Critique : "Welcome to Woodstock", amour, drogue et liberté !

[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_text]
Installé au Comedia depuis le 15 septembre, ce spectacle musical inspiré des « stage concert » très populaires aux États Unis, nous transporte en 1969 à l’aube du mythique festival de Woodstock. L’apogée d’un engouement pour la culture hippie que Welcome to Woodstock s’attache à mettre en scène.
[/mp_text]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_text]
A l’origine de l’histoire, une expérience personnelle, celle de l’auteur Jean Marc Ghanassia, parti à l’âge de 20 ans à la découverte de la culture hippie. Sur scène, c’est une bande de cinq amis qui racontent en musique leur voyage vers le festival de Woodstock où se sont réunis les plus grands artistes rock et folk de l’époque.
[/mp_text]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_text]

La musique au centre de l’histoire

[/mp_text]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[mp_row_inner]
[mp_span_inner col= »12″]
[mp_text]
De Jimi Hendrix à Janis Joplin en passant par Scott Mckenzie ou encore The Turtles, une trentaine de chansons accompagnent la bande de copains de leurs chambres étudiantes aux plaines du festival. On alterne ainsi entre chansons et histoire tout au long du spectacle. Un orchestre live donne le rythme mené par le chanteur Yann Destal (Modjo). Ce dernier est d’ailleurs à l’origine de la chanson titre de Welcome To Woodstock, chanson éponyme et seule création du spectacle puisque les autres titres sont des reprises et des réinterprétations.
On prend un vrai plaisir à réentendre des titres comme « Happy Together », « San Francisco », « On the road again » sans oublier le clin d’œil à la comédie musicale Hair. Les tableaux sont beaux et les jeux de lumières réussis de Jean-Luc Chanonat nous plongent dans l’univers psychédélique du
spectacle. Côté costumes, on redécouvre aussi le style des seventies, décennie marquante de l’histoire de la mode. Patte d’eph, blouses fluides et imprimés floraux, bref le look « Peace and Love » et « Flower Power », on a-do-re !
[/mp_text]
[/mp_span_inner]
[/mp_row_inner]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_image id= »18943″ size= »full » link_type= »custom_url » link= »# » target= »false » caption= »true » align= »left »]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_text]

Une mise en scène inégale

[/mp_text]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_text]
La vidéo est intelligemment intégrée à la mise en scène. Elle met en perspective des images documentaires ou donne plus de profondeur aux scènes mais sans se substituer à de vrais décors. Ce qui, tout de même, est un vrai plus pour le spectacle vivant ! On regrette cependant des changements de décors un peu longs laissant le spectateur trop longtemps dans le noir, de jolies scènes mais qui parfois semblent interminables et une fin, certes psychédélique, mais qui malheureusement nous laisse sur notre faim…
En revanche ce que l’on ne peut pas reprocher, c’est l’énergie des artistes sur scène, ils se donnent à fond et c’est très plaisant de les voir tous excellents musiciens ! Également très bon chanteurs, il est en revanche plus difficile de juger leurs talents d’acteurs. L’histoire aurait gagnée à être plus approfondie et le livret également. C’est dommage mais, « stage concert » oblige, le show reste plus proche d’un concert que d’une comédie musicale où le livret tient normalement une place plus importante.
Il n’en reste pas moins que le spectacle propose un agréable voyage dans le temps, dans une époque où les teenagers fument, chantent et s’engagent pour un monde meilleur… Welcome to Woodstock !
[/mp_text]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_text]
[fnac_links show_name= »Welcome to Woodstock »]
[/mp_text]
[/mp_span]
[/mp_row]
[mp_row]
[mp_span col= »12″]
[mp_text]
Welcome to Woodstock
Au Comedia jusqu’au 7 janvier 2018
4 Boulevard de Strasbourg, 75010 Paris
Un spectacle de Jean-Marc Ghanassia
Mis en scène par Laurent Serrano
Direction musicale de Philippe Guadin
Avec Geoffroy Peverelli, Magali Goblet, Pierre Huntzinger, Morgane Cabot, Jules Grison, Margaux Maillet, Xavier V.Combs.
[/mp_text]
[/mp_span]
[/mp_row]

Gabrielle Carayon

Gabrielle Carayon

Diplômée en communication, je suis partie vivre à Londres pendant un an et demi. Amoureuse de la capitale Anglaise, j’y retourne régulièrement pour suivre l’actualité du West End. Mon spectacle préféré ? Il y en a tellement, pourquoi choisir ! Passionnée par le théâtre, la danse et l’univers des comédies musicales, j’ai rejoint l’équipe de Musical Avenue en 2015 en parallèle de mon activité professionnelle dans les relations presse. Maintenant vous savez tout… enfin presque ! Twitter: @Gaby_Caray Instagram: @gaby_caray
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOS PODCASTS

Retrouvez tous nos épisodes de "Musical Avenue, le Podcast" ! Infos, anecdotes, rires ou coups de gueule sont au rendez-vous de ce nouveau format lancé en mai 2022

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !