« On voudrait passer sa vie à faire ça »

L’association s’est vite fait connaître dans le milieu étudiant. Ses bénévoles appartiennent maintenant à plus d’une douzaine d’écoles et universités différentes. Si les raisons qui les ont amenés au projet sont variées, tous partagent le même amour de la musique, de la danse et du théâtre. Thomas Labardens, chargé de la direction d’acteurs, souligne la richesse et en même temps, l’extrême complexité de la création comédie musicale : « La comédie musicale, c’est la confrontation de personnes avec des backgrounds très différents, mais entre lesquelles il faut créer de l’échange, presque à l’excès ». Il faut apprendre à parler le même langage, mais le résultat en vaut la chandelle.

"Rise Up", c’est avant tout une expérience humaine. Il suffit d’écouter n’importe quel participant pour sentir la passion et l’attachement au projet. Le rythme est intense, avec plus de 10h de répétition par semaine, mais le bonheur de créer ensemble demeure le plus fort.

Création 2019 : Les secrets de Lapiuta, musique de Yohann Chaudron, livret de Arthur Blancpain, mise en scène par Arhtur Blancpain, chorégraphie de Nathan Karoubi et Johanna Ayrault.

Création 2021 : [titre prochainement divulgué], musique de Ali Ndiaye, Tanguy Serrand et Cédric Dussaut, Cyprien Poucin,  livret de Rémi Dadvisard, Antonin Delaroche-Vernet, Eloi Massoulié, Apolline Bouchard, mise en scène par Elise Charlet, scénographie Solène Laurent, direction d’acteur Thomas Labardens,  chorégraphies de Déborah Aisenberg, Claire Nguyen Huy et Hélène Merceron.

En septembre 2021 au théâtre André Malraux à Rueil-Malmaison

Facebook : Rise-Up - Comédie Musicale

Instagram : Rise-Up - Comédie Musicale


Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.