Throwback Thursday Comédies Musicales : la sélection de Stephany

Avez-vous déjà pris le temps de revenir sur vos meilleurs souvenirs de comédie musicale ? Cela peut aller du premier au plus marquant, en passant par le plus désagréable ou le plus émouvant…

Avec l'équipe de MusicalAvenue, on a souhaité se prêter à l'exercice. Chloé a démarré le bal jeudi dernier, cette fois c'est à mon tour de vous partager certains de mes meilleurs souvenirs ! 

First step : Wicked

À l'époque étudiante à Manchester, dans le Nord de l'Angleterre, je me suis rendue à Londres pour un concert de musique. Une fois arrivée sur place, énorme déception : mon concert est annulé alors que je l'attendais de longue date. C'est là qu'on m'a recommandé d'aller voir une comédie musicale à la place. Je n'y connaissais rien du tout donc j'ai regardé ce qui avait l'air populaire et j'ai acheté un billet pour Wicked. Je ne savais même pas ce que j'allais voir et je ne connaissais pas Le Magicien d'Oz (oui, quand je vous dis que je ne connaissais vraiment rien à la comédie musicale...)

 

Inutile de dire que j'ai pris la claque de ma vie tellement je ne m'attendais pas à ça. Kerry Ellis et Dianne Pilkington étaient à l'affiche en Elphaba et Glinda, avec Oliver Thompsett en Fiyero (je m'en souviens encore !). Depuis, j''ai dû voir Wicked une bonne dizaine de fois à Londres mais aussi deux fois à New York, avec notamment le duo Kerry Ellis - Aaron Tveit. J'ai aussi le souvenir marquant d'avoir été une fois très déçue de voir le nom d'une doublure sur le tableau d'affichage après avoir fait 3h de bus depuis Manchester. Au final, j'ai eu tort ; c'était sans doute la meilleure performance que j'ai vu ce jour-là d'une Elphaba. Son nom ? Cassidy Janson (& Juliet) !

Le retour à Paris : l'époque du Roi Lion, Casting, le musical et des Marius 

De retour en France, je me souviens avoir démarré par des spectacles grand public comme Le Prince et Le Pauvre (je suis devenue une fervente supportrice des œuvres de Ludovic-Alexandre Vidal et Julien Salvia depuis) ou encore Casting, le musical, que j'ai pu découvrir grâce à un concours organisé par un site de passionnés sur lequel je suis tombée par hasard (MusicalAvenue, vous connaissez ?). Les débuts de Stage Entertainment avec Le Roi Lion, les Marius, les Découvertes DIVA, je m'en souviens comme si c'était hier ! C'est aussi à cette époque que j'ai eu l'opportunité de rejoindre l'équipe de rédaction de MusicalAvenue pour partager ma passion de la comédie musicale à plus grande échelle.

Il était une fois, un atome d'uranium...

Près de 10 ans après avoir découvert ma première comédie musicale à Londres, j'ai fait de très belles rencontres dans le milieu et vu le genre grandir en France. Un de mes souvenirs les plus marquants a été la création d'une comédie musicale chez mon employeur (dans le secteur de l'énergie) avec Samuel Sené et Musidrama Events en 2016. Ils ont réussi le tour de force de raconter l'histoire d'un atome d'uranium en comédie musicale, sans que personne dans le public ne sache qu'Alexandre-Jérôme Boulard (notre atome d'uranium) allait se mettre à chanter et danser pour remettre des trophées d'innovation. La surprise a été totale et l'émotion au rendez-vous, à la fois pour le public et surtout pour moi en coulisses !

Courant 2016 toujours, je suis invitée par Sophie Faguin (In Short ; Mickey et Le Magicien) à assister au tournage d'un clip puis à participer à une lecture en français de Wicked. J'y fais la rencontre de Charlotte Hervieux et Christopher Lopez, avec qui je sympathise et lance l'idée de réunir un collectif dans l'objectif de célébrer et récompenser le milieu de la comédie musicale. Les Trophées de la Comédie Musicale sont nés quelques mois après.

Merci qui ? Merci Wicked !

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire. Pas encore inscrit ? Cliquez-ici.