Critique : "Saturday Night Fever" embrase le Palais des Sports

Tout le monde a entendu parler du film La Fièvre du samedi soir, tout le monde ne l’a pas vu pour autant, mais tout le monde devrait aller voir le spectacle sur scène !

Saturday Night Fever suit la vie de Tony Manero, fils d’immigrés italiens à Brooklyn. Ce dernier passe ses journées au magasin de bricolage où il travaille, vit chez ses parents, et va danser à l’Odyssée 2001 le samedi soir avec sa bande de copains. Jusqu’au soir où il rencontre Stéphanie sur la piste du club et décide de participer avec elle à un concours de danse. 

Un disco enflammé

Le duo de danseurs charismatiques Fauve Hautot (Danse Avec Les Stars ; The Full Montyet Nicolas Archambault (So You Think You Can Danceenflamme la scène ainsi que le public à chaque apparition. Les scènes de danse sont survoltées ! Le talent des quinze danseurs associé aux chorégraphies disco (modernisées parfaitement par Malik Le Nost tout en gardant le style de John Travolta du film) font la force de ce « dancing musical ». Car il s’agit bien là de mettre en avant la danse. Les deux protagonistes se débrouillent bien en comédie également, mais ne poussent pas la chansonnette.

Pour les chansons, c’est le rôle du « Trio » composé de Nevedya, Flo Malley (D.I.S.C.O ; Salut Les Copains) et Stephan Rizon (The Voice saison 1) qui offrent de belles harmonies créées par Vincent Heden (Irma La Douce ; L’Opéra de Quat’sous). Ces chanteurs ont la tâche d’accompagner la plupart des moments dansés. En effet, même si la majorité des chansons sont chantées en live par le trio sur la bande son, certaines sont les versions de l’album tribute, comme « Night Fever » interprété par Kylie Minogue.
En plus de ces trois chanteurs, on retrouve accompagnant les chœurs ou interprétant même des solos, le DJ Monty, alias Gwendal Marimoutou (Résiste ; The Voice saison 3) énergique comme jamais, et Vinicius Temmerman (Next Thing You Know Hercule dans une histoire à la grecque) qui campe un Bobby sincère. On retrouve également la sublime Fanny Fourquez (D.I.S.C.O ; Salut Les Copains) en Annette, qui signe une très jolie version sans artifice de « If I Can’t Have You ».

Critique d'album : "Saturday Night Fever – Music Inspired by the New Musical"

Tous ces artistes évoluent au cœur de décors et de vidéos très réalistes, qui transportent le public en un clin d’œil du magasin de bricolage, à l’Odysée 2001 en passant par la route et les toits des immeubles. La scénographie en met plein les yeux, le vinyle géant qui tourne sur lui-même permet une mise en scène innovante.

Plus qu’une femme

Le spectacle suit presque mot pour mot le film dont il est adapté, sauf pour un sujet, et on en est bien reconnaissants à l’adaptation : la place de la Femme. Alors que le film date de 77, les hommes sont très machos, et les femmes n’ont pas leur mot à dire et ne sont clairement pas écoutées. Le spectacle lui, semble être plus ancré dans notre espace temps en donnant plus d’importance à la parole de la Femme. C’est principalement grâce aux interventions de Monty, le DJ et narrateur du spectacle qui remet les choses en place au milieu de ces machos ritals et défend les femmes.

Vous devriez danser !

L’histoire est un peu faible, mais avec tous les tubes disco qui passent – en boucle pour « You Should Be Dancing » – impossible de ne pas sortir avec la pêche et de ne pas vous déhancher en sortant du Palais des Sports ! 
Retrouver la bande annonce du spectacle « Saturday Night Fever » au Palais des Sports

Saturday Night Fever – La Fièvre du Samedi Soir
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos émissions

Des invités, des actus, des scoops de la bonne humeur dans une émission 100% comédie musicale !
ON AIR !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !