Critique : Quand “Les Producteurs” investissent le Théâtre de Paris

Après une première lecture, un filage dont nous vous avions fait le récit et des mois d’attente, nous y sommes enfin. Le 2 décembre a sonné le démarrage officiel des Producteurs. Alors ? Le verdict tombe…

C’est dans le sublime Théâtre de Paris que nous arrivons le cœur serré, prêts à voir de nos yeux l’événement salué par la critique et dont le succès populaire ne s’est pas fait attendre. En guise d’amuse-bouche, une partie des musiciens se présente sur scène pour nous jouer de grands classiques de jazz, histoire de donner le ton à la belle soirée qui se profile. Et quelle soirée !

L’excellence au service du spectacle

Véritable hommage à la comédie musicale dans toute sa splendeur, la touche Michalik se fait sentir dès les premières minutes sur scène. C’est sur un rythme soutenu que la troupe enchaîne 2h00 non-stop de spectacle avec des changements ultra rapides et exécutés au millimètre. Les 16 artistes polyvalents endossent pas moins de 180 costumes et donnent vie à plusieurs personnages pour chacun d’entre eux.

Crédit Photo : Les Producteurs

Alexis Michalik réussit le pari de ne pas dénaturer le joyau de Mel Brooks, humour juif new-yorkais et audace à l’appui. Les exagérations et caricatures d’autrefois prennent une nouvelle vie et ce n’est pas pour nous déplaire. Personne n’est épargné et quelle joie de rire de bon cœur sans en avoir honte !

Nicolas Enguel, à qui nous devons l’adaptation, a effectué un travail formidable actualisant pour le public français certaines références. Nous ne parlons plus de Tony mais de Molières désormais. La mise en scène cinématographique et la succession de décors (absolument superbes) signés Juliette Azzopardi nous transporte en plein Broadway. Nous passons aisément d’un bureau de style new-yorkais des années 50, de l’appartement rococo d’un célèbre metteur en scène et de son équipe gaie à souhait, à une prison en guise de salle de répétition pour comédies musicales délirantes. A cela, s’ajoutent des jeux de lumières splendides servant la narration et les vifs déplacements de chacun.

Et que serait une comédie musicale sans chorégraphie ? Johan Nus a fait des merveilles offrant des numéros entraînants et à mourir de rire. Un grand bravo à Eva Tesiorowski (Chorégraphe claquettes) pour les numéros de claquettes tant attendus et exécutés par l’équipe avec grâce et simplicité. Le passage dansant des bienfaitrices de Max Bialystock aux déambulateurs déchainés est du pur génie. Mention spéciale pour « Le roi de Broadway » dont les rondes endiablées ne sont pas sans rappeler un certain Louis de Funès dans Rabbi Jacob.

Crédit Photo : Les Producteurs

Enfin, la musique originale fait toujours son plus bel effet. Des musiciens installés en loges et visibles du public reprennent avec brio la partition imaginée par Mel Brooks, s’accordant musicalement parfaitement avec les comédiens.

Une troupe au service du spectacle

Une fois n’est pas coutume, il n’y a aucune tête d’affiche dans cette distribution. Même si l’effet de troupe reste la pierre angulaire de la réussite du projet, toutes les individualités tirées du collectif sont épatantes. Chacun trouve sa place et concourt à faire de cette reprise une réussite d’ensemble.

Et là encore, ce n’est pas un hasard, Alexis Michalik est passé par là, le casting est irréprochable. Les duos s’accordent parfaitement, assurant le rythme soutenu exigé par les dialogues et les partitions. Serge Postigo (Boeing, Boeing) et Benoît Cauden (Oliver Twist) forment le sublime duo de Producteurs/Arnaqueurs, et installent une belle complicité très agréable pour les yeux et les oreilles. Roger (Elizabeth) de Bris et son complice Carmen Ghia sont interprétés respectivement par David Eguren (Le Roi Lion) et Andy Cocq (Starmania) avec un naturel déconcertant. Bien que leur interprétation leur soit propre, ils nous ramènent quelques années en arrière quand le duo Poiret/Serrault régnait sur le théâtre parisien.

Crédit Photo : Les Producteurs

Pour pimenter l’histoire, une belle Suédoise rêvant de devenir artiste et chamboulant le quotidien de Léo Blum fait son apparition sous les traits d’une Roxane Le Texier (1789, Les Amants de la Bastille), tout à son aise en blonde sulfureuse. A cela, s’ajoute un ancien nazi à qui nous devons Des fleurs pour Hitler joué par Régis Vallée (La mégère à peu près apprivoisée) drôlissime avec ses jeux de jambes et pigeons bavarois.

Crédit Photo : Les Producteurs

Et puis il y a l’ensemble, un ensemble bel et bien présent, donnant du corps à la ronde des personnages principaux. La plupart d’entre eux sont doublures en plus de camper la longue liste des personnages secondaires ou plus anecdotiques. Alexandre Bernot (Dirty Dancing), Carla Donat (Ghost), Hervé Lewandowski (Chance!), Sébastien Paulet (Le Chœur dans les Talons) ou encore Loaï Rahman (La Petite Fille aux Allumettes) insufflent justesse et énergie. Véronique Hatat (Grease), Mélissa Linton (Thursford Chrismast Spectacular), Léo Maindron, Marianne Orlowski (tous deux dans Chicago), et Eva Tesiorowski (La Boucle) ne sont pas moins présents et accompagnent superbement tout ce beau monde.

Il y a des signes qui ne trompent pas. Les fous rires quasi permanents, les silences tenus et l’ovation du public nous laissent penser que le mayonnaise a pris. L’association Stage Entertainment/Alexis Michalik est une réussite à 100%.

Crédit Photo : Les Producteurs

Elles résonnent encore en nous ces paroles : « On peut le faire, On peut le faire ». Bien évidemment que nous le pouvons ! Le spectacle vivant français regorge d’équipes artistiques capables de beaucoup et nous pouvons en être fiers. L’intronisation d’Alexis Michalik dans le paysage du spectacle musical via Les Producteurs est chose faîte. Espérons que cela ouvre la voie à une programmation plus audacieuse et insuffle une prise de risque nécessaire pour le futur de la comédie musicale en France.

Broadway n’a qu’à bien se tenir.

Pour réserver, c’est par <a href="https://tickets.theatredeparis.com/fr/node/18227

« >ici.

Bande Annonce : Les Producteurs


Les Producteurs

Du 2 décembre 2021 au 26 juin 2022
Au Théâtre de Paris

Avec Serge Postigo, Benoit Coden, David Eguren, Andy Cocq, Régis Vallée, Roxane le Texier, Alexandre Bernot, Loai Rahman, Léo Maindron, Sébastien Paulet, Hervé Lewandowski, Mélissa Linton, Véronique Hatat, Eva Tesiorovski, Marianne Orlowski, Carla Hugon

Livret: Mel Brooks & Thomas Meehan ; Musique et Paroles : Mel Brooks; Mise en scène et chorégraphies originales : Susan Stroman
Mise en scène : Alexis Michalik assisté de Clémentine Aussourd et Julien Rouquette; Décors: Juliette Azzopardi; Costumes: Marion Rebmann; Lumières : Arnaud Jung; Chorégraphie : Johan Nus; Chorégraphie claquettes: Eva Tesiorowski; Son : Julius Tessarech; Maquillage et coiffure: Julie Poulain; Vidéo: Nathalie Cabrol; Directeur de casting : Rabah Aliouane; Orchestration: Romain Trouillet; Direction musicale : Thierry Boulanger; Adaptation française: Nicolas Engel; Producteur exécutif: Eric Loustau Carrère

Eve-Marie Leroy

Eve-Marie Leroy

Enfant d’une mère passionnée de films musicaux et d’un père amateur de jazz et d’opéra, je ne pouvais que tomber dans la marmite des comédies musicales. Cela fait 30 ans que Mary Poppins est entrée dans ma vie et depuis, je jongle entre les classiques de Broadway mêlant claquettes et chapeaux haut de forme et les propositions plus avant-gardistes. Grande admiratrice d’Andrew Lloyd Webber dans un corps de Responsable Ressources Humaines, MusicalAvenue est l’occasion pour moi d’intégrer une troupe de passionnés de cette belle discipline qu’est le Musical
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !