Critique : "Simply MUSICALS" à l’Auguste Théâtre

Simply MUSICALS, vitrine de ce que Broadway et son cousin du West End peuvent faire de mieux, prouve que simplicité peut rimer avec qualité. Portés par le duo international Charley Magalit et Dennis Astorga, nous avons eu le plaisir de retrouver de vieilles et moins vieilles connaissances musicales comme on les aime.

Un joli retour aux sources

Lancé en 2011 sous le nom de Simply Broadway, nous découvrons une nouvelle version du spectacle produit cette fois-ci par l’association Pinoy Jam Paris. Baptisé Simply MUSICALS, nous embarquons pour une expérience 100% comédies musicales.

Cette proposition est avant tout une invitation au voyage. Le spectateur assiste à une succession de moments de vie teintés de nostalgie et parlants à tous. Nous démarrons ce périple par Manille (d’où sont originaires les deux artistes protagonistes) en direction de la capitale en passant par Londres. Nous suivons ce duo au fil de leur aventures et mésaventures dont la narration se veut avant tout musicale. De grands classiques (mais pas que) les accompagnent : « Tonight » (West Side Story), « Gay Parre » (Victor/Victoria) pour exemples, laissant se dévoiler quelques airs plus modernes comme « Bad idea » (Waitress) ou « Only us » (Dear Evan Hansen).

Le point commun de la playlist ? Être respectivement joués à Broadway, au West End et à Manille. Intégrer la culture musicale des Philippines moins familière à nos oreilles au sein d’un panel anglo-saxon en fait une expérience audacieuse. On découvre ainsi des titres savoureux tels que « Mikikiliti Ka » (Walang Sugat) ou « Tunay Na Ligaya » (Minsan Pang Minahal).

Nous prenons beaucoup de plaisir à voir s’enchaîner la multitude de titres. Cependant, nous avons pu être coupés de l’émotion de l’instant à certaines occasions du fait d’un manque de lien et d’évidence entre les scénettes. Grâce à la qualité de la performance artistique dans son ensemble, tout ceci est bien vite oublié.

Une complicité musicale

Deux vedettes philippines sont aux commandes. Charley Magalit (Cat In The Hat ; Amélie The Musical), soprano et entre autre coach vocal, et Dennis Astorga (Tintin et le Temple du Soleil ; Les Demoiselles de Rochefort), baryton martin. Avec de nombreuses expériences théâtrales à leur actif, c’est au sein de grandes maisons comme Walt Disney ou Miss Saigon qu’ils ont pu exprimer tout leur talent.

Et du talent, ils n’en manquent pas ! Accordés parfaitement vocalement, ils jonglent aisément entre les différents styles musicaux représentés et nous adorons cela. Techniques et puissances vocales sont en rendez-vous. Chacun leur tour, ils arrivent avec justesse à porter les titres subtilement choisis pour coller à l’histoire. La complicité visible s’exprime à de nombreux moments notamment lors de « You don’t Know/i am the one » (Next to normal) faisant état de l’incompréhension qui peut régner dans un couple.

La scénographie utilisée aide, quant à elle à nous immerger dans ces vies chantées. Nous avons même le droit à une scène de marionnettes très bien intégrée, rappelant le début de carrière à Manille de Denis Astorga dans la compagnie Sagwan Arts Group.

En parallèle du duo, Thomas Macfarlane à la Direction Musicale et pianiste du spectacle a le droit à quelques interventions permettant de redonner du rythme avec humour quand il le faut. Cela nous aide à nous remettre de la prestation de Charley Magalit sur la chanson « Still hurting » (The last five years) superbement interprétée.

C’est avec humanité et simplicité que ces deux interprètes nous livrent une partie d’eux-mêmes nous partageant leur vécu via ce langage universel qu’est la musique. Nous ressortons avec des airs plein la tête et l’envie de prendre un aller (sans retour) direction l’Amérique et sa 42ème avenue. Tout est finalement assez simple : de grandes voix, un piano, de belles musiques et le tour est joué : c’est Simply MUSICALS.


Simply MUSICALS

Avec : Charley Magalit et Dennis Astorga

Direction musicale et piano : Thomas Macfarlane; Mise en scène : Sylvain Mathis; Chorégraphie : Cathy Arondel

Eve-Marie Leroy

Eve-Marie Leroy

Enfant d’une mère passionnée de films musicaux et d’un père amateur de jazz et d’opéra, je ne pouvais que tomber dans la marmite des comédies musicales. Cela fait 30 ans que Mary Poppins est entrée dans ma vie et depuis, je jongle entre les classiques de Broadway mêlant claquettes et chapeaux haut de forme et les propositions plus avant-gardistes. Grande admiratrice d’Andrew Lloyd Webber dans un corps de Responsable Ressources Humaines, MusicalAvenue est l’occasion pour moi d’intégrer une troupe de passionnés de cette belle discipline qu’est le Musical
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos émissions

Des invités, des actus, des scoops de la bonne humeur dans une émission 100% comédie musicale !
ON AIR !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !