Critique : "La Vie des Anges" au théâtre St-Denis de Montréal

Critique : "La Vie des Anges" au théâtre St-Denis de MontréalNous avons tous un ange gardien qui veille sur nous, mais qu’arrive-t-il quand l’un d’entre eux tombe amoureux d’une terrienne ? Voilà la prémisse de cet opéra pop-rock français signé Jean-Jacques Guinot, cette fois-ci présenté dans la métropole avec une troupe entièrement québécoise.

L’ange Cahétel quitte le monde céleste pour rejoindre Eva, la terrienne qu’il protège depuis toujours sans qu’elle le sache. En coupant ses ailes, il renonce non seulement au Paradis, mais ouvre également une porte entre le monde des démons et la Terre dont surgit Démonia qui est prête à tout pour les anéantir.

Dans un décor dépouillé composé de deux escaliers parallèles et d’un écran géant où sont projetées des capsules vidéo, les anges et les terriens évoluent au gré de chansons bien rythmées interprétées par des artistes de la relève québécoise. Dans le double rôle d’Eva et Démonia, nous découvrons une Marie-Ève Côté polyvalente qui parvient à alterner avec beaucoup d’aisance les personnages opposés qu’elle incarne. L’ex-académicienne est accompagnée du jeune Francis Bédard-Pétrin dont la voix puissante et le jeu en font un ange gardien plutôt convaincant.

Présenté à l’origine au Palais des Congrès de Paris en 2004 et 2005, La Vie des Anges promet des scènes d’envol totalement inédites qui se limitent en réalité à des envolées très réduites. Le ton du spectacle n’est pas clairement défini, oscillant entre le drame et l’humour, tout comme les dialogues peu aboutis qui semblent avoir été adaptés pour le public québécois, mais qui utilisent un langage manquant de cohérence d’une scène à l’autre. Les projections vidéo du jeune ange Sitaël sont censées être le fil conducteur du spectacle, mais freinent au contraire la trame narrative, apportant une explication superflue à l’histoire.

Face à ces défauts de la mise en scène et au récit qui ne parvient pas à nous captiver, soulignons cependant l’excellent travail des danseurs qui se donnent à fond dans l’exécution de leurs chorégraphies énergiques et le talent vocal des quatre jeunes interprètes que cet opéra pop-rock nous a permis de découvrir.


La Vie des Anges de Jean-Jacques Guinot

Du 12 au 21 avril au théâtre St-Denis de Montréal

Mise en scène : Jean-Jacques Guinot ; Musiques : Vincent Belle, Jonathan Dujonguoy, Jean-Marie Della Vittoria, Stéphane Donique, Serge Cateloy, Jean-Louis Nanio ; Chorégraphies : Manon St-Laurent ; Costumes : Ariane Valade et Daniel Cendron ; Lumières : Antonio De Carvalho.

Avec: Marie-Ève Côté, Francis Bédard-Pétrin, Alexandre Leveillé, Isabel Tassé, Elliot Miville-Deschênes

Danseurs: Aymen Benkreira, Ariane Jeudy, Shana Troy, Samuel Chouinard, Emilie Leblanc

Nathalie Katinakis

Nathalie Katinakis

Bercée par les tubes de "Starmania" durant l'enfance, c'est "Cats" qui me donne la piqûre pour de bon quand je me plonge enfin dans son univers en 2010. Dans la foulée, je découvre le West End et rejoins l'équipe de Musical Avenue dès 2011, couvrant les spectacles montréalais depuis le Québec où je réside. FB/IG:@uneportesurdeuxcontinents
Partager l'article :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

NOTRE PARTENARIAT AVEC LES TROPHéES DE LA COMéDIE MUSICALE

Retrouvez toutes les dernières actualités sur la prochaine cérémonie des Trophées de la Comédie avec qui nous sommes partenaires !

Nos émissions

Des invités, des actus, des scoops de la bonne humeur dans une émission 100% comédie musicale !
ON AIR !

Nos playlists

Découvrez de nombreuses playlists thématiques, spécialement préparées par notre équipe pour égayer votre journée !

Je fais un don

Soutenez notre association pour continuer de recevoir avec vous en direct vos artistes, créatifs ou producteurs préférés dans nos émissions !