Critique : "Mixity", le cabaret qui illumine vos dimanches au Théâtre Lepic

C’est au cœur de la butte Montmartre, non loin du buste de Dalida, que la magie opère tous les dimanche soirs au Théâtre Lepic. Derrière ces lettres pailletées de rouge au chapeau doré se cache un cabaret poétique, onirique et incroyablement humain où une quinzaine d’artistes aux frontières des genres partagent leurs émotions en danses et en chansons. Bienvenue chez « Mixity ».

Vous les avez peut être découverts sans le savoir en 2020, la troupe de Mixity a offert aux passants parisiens pendant plusieurs mois un spectacle inédit sur les balcons de Montmartre alors que les salles de spectacles étaient closes. Fort de leur succès, il était évident que ces artistes méritaient une scène rien que pour eux afin de proposer leur cabaret à un public déjà conquis.

Après avoir « Levez les yeux! » aux balcons de Montmartre, Mixity vous invite à une vivre une expérience plus intimiste avec « On est toujours ce que l’on veut, peut être pas ce que l’on croit ». Au-delà d’un cabaret, ce nouveau spectacle est à mi-chemin entre la comédie musicale, le cinéma, le théâtre et l’expérience immersive. Le Théâtre Lepic (ex-Ciné13) et son écrin de velours sensuel fait tout autant parti du spectacle tant les artistes habitent et naviguent autour de vous pendant près de deux heures.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce nouveau cabaret parisien ne fait pas dans la demi mesure. 15 artistes chanteurs, danseurs, transformistes et musiciens vous offrent une revue aussi drôle que touchante que vous n’êtes pas prêt d’oublier. L’auteur, chorégraphe et metteur en scène Bruno Agati participe également au spectacle et on sent sa bienveillance et son côté « papa poule » qui rassemble toutes les générations en les mettant sur un pied d’égalité. On sent une véritable alchimie et une complicité palpable de la part de la troupe et cela donne un côté encore plus humain à ce show décalé.

De Dalida à Céline Dion en passant par Lady Gaga, Amy Winehouse, ou encore Josephine Baker, le temps file et les stars nous éblouissent comme des étoiles filantes lors de tableaux divinement orchestrés. Certains numéros sont en playback comme souvent chez les transformistes mais la grande force de Mixity est de proposer des tableaux chantés comme l’incroyable performance de Conchita Wurst (bluffant Tony Fernandez) dont le « Rise Like a Phoenix » fige le temps. Les numéros s’enchaînent et ne se ressemblent pas, chacun des 15 artistes apporte son grain de folie et son unicité et c’est ce qui rend cette troupe éclectique aussi attachante. Les plumes, paillettes et nombreux costumes sont là pour vous en mettre plein les yeux et l’on se demande si les coulisses ne ressemblent pas au sac de Mary Poppins tant les surprises ne cessent de nous émerveiller tout au long du show.

Au-delà de proposer un cabaret plus que divertissant avec beaucoup d’humour et de second degré, Mixity touche la corde sensible de nombreuses fois grâces à des numéros forts en émotions et c’est ce mélange  bien dosé qui fait qu’on redemande encore et encore. Le public ne s’est pas trompé car le spectacle joue régulièrement à guichets fermés et nous ne pouvons que vous conseiller de prendre votre place en avance afin d’égayer votre dimanche soir comme il le faut.

Vous l’aurez compris, nous avons été séduits par cette nouvelle création de Mixity qui réussit le pari de se différencier des cabarets parisiens en offrant un spectacle à dimension humaine mais avec cette folie démesurée dans la volonté de nous divertir. On rit autant que l’on pleure devant cette talentueuse troupe arc-en-ciel où chacun à sa place et qui ne mérite qu’a enchaîner les salles combles tous les dimanches soirs pendant de nombreuses années.

Si vous voulez découvrir une ribambelle de stars comme vous ne les avez jamais vu et vous offrir la dose de bonne humeur dont vous avez désespérément besoin en ce moment, rendez-vous au Théâtre Lepic pour une soirée qui ne manquera pas de vous surprendre.

 


 

Mixity, spectacle écrit, mis en scène et chorégraphié par Bruno Agati.

Tous le dimanche à 20h30 au Théâtre Lepic jusqu’au 27 Mars 2022

Mise en scène, Chorégraphie et Livret : Bruno Agati ; Création lumières : Jacques Rouveyrollis ; Costumes : Tatiana Heinz ; Vidéastes : Maxime Dollo, Rémy Chartier et Yves Dalmau

Avec : Mathieu Morel, Hugues Meissel, Jua Amir, Matthieu Lecoq, Julia Sinomeri ou Selma Benlarbi ou Aliénor Gueniffet, Naomi Jean Romain, Marie Regent, Tony Fernandez, Stanley Menthor, Tiago Do Nascimento, Fabiene Hamel, Michael Pires Carpinteiro, Clément Sanchez, Eddy Garraud et Bruno Agati

Thomas Berneuil

Thomas Berneuil

Ayant étudié le piano très jeune, j'ai très vite été bercé par le chant, la danse et le théâtre. Après avoir passé plusieurs années en tant qu'adjoint à la direction de casting pour des jeux TV, je conjugue désormais ma passion pour les musicals en travaillant avec les équipes casting au cœur d'un grand parc d'attraction à la recherche constante de nouveaux talents. Mon amour pour Broadway et le West End où je vais régulièrement m'a amené à rejoindre Musical Avenue en 2016. Ravi de faire partie de cette belle équipe et de partager avec vous mes coups de gueule et coups de cœur musicaux de Paris à New-York en passant par Londres.
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !