Un “Dictionnaire de la comédie musicale” est paru aux éditions Vendémiaire

Avec le Dictionnaire de la comédie musicale, paru aux éditions Vendémiaire le 18 octobre dernier, Isabelle Wolgust met à l'honneur le cinéma musical américain en passant par l'Europe et Bollywood. Au total, plus de 500 œuvres sont citées dans cet ABC de la comédie musicale qui ravira les amateurs du genre.

"Ce dictionnaire se veut un outil de transmission, une passerelle entre les amoureux du genre, les curieux et les néophytes". C'est ainsi qu'Isabelle Wolgust, auteur de fictions pour le cinéma et la télévision mais aussi enseignante en économie de l'audiovisuel et du cinéma à l'université Panthéon-Sorbonne, présente son Dictionnaire de la comédie musicale, publié aux éditions Vendémiaire le 18 octobre dernier. Un ouvrage qui a pour ambition de redonner ses lettres de noblesse à un genre trop souvent sous-estimé, et qui lui aura demandé trois années de travail et nécessité pas moins de 600 visionnages.

En résulte un ouvrage ambitieux, qui aborde le genre de ses débuts en 1929 à nos jours et qui couvre principalement la comédie musicale américaine, tout en faisant une petite place à l'Europe et à Bollywood. Et une très large à Jacques Demy, son mentor qui a forgé son "regard de spectatrice". En tout, plus de 500 œuvres sont citées par Isabelle Wolgust. Laquelle n'a pas hésité à remonter à la source en consultant des centaines de documents, d'articles et d'ouvrages afin de nous proposer diverses analyses, récits et anecdotes sur la comédie musicale, et en particulier sur le cinéma musical américain.

Un ouvrage bienvenu malgré quelques imperfections

Quatre sortes d'entrées sont ainsi proposées : des films (Cabaret, West Side Story, Grease, Les Demoiselles de Rochefort, Hair, Peau d'âne, La La Land, Singin' in the rain, Les Parapluies de Cherbourg,…), des artistes et auteurs-compositeurs (Julie Andrews, Leonard Bernstein, Fred Astaire, Gene Kelly, Liza Minnelli, Barbra Streisand, Ginger Rogers, Michel Legrand,…), des chansons cultes ("A Fine Romance", "Cheek to Cheek", "I Love Paris",…), et des dossiers de fond qui explorent les thématiques qui ont traversé le genre (le queer, les adaptations, l'influence de l'immigration juive,…). On apprécie de voir certaines comédies musicales un peu plus méconnues également mises à l'honneur, comme My Sister Eileen de Richard Quine (1955), avec ses chorégraphies signées Bob Fosse. Au centre de l'ouvrage, une série de photographies tirées de célèbres films musicaux permettent de "casser" l'aspect trop académique et austère du simple dictionnaire et apportent un peu de couleurs à l'ensemble.

Le principal y est, et la proposition est ludique. Il est en effet agréable de pouvoir aller chercher une information sur une œuvre comme on le fait pour la définition d'un mot. On regrette simplement que certaines œuvres ne fassent l'objet que d'une brève mention, dans le cadre d'une entrée "dossier" par exemple, alors que certains artistes et films s'étalent sur plusieurs pages. On aurait préféré un partage un peu plus équitable des informations, reflétant un peu moins les goûts personnels de l'auteur et permettant plus de lisibilité – certaines (très) longues entrées en plusieurs blocs peu aérés font un peu fouillis et peuvent décourager à première vue. Mais ce dictionnaire est indéniablement l’œuvre très bien documentée d'une passionnée, fruit de longues heures de travail et de recherches, et cela se ressent. Surtout, cela permet de mettre un genre trop souvent décrié à l'honneur par un biais différent et original, et c'est plutôt bien vu (et bienvenu) !


Dictionnaire de la comédie musicale, d'Isabelle Wolgust

Paru le 18 octobre 2018 aux éditions Vendémiaire

Prix : 25 €

296 pages + 16 pages d’illustrations

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.